viande

  • Info consommation : avertissement de Delhaize

    Produit : Pain de viande aux poireaux.
    Allergène non mentionné sur l'étiquette: blé (gluten).



    Delhaize demande à ses clients de ne pas consommer et de ramener au magasin le produit « Pain de viande aux poireaux ».

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits. Delhaize ne laisse rien au hasard.

    Lors d'un de ses contrôles qualité, il a été constaté que l'allergène blé (gluten) est accidentellement présent dans un produit normalement sans gluten.

    En concertation avec l'AFSCA, il a été décidé de retirer ce produit de la vente.


    Info produit:

    Nom : Pain de viande aux poireaux
    Marque : Delhaize
    Code EAN : 2205713000000
    A consommer jusqu'au:
             06/10/2020 (lot 902679)
             12/10/2020 (lot 905217)
             15/10/2020 (lot 907970)
    Période de commercialisation : du 17/09/2020 au 28/09/2020


    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Il est demandé aux clients qui ont acheté ce produit et sont allergiques au blé (céréale contenant du gluten), de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article concerné est garanti.

    Les consommateurs qui ne sont pas allergiques ou intolérants au blé (gluten) peuvent consommer ce produit sans risque.

    Les autres produits du même assortiment ne sont pas concernés et peuvent donc être consommés en toute sécurité. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit 0800/95 713.


    Informations de presse
    Roel Dekelver – External communications Manager Delhaize Belgique
    Tél. : +32 (0)2 412 84 51 – E-mail : rdekelver@delhaize.be

    Source Afsca

  • Info consommation : avertissement de Delhaize

    roduit : Pain de viande de poulet à la Flamande.
    Allergène non mentionné sur l'étiquette: blé (gluten).



    Delhaize demande à ses clients de ne pas consommer et de ramener au magasin le produit ci-dessous « Pain de viande de poulet.

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits. Delhaize ne laisse rien au hasard.

    Lors d'un de ces contrôles qualité, il a été constaté que l'allergène blé (gluten) est accidentellement présent dans un produit normalement sans gluten.

    En concertation avec l'AFSCA, il a été décidé de retirer ce produit de la vente.


    Info produit:

    Nom : Pain de viande de poulet à la Flamande
    Marque : Delhaize
    Code EAN : 2205643000000
    A consommer jusqu'au: 24/09/2020 (lot 892476)
    Période de commercialisation : du 05/09/2020 au présent



    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Il est demandé aux clients qui ont acheté ce produit et sont allergiques au « gluten », de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article concerné est garanti.

    Les consommateurs qui ne sont pas allergiques ou intolérants au « gluten » peuvent consommer ce produit sans risque.

    Les autres produits du même assortiment ne sont pas concernés et peuvent donc être consommés en toute sécurité. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit 0800/95 713.

    source afsca

  • Info consommation: rappel de viandes de volaille

    Rappel de viandes de volaille des marques Carrefour et Maître Coq.
    Problématique : présence possible de Salmonella.


    Suite à une notification via le système RASFF (système d'alerte rapide européen Food et Feed), la présence de Salmonella a été détectée dans de la viande de volaille des marques Carrefour et Maître Coq.

    L’AFSCA a donc ordonné le retrait de ces produits et leur rappel auprès des consommateurs.

    L’AFSCA demande de ne pas consommer ces produits et de les ramener au point de vente dans lequel ils ont été achetés.


    Description des produits

    Photo du produit Description du produit Date de péremption (DLC) Points de vente en Belgique
    Cuisses de dinde (4 pièces) de la marque Carrefour 16/05/2020 SUPERMARCHÉS CARREFOUR ET CARREFOUR MARKET
    Pilons de dinde (4 pièces) de la marque Carrefour 16/05/2020 SUPERMARCHES CARREFOUR
    « Geant Grill » de la marque Maître Coq 14/05/2020 GB PARTNER VIEUX TILLEUIL BOENDAEL (1050 IXELLES)
    Saucisses de volaille de la marque Maître Coq 18/05/2020 GB PARTNER VIEUX TILLEUIL BOENDAEL (1050 IXELLES)
    Escalope de dinde de la marque Maître Coq 14/05/2020 BOUCHERIE DUFRAIS, SUPER GB BEN AHIN (4500 BEN AHIN)

    CARREFOUR NIVELLES (Grand Place, 1400 NIVELLES)



    Information pour les consommateurs :

    Les symptômes possibles d’une infection causée par la salmonelle sont les suivants : fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 6 à 72 h après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.


    Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec le point de contact de l’AFSCA pour les consommateurs : 0800/13.550 ou pointdecontact@afsca.be.

    source: AFSCA

  • Info conso : avertissement de Carrefour

    Produit : PAIN DE VIANDE CARREFOUR SELECTION vendu au rayon CHARCUTERIE
    Allergène non mentionné sur l'étiquette : Blé (gluten) - Erreur d’étiquetage


    Bruxelles 19-02-2020 la société Detry confirme une erreur d'étiquetage sur le produit suivant :


    Pain de viande - Marque Carrefour – Lot 2404 – DLC 08/03/2020.


    L'étiquette inférieure du produit est celle d'un pâté poivre vert à la place de celle du pain de viande à la marque Carrefour. Dès lors, l'allergène blé (gluten) présent dans le pain de viande n'est pas mentionné dans la liste d'ingrédients.


    Nous précisons que cette erreur d'étiquetage peut avoir une incidence sur la santé des consommateurs allergiques ou intolérants au blé (gluten).

    Description des produits :

    • Nom : CARREFOUR PAIN DE VIANDE 6TR150G
    • EAN: 5400101023284
    • Numéro de lot : 2404
    • Date limite de consommation (DLC) : 08/03/2020

     

    Si vous présentez une intolérance ou une allergie au blé (gluten), ne consommez pas ce produit et ramenez-le au point de vente où il vous sera remboursé.


    Si vous l’avez déjà consommé et si vous présentez des signes de réaction allergique, consultez votre médecin traitant en lui signalant cette consommation.


    Pour les consommateurs non allergiques, le produit ne présente aucun danger et peut être consommé sans risque. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs Carrefour.
    Belgique en composant le numéro gratuit 0800.9.10.11, de 8h30 à 20h00 les jours ouvrables et de 9h à 17h le samedi.


    Nous nous excusons auprès de nos clients pour le désagrément occasionné.


    La société DETRY s’excuse auprès des clients Carrefour pour le désagrément occasionné.

    source afsca

  • Info consommation: rappel de la Société VIANGRO (Carrefour)

    Produit : Haché PORC BOEUF vendu au rayon BOUCHERIE
    Problématique : présence possible de salmonelles.


    Bruxelles, le 04-12-2019 – Dans le cadre de son autocontrôle, la société VIANGRO a décelé la présence possible de salmonelles dans le produit HACHE PORC BŒUF, vendu au rayon BOUCHERIE de certains magasins Carrefour en Belgique. VIANGRO a donc décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer ce produit de la vente et de le rappeler auprès des consommateurs.

    Description des produits :


    Nom : HACHE PORC BOEUF 600G
    Code EAN commence par : 272697000
    Date de péremption : 05-12-2019
    Numéro de lot : 9494
    Nom : HACHE PORC BOEUF 1,2KG
    EAN commence par : 2725221000
    Date de péremption : 05-12-2019
    Numéro de lot : 9494

    La Société VIANGRO procède aujourd’hui au retrait du haché PORC BŒUF pour présence possible de salmonelles.


    L’ensemble des produits a été retiré de la vente. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés sur le marché belge avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits décrits ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au point de vente où ils seront remboursés.
    Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles
    gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les 12 à 72 heures qui suivent la
    consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être aggravés chez les
    jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées.
    Les personnes qui auraient consommé le haché mentionné ci-dessus et qui
    présenteraient ces symptômes, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant
    cette consommation.


    Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs Carrefour Belgique en composant le numéro gratuit 0800.9.10.11, de 8h30 à 20h00 les jours ouvrables et de 9h à 17h le samedi.


    La société VIANGRO s’excuse auprès des clients Carrefour pour le désagrément occasionné.

    Source AFSCA

  • info consommation: rappel de Colruyt

     Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019, septembre,rappel,produit,santé,afsca

    photo prétexte: pixabay

    Colruyt rappelle une quantité limitée de hachis bœuf et porc dans 21 magasins
    Problématique : présence de Salmonella découverte dans une quantité limitée de hachis bœuf et porc.


    Lors de contrôles microbiologiques effectués en laboratoire, la présence de Salmonella a été décelée dans une quantité limitée de hachis bœuf et porc (200 kg) (numéro d’article : 11067 et date limite de consommation : 24/09/2019). Colruyt a donc décidé de retirer immédiatement ce produit de la vente.

    Ce hachis était vendu dans 20 magasins Colruyt ne disposant pas d’une boucherie ainsi que dans 1 CoMarkt à Bouwel. Les magasins concernés sont : Colruyt Molenbeek, Colruyt Laeken, Colruyt Schaerbeek, Colruyt Chaussée d’Haecht, Colruyt La Calamine, Colruyt Eupen, Colruyt Bouillon, Colruyt Dampremy, Colruyt Courcelles, Colruyt Linkeroever, Colruyt Haacht, Colruyt Lanaken, Colruyt Balen, Colruyt Stabroek, Colruyt Langelzenstraat, Colruyt Deurne Noord, Colruyt Maaseik, Colruyt Eppegem, Colruyt Helchteren, Colruyt Hoboken et CoMarkt Bouwel.

    Les 223 autres magasins Colruyt avec boucherie ne sont PAS concernés.

    La santé est une priorité pour Colruyt. Il rappelle une quantité limitée de hachis bœuf et porc parce que ses exigences de qualité sont strictes et qu’il ne tolère aucune contravention aux règles de la sécurité alimentaire. Il n’y a aucun risque si la viande est bien cuite. Certains symptômes d’intoxication à la Salmonella peuvent éventuellement se présenter si la viande n’est pas suffisamment cuite : fièvre, crampes abdominales et diarrhée. Ces symptômes se déclarent dans un délai de 6 à 72 h après l’ingestion. Il est recommandé aux personnes ayant consommé ce hachis cru, et qui présentent ces symptômes, de consulter leur médecin.

    Colruyt certifie à 100 % qu’il ne reste aucun emballage de hachis bœuf et porc concerné dans les 21 magasins. Les clients qui n’ont pas consommé ce produit peuvent aussi le ramener en magasin et ils seront également remboursés.

    Pour davantage d’informations, les clients peuvent contacter le service clientèle de Colruyt Group au 0800 99 124.


    Description du produit :


    Colruyt :
    - Nom du produit : hachis bœuf et porc
    - Numéro d’article : 11067
    - Date limite de consommation (DLC) : 24/09/2019
    - Période de vente : du 18/09/2019 au 19/09/2019 inclus
    - Poids : ± 500 g

    Personne de contact (UNIQUEMENT pour les journalistes)
    Yana Morren
    Responsable presse Colruyt Meilleurs Prix
    Tél. : 0479 72 29 10

    source afsca

  • Info santé : rappel de viande de cheval fumée 135g.

    Rappel de Carrefour

    Rappel de viande de cheval fumée 135g.
    Problématique : suspicion de présence de morceaux de verre.


    Suite à un contrôle et par mesure de précaution afin de garantir la sécurité du consommateur, la société Carrefour a retiré du commerce la viande de cheval fumée vendue au rayon charcuterie et la rappelle auprès des consommateurs suite à une présence possible de morceaux de verre.

    Description du produit :
    Nom : Viande de cheval fumée 135g
    EAN : 5400101162518
    Date de péremption : 22-05-2019


    Le produit a été distribué via les magasins Carrefour en Belgique.



    La société Carrefour procède aujourd’hui par mesure de précaution au retrait de la vente de la Viande de cheval fumée 135g suite à la suspicion de la présence de morceaux de verre.
    L’ensemble des produits a été retiré de la vente. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés, sur le marché belge, avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits décrits ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au point de vente où ils vous seront remboursés.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs de Carrefour Belgique en composant le numéro gratuit 0800.9.10.11, de 8h30 à 20h00 les jours ouvrables et de 9h à 17h le samedi.

    Nous nous excusons auprès de nos clients pour le désagrément occasionné.

  • Info consommation, rappel de l'abattoir de volailles Lammens

    Rappel de paupiettes de volaille – burgers tsigane de poulet – saucisses de poulet – chipolatas de poulet – boulettes de poulet - buchettes de poulet – viande hachée de poulet – steaks de poulet panés – steaks de poulet - gyros de poulet.
    Problématique : Présence de Salmonella.





    Dans le cadre de son autocontrôle, une analyse microbiologique a été réalisée par un laboratoire agréé indépendant. La présence de Salmonella a été démontrée dans les buchettes de poulet avec une DLC : 13/12/2018.

    La société Abattoir de volailles Lammens a décidé, en consultation avec l'AFSCA, de retirer du marché et de rappeler auprès des consommateurs les produits suivants :

    Description des produits
    - Préparation à base de viande hachée : paupiettes – burgers tsigane - saucisses de poulet - chipolatas de poulet - boulettes de poulet
    - Marque : Okay
    - Date limite de consommation (DLC) : 13/12/2018
    - Numéros de lot : paupiettes de volaille : 12745 – burger tsigane : 12745 – saucisses de poulet : 31973 – chipolatas de poulet : 12745 – boulettes de poulet : 12752
    - Emballage : ravier en plastique emballé sous atmosphère modifié
    - Poids : Paupiettes emballées par 3 pièces
                    Burgers Tsigane emballés par 2 pièces
                    Saucisses de poulet emballées par 3 pièces
                    Chipolatas de poulet emballées par 5 pièces
                    Boulettes de poulet emballées par 250g
    Les produits ont été distribués via divers magasins Okay.


    - Préparation à base de viande hachée : Buchettes de poulet – Haché de poulet – Steaks de poulet panés - Steaks de poulet - Gyros de poulet
    - Marque : Carrefour
    - Date limite de consommation : 13/12/2018
    - Numéros de lot : buchettes de poulet : 12724 – haché de poulet : 12727 – steaks de poulet pané : 12734 – steaks de poulet : 12725 – gyros de poulet 12731
    - Emballage : ravier en plastique emballé sous atmosphère modifié
    - Poids : Buchettes de poulet emballées par 3 pièces
                    Haché de poulet emballé par 400g
                    Steaks de poulet panés emballés par 2 pièces
                    Steaks de poulet emballés par 2 pièces
                    Gyros de poulet
    Les produits ont été distribués via différents magasins Carrefour.


    Informations pour les consommateurs


    L'abattoir de volaille Lammens demande aux consommateurs de ne pas consommer ces produits et de les ramener au point de vente dans leur emballage d'origine.

    Les symptômes possibles de l’infection à Salmonella sont la fièvre, les crampes abdominales et la diarrhée dans les 6 à 72 heures après la consommation de la nourriture contaminée. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes présentant une résistance réduite et les personnes âgées courent un plus grand risque d'infection. Si vous avez mangé ce produit et que vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin et informez-le que vous avez mangé ce produit.

    Pour plus d'informations, les consommateurs peuvent contacter le service clientèle de :
    - OKAY au numéro 02 345 23 45
    - Carrefour au numéro gratuit 0800 / 9.10.11, tous les jours ouvrables de 8h30 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 17h00

    source>Afsca

  • Santé: rappel de l'abattoir de volailles Lammens

    Rappel du Burger de tzigane de poulet et Boulettes de volaille.
    Problématique : présence de Salmonelle.




    Raison du rappel


    Dans le cadre de son autocontrôle, la présence de salmonelle a été décelée via une analyse microbiologique faite par un laboratoire reconnu indépendant, dans les produits suivants : burgers tizganes de poulet et boulettes de volaille dont la Date limite de consommation (DLC) est : 01/11/2018.

    L’abattoir de volailles Lammens a décidé, en collaboration avec l’AFSCA, de retirer ces produits de la vente et de les rappeler auprès du consommateur.


    Description des produits
    - Préparation à base de viande hâchée
    - Burgers tziganes de poulet et boulettes de volaille
    - Marque : Okay
    - DLC (A consommer jusqu’au) : 01/11/2018
    - Numéro des lots : Burgers tziganes : 10789 - boulettes de volaille : 10776
    - Emballage : barquette en plastique emballé sous atmosphère protectrice
    - Poids : Burgers tziganes : 2 pièces/emballage boulettes de volaille : 350g/barquette


    Ces produits ont été distribués via plusieurs magasins Okay.


    Information pour les consommateurs


    L’abattoir de volailles Lammens demande aux consommateurs de ne pas consommer ces produtis et de les retourner, dans l’emballage d’origine, au point de vente.

    Les symptômes possibles d’une infection causée par la salmonelle sont les suivants : fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 6 à 72 h après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.
    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour plus d’informations, les consommateurs peuvent contacter le service clients de Okay via le numéro 02/ 345 23 45.


    A propos de la firme qui a fait le communiqué :

    Abattoir de volailles Lammens SA

    Levi Lammens
    Wijnendaele-Stationsstraat 8
    8820 Torhout
    Te.: 0032 (0)50 23 04 00

    Source AFSCA

  • Des bactéries dans la viande de porc: voici le dernier communiqué de l'AFSCA

    Des bactéries productrices de carbapénémases (CPE) ont été détectées dans le haché de porc en vente au détail en Belgique dans le cadre de la surveillance de l’antibiorésistance chez les bactéries indicatrices.

    Voici le communiqué de l’AFSCA : « Des bactéries productrices de carbapénémases (CPE) ont été détectées dans le haché de porc en vente au détail en Belgique dans le cadre de la surveillance de l’antibiorésistance chez les bactéries indicatrices. L’information a été publiée dans un rapport récent de l’EFSA et de l’ECDC. L’utilisation de l’antibiotique carbapénème n’est pas autorisée chez les animaux de rente en Europe et donc en Belgique. Il pourrait s’agir d’une contamination croisée de la viande avec les bactéries CPE lors de la production, ou lors de la manipulation de la viande par un porteur des bactéries CPE. Dans le rapport publié la détection de CPE sur la viande ou animaux vivants en Europe est décrite comme très faible.

    Les contrôles effectués en Belgique dans le cadre de la surveillance obligatoire de la résistance aux antibiotiques chez les animaux de rente (échantillons prélevés en élevage et à l’abattoir) n’ont jusqu’à présent jamais permis de détecter des CPE à partir d’animaux vivants. Les résultats de la surveillance réalisée en Belgique et publiés dans le même rapport EFSA-ECDC, montrent une réduction significative de la prévalence des bactéries indicatrices résistantes envers plusieurs antibiotiques et isolées chez les porcs et les veaux d’engraissement.

    AMCRA (Centre de connaissance concernant l’utilisation et les résistances aux antibiotiques chez les animaux), AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) et AFMPS (Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé) souhaitent souligner que beaucoup d’efforts ont été réalisés en Belgique dans la lutte contre l’antibiorésistance ces dernières années. Les secteurs concernés et les autorités ont souscrit des engagements pour aboutir à une réduction raisonnée de l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire. Les objectifs de réduction des antibiotiques ont été adoptés par toutes les parties prenantes avec des actions concrètes mises en place afin de sauvegarder la santé humaine et animale. L'objectif pour 2017 est une diminution de 50% de l'utilisation d'antibiotiques dans les aliments médicamenteux et pour 2020 une diminution de 50% de tous antibiotiques ainsi qu’une réduction de 75% par rapport à l’année de référence (2011). Depuis 2011 l’utilisation des antibiotiques a diminué de presque 16%. En 2016, une convention a été signée entre les autorités compétentes et les secteurs, afin de renforcer cet engagement commun. De plus, l’utilisation des antibiotiques critiques a été fortement règlementée en médecine vétérinaire ».