sirène

  • Luttre, dimanche 24 septembre 2017 : Portes ouvertes, alarme qui fonctionne, tentative de vol au Cmarket ?

    Résultat de recherche d'images pour "market luttre"

    Ce matin plus d’un riverain résidant aux abords du cmarket de luttre, ont appelé la police. En effet, depuis plusieurs heures l’alarme du magasin  hurlait !

    Certains se sont empressés pour constater de visu de quoi il s’agissait, la porte avant en verre était ouverte, mais le grillage intérieur était intact, une autre porte ouverte à l’arrière et l’alarme jouait son rôle d’avertissement.

    Après renseignement sur place auprès d’un vigile d’une firme de sécurité bien connue, la version de l’incident est tout autre.

    En effet, des travaux d’électricité par la firme ORES sont entrepris dans le magasin, et pour plusieurs raisons, ils ont décidé de créer un courant  d’air dans la grande surface. Ce qui a déclenché l’alarme et personne pour arrêter celle-ci....

    Ce n'était donc qu'une tempête dans un verre d’eau, tout est bien qui finit bien !

  • Pour information: ALERTE SEVESO "Les sirènes vont hurler le 6 avril"

     Résultat de recherche d'images pour "sirène sudinfo"

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas). 

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton. 

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

    Entre 11h45 et 13h15, aura lieu le test trimestriel du réseau des 570 sirènes électroniques placées autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso seuil haut. Le réseau des sirènes peut être utilisé pour alerter la population en cas de situation d’urgence.

    En 2017, les tests sonores auront donc lieu les jeudis (5 janvier), 6 avril, 6 juillet et 5 octobre.

    Toutes les informations sur le site Crisiscentrum, en un clic ICI

  • Jeudi 1 octobre, test des sirènes dans l'entité

     

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Aujourd'hui jeudi 2 juillet , test des sirènes dans l'entité

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Ce jeudi 2 avril, "test des sirènes dans l'entité"

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Le jeudi 2 avril , test des sirènes dans l'entité

     

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Ce jeudi 8 janvier, test des sirènes

     

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Jeudi 8 janvier, test des sirènes

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be