tuer

  • Les smartphones et autres objets technologiques ont déjà tué 50 fois cette année

     

    station-recharge-iphone-5.jpg

    Cette année, 50 personnes ont déjà perdu la vie à la suite de l’incendie de leur domicile, nous dit Tim Renders, expert du SPF Intérieur. Un nombre en augmentation par rapport aux années précédentes.

    Le feu se déclarerait le plus souvent à la suite d’une surchauffe de certains objets technologiques comme les smartphones ou les tablettes, rapportaient hier «De Standaard» et «Het Nieuwsblad». Qu’en est-il vraiment? Selon Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique, «oui il y a une recrudescence du nombre d’incendies, mais non, en aucun cas nous ne pouvons lier cela aux smartphones et autres».

    «Sur les produits d’origine, le risque est vraiment minime. Le vrai danger, c’est le matériel de remplacement, batterie, chargeur et autres, que les gens se procurent à bas prix, notamment sur Internet. Ces produits copiés ou universels ne sont ni gages de qualité, ni de sécurité», explique Yung-Do, responsable technique depuis plus de 20 ans chez Mister Genius. Il faut éviter de les poser sur des surfaces où ils ne peuvent pas respirer (coussins, lit) et enlever la poussière intérieure, car sinon ils chauffent anormalement et le risque d’incendie existe.

    source sudpresse.be