télé

  • Invitation à payer la Taxe télé : faut-il payer alors qu'elle est supprimée en 2018 ? Votre blog vous donne la réponse du ministre

    Résultat de recherche d'images pour "taxe teleredevance"

    Beaucoup de lecteurs qui viennent de recevoir une invitation a payer la taxe redevance pour 2017 se demandent s'il est normal de payer la totalité de la taxe puisque cette fameuse taxe que nos amis néerlandophone ne paient plus depuis des années est supprimée en 2018. Donc la question qui revient souvent pourquoi payer 12 mois, dont 9 mois en 2018, alors que la taxe est supprimée pour cette année ? La seule solution interroger la ministre, c'est ce qu'un collège blogueur Sudpresse a fait ce jour.

    ci-dessous la réponse du cabinet..

    Votre courrier électronique relatif à la Taxe Radio TV Redevance est bien parvenue au ministre CRUCKE et celui-ci a retenu toute son attention.

    En vue de répondre à vos lecteurs, Monsieur le Ministre souhaite vous apporter ces éléments de réponse.

    A partir de janvier 2018, il n’y aura plus d’établissement de la Taxe Radio TV Redevance en Wallonie pour toutes les périodes imposables qui prennent cours à partir du 1er janvier 2018 et suivantes. Pour les périodes antérieures à 2018, la perception de cette taxe est maintenue. Il est donc tout à fait normal que des ménages wallons reçoivent encore des invitations à payer. S’ils s’acquittent de cette taxe tout de suite, c’est la dernière fois qu’ils la payeront.

    Il y a 3 périodes imposables pour la redevance télévision:

      du 1er janvier au 31 décembre pour les chambres d’hôte, gîtes et logement similaires ;

      du 1er avril au 31 mars pour les redevables dont le nom de famille commence par la lettre de A à J 

      du 1er octobre au 30 septembre pour les redevables dont le nom  commence par la lettre de K à Z.

    Il est donc tout à fait normal que des ménages wallons reçoivent ces jours-ci des invitations à payer pour la période d’un an allant du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018. En effet, Le principe légal repris dans la loi de 1987 est que la période imposable court sur 12 mois consécutifs. Il n’y a donc aucune discrimination mais un juste respect du prescrit légal. Cette analyse a été validée par l’Administration fiscale de la Région wallonne. Il s’agit d’une taxe pour 2017 intégrée au budget 2017.

    Il est d'ailleurs important de rappeler que la proratisation de la taxe n'existe que lors de l'entrée dans le système, à savoir lors de la première détention en  cours de période imposable d'un premier poste de télévision. Une fois la taxe payée pour une période imposable déterminée, il n'a jamais été légalement prévu d'en permettre un remboursement partiel.

     Par soucis d’égalité et d’équité fiscale, cette taxe doit être payée. Si un contribuable a des arriérés de paiement en termes de TV Redevance, il pourra être poursuivi pour le recouvrement. En effet,  ce qui est dû est dû et pour toutes les périodes imposables antérieures à 2018, les procédures actuelles de recouvrement resteront d'application.

     C’est la dernière fois que ces invitations à payer sont envoyées puisque le gouvernement wallon a décidé d’une mise à zéro du tarif pour les périodes imposables débutant à partir du 1er janvier 2018. Administrativement, c’est la manière la plus simple et la plus pragmatique de faire.

     

    Cordialement,

     

    Et vous, qu'en pensez-vous ?

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 12 mai 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 23 septembre 2016: LA REDEVANCE TV SUPPRIMÉE -

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,une,nouvelle,gazette,vandeplas,johnny

  • Soyer prudent: 9524 ménages sanctionnés en 2015 pour la redevance télé dont 2043 pour le Hainaut

    Comme le PTB, le MR a décidé de faire le forcing en faveur de la suppression de la redevance télé en Wallonie. «La Flandre et Bruxelles sont exemptées de la redevance TV», souligne le député Olivier Destrebecq (MR), «alors qu’en Wallonie, cette taxe existe toujours et représente 100 euros par an par ménage wallon».

    Le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix (PS) a maintes fois annoncé la suppression de cette taxe obsolète avant la fin de la législature. Mais pour l’instant, le gouvernement wallon tente plutôt de récupérer un maximum de sommes impayées.

    Interrogé sur le sujet au parlement wallon, le ministre a fait le point sur le nombre de Wallons sanctionnés au cours des deux dernières années, pour non-paiement de la redevance. Les chiffres sont impressionnants.

    Car si l’administration fiscale wallonne avait connu des problèmes de perception en 2014, elle s’est largement rattrapée en 2015 et, si l’on en croit le nombre d’avertissements extraits de rôle envoyés ces derniers mois (78.000 en 2016), elle a encore accéléré le rythme cette année.

    Au cours de l’année 2015, 9.524 ménages wallons ont été sanctionnés : 2.047 pour la province du Brabant wallon, 2.043 pour la province de Hainaut, 2.809 pour la province de Liège, 857 pour la province de Luxembourg et 1.768 pour la province de Namur. « Le nombre de contrôles de la redevance TV effectué sur le territoire wallon en 2015 est de 41.824. Il était de 39.921 pour 2014 », souligne Christophe Lacroix.

    En termes de visites domiciliaires ou tentatives de visites et de rapports effectués suite à ces visites, pour les 7 premiers mois de l’année 2014, les statistiques montrent 1.159 rapports pour le Brabant wallon, 5.531 pour le Hainaut, 4.493 pour Liège, 767 pour le Luxembourg et 1.725 pour Namur.« Le nombre de rapports est ainsi bien plus élevé en Hainaut et en province de Liège… Peut-on expliquer ces chiffres en raison de la situation socio-économique de leur population ? Peut-être… », souligne Olivier Destrebecq.