trein

  • Info navetteurs : Le prix du billet de train grimpera encore en 2020

    Le conseil d’administration de la SNCB a validé la nouvelle grille tarifaire, calculée à partir de l’indice santé.  
    Résultat de recherche d'images pour "billet de train"
     
    Ce mercredi matin, il en coûte 9 euros pour rallier en seconde classe Bruxelles depuis Namur. À partir du 1 er février prochain, le prix du billet sera augmenté de 2,83 %, ainsi en a décidé le conseil d’administration de la SNCB réuni ce 25 octobre. La hausse sera identique pour les cartes train : les abonnements scolaires et les abonnements adultes. Ce pourcentage a été calculé à partir de l’indice santé qui s’élève à 1,87 % et auquel une majoration a été apportée, comme l’autorise le contrat de gestion.
     
    Pour les autres types de titres de transport, la hausse moyenne ne peut être que 1,87 %. La SNCB a toutefois la liberté de moduler ces taux au sein de cette catégorie. Ainsi le Go Pass 10 et le Go Pass 1, destinés aux jeunes de moins de 26 ans, restent au même prix, tout comme le Go Pass Unlimited, commercialisé uniquement pendant les vacances scolaires. Le Rail pass n’augmente pas non plus : 83 euros pour dix trajets en seconde pour un adulte.
     
    Par contre, la carte Campus - l’étudiant voyageant deux à trois fois par semaine sur le même trajet - sera plus chère de 2,87 %. Mais les distances couvertes pourront être plus grandes. Actuellement, on ne peut pas dépasser 111 km. À partir du 1 er février prochain, ce sera 150 km.
    Key Card - 24 euros pour dix voyages en 2 e classe sur de petits trajet - coûtera 3 € de plus. L’augmentation sera de 4 € en 1 re classe, pour arriver à un prix total de 35 €. Quant aux 65 ans et plus, ils devront sortir 40 cents de plus pour la 2 e classe et 90 cents pour la première. Mais, bonne nouvelle, il n’y aura plus de restrictions à l’utilisation de ce billet. Ils pourront l’utiliser en semaine avant 9 heures du matin, ainsi que les week-ends d’été entre la mi-juillet et la mi-août, période touristique par excellence.
     
    Toutes catégories de titres de transport confondues, l’augmentation sera de 2,32 %. Contrairement à l’adaptation tarifaire décidée à l’automne 2018, on n’a pas fait varier, cette fois, les prix en fonction des distances parcourues. La SNCB veut avoir un recul de plus d’une année pour tirer les enseignements de cette nouvelle mesure.
     
    source : articleYannick Hallet sudpresse

  • Les 5 plus gros employeurs devraient embaucher 6.000 personnes en 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,emploi,sncb,bpost,colryut,nmbs

    Selon des calculs récemment effectués par nos confrères des journaux du nord du pays, Het Nieuwsblad et De Standaard, les cinq plus importants employeurs du pays (que sont BNP Paribas Fortis, Bpost, Colruyt, Infrabel, Proximus et la SNCB) prévoiraient en effet quelque 6.000 engagements sur l’année 2017. À lui seul, Colruyt pourrait recruter 3.000 travailleurs.

    4000 TRAVAILLEURS À EUX 4

    Bpost (qui cherche des chauffeurs et des trieurs), Proximus (spécialistes du Big Data et de la sécurité informatique), BNP Paribas Fortis et Colruyt comptent recruter 4.000 travailleurs à eux quatre. La SNCB et Infrabel devraient engager ensemble entre 1.800 et 2.200 personnes d’ici fin 2017, comme l’annonçait HR Rail début décembre.

    PLUS DES COMPENSATIONS QUE DES CRÉATIONS NETTES

    Il s’agit notamment de 400 conducteurs et de 100 accompagnateurs de trains, mais aussi d’ingénieurs et d’informaticiens. « Ces engagements sont nécessaires pour compenser le nombre de départs naturels », explique Michel Bovy, directeur de HR Rail.

    L’EMPLOI NET N’AUGMENTE QUE CHEZ COLRUYT

    Globalement, les chemins de fer prévoient néanmoins de fonctionner avec moins d’effectifs d’ici 2020. Chez Bpost, Proximus et BNP Paribas Fortis, le nombre de travailleurs est également en baisse malgré les engagements annoncés. Il n’y a que chez Colruyt que l’emploi net est en augmentation.

    3000 ENGAGEMENTS CHEZ COLRUYT COMME EN 2016

    Sur l’année 2015-2016, l’entreprise de la grande distribution a engagé 3.000 collaborateurs, ce qui s’est traduit par une création nette de 1.500 emplois. Ce rythme sera poursuivi en 2017.

     

    A suivre....

    Nouvelle Gazette du 6 janvier 2017

  • Thalys, Eurostar: Attention forte perturbation sur les lignes grande vitesse!

    Résultat de recherche d'images pour "thalys sudinfo"

    France: Incident sur réseau étranger: Vol de Câbles.
    Circulation Thalys fortement perturbée entre Bruxelles-Midi et Paris- Nord .
    Durée du dérangement indéterminée.

    Source: SNCB

    Suivre l'évolution de la situation , un clic ICI

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,thalys,sncb,nmbs,sncf,train,trein

  • Info emploi : 1.239 jobs à pourvoir à la SNCB en 2017 "Plus de 400 conducteurs de train seront recrutés"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,sncb,nmbs,emploi

    L’année prochaine, la SNCB procède à une vague de recrutements pour faire face aux départs à la pension. Tenté ? Attention, ces emplois requièrent souvent une grande flexibilité au niveau des horaires.

    Bonne nouvelle pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi après les bains de sang sociaux des derniers mois (Caterpillar, banques, etc.), la SNCB va procéder au recrutement d’au moins 1.239 équivalents temps plein (ETP) dans le courant de 2017.

    « Nous avons l’analyse des besoins dans chacune de nos directions. C’est une première estimation. Il pourrait y avoir un peu plus de postes à pourvoir. Nous n’avons pas encore une vue globale sur tous les départs à la pension. Les chiffres définitifs seront connus en mai prochain », explique Thierry Ney, porte-parole de la SNCB.

    312 accompagnateurs

    Le gros du recrutement portera sur les conducteurs de trains et de manœuvres : 472 ETP, suivis par les accompagnateurs (312 ETP). « Nos futurs collaborateurs doivent avoir la fibre du service public. C’est essentiel, tout comme la capacité de travailler à des heures décalées. Il faut avoir une bonne santé physique. Les conducteurs passent des examens médicaux poussés car ils ont la responsabilité de plusieurs centaines de passagers », souligne Thierry Ney.

    Même s’il est en contact avec le dispatching, le conducteur de train doit plutôt avoir un intérêt pour le travail en solitaire impliquant une grande capacité d’attention. Pour l’accompagnateur, c’est l’inverse. Il côtoie constamment les passagers. « C’est une force tranquille capable d’être multitâches. Il doit gérer l’information aux voyageurs, la sécurité à bord et le respect de la ponctualité », détaille le porte-parole des chemins de fer. Selon la diversité du type de matériel et le nombre de lignes ferroviaires à desservir, la formation d’un conducteur dure entre 12 et 18 mois. Celle d’un accompagnateur prend de trois à quatre mois. Les nouvelles recrues sont payées pendant cette période.

    Par ailleurs, la SNCB compte engager 28 agents de sécurité, 55 sous-chefs de gare, 39 sous-chefs de gare principaux, 76 assistants de clientèle, 4 agents de triage et 15 universitaires. Du personnel technique est également requis pour les ateliers, soit 175 ETP depuis l’électromécanicien jusqu’à l’ingénieur. Il faut aussi des personnes (63) pour gérer les bâtiments Pour toutes les informations sur les profils recherchés, surfez sur le site weblescheminsdeferengagent.

    Les candidats se bousculent

    Pour postuler comme accompagnateur ou conducteur de train, il suffit d’avoir le diplôme de secondaire. Attention les candidats sont nombreux. Lors de la précédente campagne de recrutement, 3.150 personnes avaient postulé pour devenir contrôleur et 2.337 pour conduire un train. Au terme de la sélection, la SNCB avait procédé à respectivement 212 et 215 engagements pour ces deux métiers. (Source La Nouvelle Gazette mercredi 28 décembre 2016)

  • SNCB & NMBS: grève du SACT ce samedi 18 juillet

    pont-a-celles,vandeplas,train,trein,sncb,nmbs,sact,perturbation,grève

    Source belgianrail.be: Nous déplorons cette action et mettons tout en œuvre afin d’en limiter l’impact.

    Nous comprenons et regrettons que cette grève puisse perturber vos trajets et projets tant professionnels que privés. 

    Nous mettons tout en œuvre pour vous informer, en temps réel et de façon détaillée sur la circulation des trains au moyen des canaux suivants :

    Pour les informations concernant le trafic international, veuillez consulter le site de SNCB Europe

    Téléchargez votre attestation de perturbation (PDF)

  • Recrutement a la SNCB - accompagnateur de train..

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,sncb,nmbs,accompagnateur,train,trein

     

    L'appel d'offres d'emplois de la SNCB, afin de recruter des accompagnateurs de trains, a été un vif succès. Il n'y avait que 250 personnes pouvant s'inscrire, et le site a été fermé en quelques heures.

     

    Un constat, la SNCB, attire toujours les candidats, mais pourquoi ?  

    En effet, cette entreprise à une bonne qualité de travail, collègues sympathiques,  des mutations géographiques sont possibles, progression au sein de l'entreprise grâce à son école interne, sécurité d'emploi, et enfin un salaire attractif...

  • La SNCB lance un appel à candidature pour du matériel à double étage.

     

    desiro1.jpgLa SNCB a lancé une procédure pour la fourniture de nouveau matériel à double étage afin de faire face à la croissance du nombre de voyageurs.

     

    Les constructeurs intéressés sont invités à introduire leur candidature afin de participer à ce marché public. La valeur du contrat est estimée à 3 milliards d'euros.

    Il s'agit d'un contrat-cadre pour la fourniture de trains à double étage (permettant notamment un mode d'exploitation de type automotrice) pour la période 2017-2025. Au total, ce contrat fournira pas moins de 145 000 sièges.

    En termes de matériel à double étage, la SNCB dispose déjà d'une flotte de voitures M6 et M5 (il s'agit de matériel tracté par des locomotives, totalisant près de 630 voitures). Le nouvel équipement permettra d'augmenter le nombre de places assises pour les voyageurs et de donner également une marge supplémentaire à la jonction Nord-Sud qui est actuellement saturée.

    Cette procédure s'inscrit dans le cadre du plan d'investissement pluriannuel de la SNCB pour la période 2013-2025 et permettra le rajeunissement de la flotte de la SNCB, ainsi que la simplification de la composition de ses trains. Ces nouvelles rames doivent en partie remplacer l'ancien matériel roulant, mettre à disposition de la clientèle des places assises supplémentaires et être compatibles avec le matériel existant. Pour la SNCB, cette livraison a également pour objectif qu'en 2023 l'ensemble de la flotte soit équipé du système de sécurité ETCS.

    Cette nouvelle commande pourrait être le plus important investissement jamais passé par la SNCB pour du nouveau matériel roulant. En comparaison, la commande des 305 rames Desiro représentait un montant de 1,4 milliards d'euros.