wallon

  • Economie: Mauvaise nouvelle pour la wallonie "Près de la moitié de l'emploi wallon menacé par la robotisation"

    Près de la moitié de l’emploi existant dans le sud du pays « serait menacé » d’ici « une à deux décennies » par la digitalisation et la robotisation de l’économie, selon une estimation de l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui a réalisé une étude sur le sujet à la demande du gouvernement régional. Cette étude a été transmise au journal L’Echo, qui écrit à ce sujet mardi.

    La somme des emplois « menacés » correspond à quelque 564.000 postes, ceux d’employé administratif étant les plus en danger (116.500 emplois) face à la robotisation. Le personnel des services directs aux particuliers, les commerçants et les vendeurs représentent la deuxième catégorie de personnes fortement exposées. À noter que ces chiffres de l’Iweps sont une « évaluation brute » basée sur l’« éventualité statistique d’une substitution d’emplois existants par des machines ». L’analyse ne tient pas compte de la création d’emplois nouveaux, liée à la digitalisation.

    Autre constat dégagé par l’Iweps : « la Wallonie apparaît sous-spécialisée dans le secteur du numérique en termes de nombre d’entreprises ». Elle n’accueille en effet que 25 % des 39.815 entreprises de ce secteur en Belgique, pour 59 % d’entre elles basées en Flandre (et 16 % à Bruxelles).

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 28 avril 2017: Ryanair va installer un centre de maintenance à Gosselies (BSCA) page 11

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la requête du Parquet du Brabant wallon : Recherche pour vol avec effraction au SNUG à Waterloo (Photos + vidéo)

    140906Waterloo
    Date:
    06/09/2014
    Lieu:
    Waterloo

    Le samedi 06 septembre 2014 entre 7h50 et 08h05, un vol avec effraction a été commis par 4 individus à l'établissement « Le Snug » situé Chaussée de Tervuren à Waterloo.

    Dans un premier temps, 3 individus pénètrent dans l'établissement. Ils visitent les différentes pièces du commerce. Ils prennent le temps de fouiller le bureau mais ils s'attardent principalement dans la pièce de stockage. C'est là qu'ils trouvent 4 coffres-forts. Ils parviennent à arracher les 4 coffres fixés au mur et les amènent jusqu'à leur véhicule où attend un 4ème complice.

    Ils auraient pris la fuite à bord d'une Opel coupé sport de couleur noire, immatriculée à l'étranger avec un fond jaune et des caractères noirs, et terminant par VEB.

    Le 1er auteur est âgé entre 30 et 35 ans. Il mesure environ 1m75 et est corpulence normale. Il portait un jean bleu, un pull foncé, des chaussures noires et d'une casquette gri/bleu munie d'une petite visière.

    Le 2ème auteur est âgé d'une trentaine d'années. Il est de corpulence normale et mesure environ 1m70. Il a la peau mate et les cheveux rasés sur les côtés. Il portait un jean bleu et chemise bleue

    Le 3ème auteur mesure plus de 1m80 et est de corpulence mince. Il est âgé entre 30 et 35 ans. Il portait un jean foncé, une veste brune à capuche, des baskets foncées avec un logo jaune fluo et une casquette foncée.

    Le 4ème auteur mesure environ 1m70 et est de corpulence normale. Il portait un jean bleu, une veste courte et foncée, des baskets noires et une casquette beige avec une inscription bleue.

    Publié le 14/04/2015 - section Nivelles.

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 13 février 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi

  • Grève de ce 8 décembre à Bruxelles et dans le Brabant wallon: voici tout ce qui sera à l'arrêt (écoles, transports, commerces…)

    Lundi sera la troisième journée de grève tournante. Après le Hainaut, le Luxembourg, Anvers dans un premier temps et Namur, Liège, Flandres orientale occidentale dans un deuxième temps, c’est au tour de Bruxelles et du Brabant wallon de mener une journée d’action. Voici les secteurs qui seront touchés.

    La suite de l'article : ICI

     

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 19 novembre 2014

    Capture.PNG

  • Thiméon demain dimanche 6 avril: Pièce Wallonne en trois actes "Malin qui l'fet, vaurin qui l'dit"

    IMG_20140327_0002.jpg

  • Que font nos députés Wallon, suite....

    Capturer.JPG

    Si certains députés ne comptent pas les heures qu’ils passent au Parlement, ils ne sont pas trop à plaindre : en tant que parlementaires, ils jouissent d’un traitement digne des salaires de managers. L’indemnité parlementaire est, en fait, composée d’un montant brut de 86.049,64 euros (index 2013). En net, d’après un calcul effectué par le CRISP pour une personne isolée sans enfants à charge, cela correspond à près de 5.729 euros net. a cela ajoutons pour la plupart un salaire d'échevin ou de Bourgmeste + tous les mandats dans les intercommunales.

    Au parlement wallon (et de la Fédération Wallonie- Bruxelles) ce sont souvent les mêmes députés qui travaillent et animent les débats. Entre 2009 et 2014, le parlement a révélé de véritables cracks (entre autres Jean-Luc Crucke, Willy Borsus, Edmund Stoffels, Stéphane Hazée, Maxime Prévot, Dimitri Fourny, Daniel Senesael…) d’autres élus, très nombreux, ressemblent à des touristes quifont de la figuration… pour un salaire très important.

    UNE QUESTION ÉCRITE À 6.300 EUROS

    Un exemple, le député-bourgmestre de Soignies, Marc de Saint Moulin (PS), est sans doute l’un des parlementaires belges le mieux payé à l’heure de travail. En cinq ans, l’élu aura posé trois questions orales et 57 questions écrites, le travail le plus facile, souvent délégué à un collaborateur. En gros, cela fait une question écrite par mois. Quand on sait qu’en tant que secrétaire du parlement, Marc de Saint Moulin gagne près de 6.300 euros net par moi, ça fait cher la question écrite. Le député liégeois Maurice Mottard (PS) fait encore plus fort. Il a siégé près de trois ans comme suppléant de Michel Daerden… pour signer une motion et trois petites questions écrites.

    LES DÉPUTÉS CINQ ÉTOILES

    D’ailleurs, pour réaliser notre bulletin,nous avons exclu les questions écrites de notre calcul. Pour
    déterminer le classement des parlementaires régionaux les plus productifs, nous avons fouillé dans les documents officiels des parlements (arrêtés au 25 mars 2014). Mais si la quantité des interventions
    orales et écrites démontre le boulot réellement effectué par les députés, elle ne dit pas tout sur la qualité, la pertinence et le poids politique des élus en commission ou en séance plénière. C’est pourquoi notre rédaction, sur base des chiffres mais aussi de notre suivi de l’actualité politique et parlementaire depuis 2009, a établi un bulletin en octroyant des étoiles aux députés. Cinq étoiles pour les meilleurs, zéro pour les cancres.
    Car la plus grande partie de ces parlementaires se présentent à nouveau devant les électeurs.
    Alors, avant de voter, il n’est pas inutile de savoir exactement ce qu’ils ont fait de la confiance des électeurs au cours des cinq dernières années.

    Attention, lire aussi le tableau des étoiles pour comprendre...

    députés1.JPG

    députés2.JPG

    député3.JPG

    députés4.JPG