urgence

  • Bon à savoir : 100, 101, 112 - Quel numéro appeler en cas d'urgence?

    Résultat de recherche d'images pour "pompiers  estaimpuis"

    À l'heure actuelle, trois numéros d'appels d'urgence coexistent en Belgique. Le 100, le 101 et le 112. Tous ne sont pas à utiliser pour les mêmes raisons. À terme, seul le 112 devrait permettre de chercher de l'aide.

     

    100: ambulances et pompiers

    Dans chaque province, un centre d'appel joignable 24 heures sur 24 et sept jours sur sept traite les appels d'urgence nécessitant l'intervention des pompiers ou d'une ambulance. Ce numéro 100 est à utiliser en cas d'incendie ou d'urgence médicale.

    101: police

    Si vous découvrez un cambrioleur, si vous êtes victime ou témoin d'une bagarre par exemple, vous pouvez composer le 101 pour prévenir la police.

    Ici aussi, chaque province dispose d'un service 101 recevant les appels à toute heure du jour ou de la nuit. Le 101 permettra de dispatcher le plus rapidement possible les services de police.

    112: numéro unique pour les rassembler

    Le 112, c'est ce numéro d'urgence au niveau européen. A lui seul, le 112 permet de solliciter les pompiers, les ambulanciers et la police, mais uniquement dans les cas d'urgence. Les appels intempestifs ou inutiles sont encore trop nombreux. Et toute plaisanterie est sujette à des poursuites judiciaires.

    Parallèlement au 112 européen, il subsiste les numéros 100 et 101. Dès lors, quel numéro privilégier? Si vous êtes face à une situation qui requiert l'intervention, de la police et des services de secours, comme un grave accident de la route, par exemple, il faudra plutôt opter pour le 112.

    Si vous êtes victime d'un vol, vous n'aurez besoin à priori que de l'intervention de la police. Si vous composez le 112, vous risquez de perdre un temps parfois précieux puisque ces types d'interventions ne nécessitent pas l'intervention des pompiers ou d'une ambulance. Les opérateurs du 112 vous transférerons alors à leurs collègues du 101 situés dans un autre bâtiment. Choisissez donc plutôt de contacter directement le 101.

    Depuis le mois de juin dernier, il existe une application smartphone 112. Elle permet aux services de secours de directement vous localiser, ils disposeront aussi rapidement d'informations médicales importantes vous concernant. Cette application est disponible sur Android et sur Apple.

    A la base, les autorités envisageaient la disparition des numéros 100 et 101 au profit d'une utilisation unique du 112. Aujourd'hui, ce n'est plus aussi clair. Cela dépendra de décisions politiques futures. 

    Que vous appeliez le 112 ou le 101, ne le faites qu'en cas de réelle urgence. Chaque année, ces services traitent plus de 6 millions d'appels. Un sur quatre ne constitue pas une vraie urgence. De plus, certaines problématiques peuvent être traitées par des services spécifiques :

    • Centre anti-poisons : 070 245 245
    • Child Focus : 116 000
    • Préventions Suicide : 0800 32 123
    • Écoute violence conjugale : 0800 30 030

    source : rtbf ICI

  • INFO PRATIQUE : Be-Alert - soyez alerté en situation d'urgence (inscription nécessaire)

     

    balert.JPG

    En situation d’urgence, une alerte rapide de la population est cruciale. Actuellement, la manière dont chaque citoyen est averti varie en fonction des canaux disponibles au niveau communal, provincial et national.

    Alerte par SMS en situation d'urgence

    Le Centre de Crise du Service public fédéral Intérieur travaille à la modernisation des canaux d’alerte.

    BE-Alert est un nouvel outil d’alerte qui vise à avertir de matière plus rapide, plus claire et à informer au mieux la population directement concernée par une situation d’urgence.

    Avec BE-ALERT, le Centre de crise apporte également une aide concrète et directe aux autorités compétentes en mettant à leur disposition un système informatisé, automatisé et moderne d’alerte et d’information de la population pour sa sécurité.

    Selon la situation d’urgence, l’autorité responsable de la gestion de crise peut décider d'envoyer un message d’alerte via les canaux dont elle dispose. Pour recevoir ces messages envoyés via BE-ALERT, vous devez vous inscrire au préalable.

    Par cette inscription, vous pouvez en outre choisir d’être alerté par :

    • message vocal sur votre téléphone fixe ou mobile
    • SMS sur votre téléphone mobile
    • message écrit par e-mail
    • message écrit par fax

    Les autorités peuvent également envoyer automatiquement des messages d'alerte via leurs comptes Twitter et Facebook. Nous vous conseillons donc de suivre dès maintenant les comptes officielles de votre commune, Province ou du Centre de Crise National.

    Pour plus d'infos c'est sur le site ICI

    Pour vous inscrire c'est ICI

  • INFO PRATIQUE : Be-Alert - soyez alerté en situation d'urgence (inscription nécessaire)

     

    balert.JPG

    En situation d’urgence, une alerte rapide de la population est cruciale. Actuellement, la manière dont chaque citoyen est averti varie en fonction des canaux disponibles au niveau communal, provincial et national.

    Alerte par SMS en situation d'urgence

    Le Centre de Crise du Service public fédéral Intérieur travaille à la modernisation des canaux d’alerte.

    BE-Alert est un nouvel outil d’alerte qui vise à avertir de matière plus rapide, plus claire et à informer au mieux la population directement concernée par une situation d’urgence.

    Avec BE-ALERT, le Centre de crise apporte également une aide concrète et directe aux autorités compétentes en mettant à leur disposition un système informatisé, automatisé et moderne d’alerte et d’information de la population pour sa sécurité.

    Selon la situation d’urgence, l’autorité responsable de la gestion de crise peut décider d'envoyer un message d’alerte via les canaux dont elle dispose. Pour recevoir ces messages envoyés via BE-ALERT, vous devez vous inscrire au préalable.

    Par cette inscription, vous pouvez en outre choisir d’être alerté par :

    • message vocal sur votre téléphone fixe ou mobile
    • SMS sur votre téléphone mobile
    • message écrit par e-mail
    • message écrit par fax

    Les autorités peuvent également envoyer automatiquement des messages d'alerte via leurs comptes Twitter et Facebook. Nous vous conseillons donc de suivre dès maintenant les comptes officielles de votre commune, Province ou du Centre de Crise National.

    Pour plus d'infos c'est sur le site ICI

    Pour vous inscrire c'est ICI