repos

  • INITIATIVE INTÉRESSANTE : Maisons de repos - voici le comparateur de prix belge

    homes.JPG

    C’est un privé qui relève le défi pour venir en aide aux seniors

    Les autorités françaises viennent de lancer un comparateur officiel des prix des maisons de retraite. Une très belle initiative qui ne verra pas le jour chez nous de sitôt… Quoique… Une jeune startup s’est lancée ce défi.

    Le nombre de personnes de plus de 65 ans va littéralement exploser dans les années à venir. On estime qu’un quart de la population aura plus que cet âge en 2050… Et cela signifie que la problématique du logement pour les seniors aura toujours plus d’importance dans le futur. Une jeune startup, Home Sweet Homes a donc lancé, il y a moins d’un an, une initiative unique en Belgique. En 2017, elle annonce « la première liste d’attente digitalisée et mutualisée pour tous les hébergements pour seniors sur l’ensemble du territoire ».

    AIDER LES SENIORS

    Maisons de repos, maisons de repos avec soins, courts séjours, résidences services, centres d’accueil de jour, etc. « Nous voulons permettre aux citoyens de trouver facilement et gratuitement des informations détaillées par type de logement, avec les tarifs, les soins proposés, les commodités, etc. », explique Frank Vandenbreede qui a lancé ce site avec son fils. « L’objectif est que les gens aient une vue complète et intéressante dans leur démarche de recherche. Il leur est aussi possible d’ouvrir une inscription pour eux ou leurs proches en liste d’attente dans un ou plusieurs hébergements. C’est gratuit et il ne leur suffit que de quelques clics pour créer leur compte. » Le site de M. Vandenbreede permet donc à chacun de chercher un hébergement dans la ville ou la région de son choix, sur base d’un budget défini. Ce qui en fait un comparateur de prix, même si l’objet n’est pas encore tout à fait accompli.

    SERVICE GRATUIT

    « Notre portail internet référence l’ensemble de l’hébergement pour les seniors en Belgique (environ 2.300 actuellement, pour 180.000 lits disponibles dans le pays). Nous envoyons un questionnaire très complet à chaque établissement (120 questions). Nous voulons être précis pour que les personnes intéressées ne soient pas obligées de comparer des pommes et des poires », reprend M. Vandenbreede. « Nous construisons le site jour après jour. Il est déjà bien avancé, mais cela demande un long travail. Il y a encore des établissements qui ne nous communiquent pas leurs prix. Notre site est déjà opérationnel, même si le comparateur peut et doit encore être plus précis. » Précisons que le service est gratuit pour la personne qui va consulter le site et pour le directeur de maison de repos qui voit son établissement repris sur www.homesweethomes.be, ce qui est primordial en termes de crédibilité… Mais comment une société privée peut-elle survivre dans ces conditions ?

    TEMPS PERDU

    « Nous allons commercialiser un module de gestion automatique des listes d’attente que nous proposerons aux directions. Vous n’imaginez pas le temps que perdent les directeurs de homes à gérer ces listes : des gens s’inscrivent dans plusieurs établissements, oublient de se retirer d’autres listes quand ils trouvent une place. D’autres seniors décèdent, etc. Mais c’est vrai que nous sommes actuellement dans un nouveau « business model » et que nous sommes encore loin d’en vivre. Notre première volonté est d’aider les seniors. Je sais combien il est difficile de trouver un logement pour ses parents, par exemple. J’ai moi-même vécu cette situation. Dans certaines régions du pays, les taux de remplissage des hébergements dépassent les 98 %... »

    Source : article de DIDIER SWYSEN sudpresse

  • A la une de la Nouvelle Gazette de ce 18 mars 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • VILLERS-PERWIN: Cas avérés de gale

    Capturer.JPGCas avérés de gale dans la maison de repos, pas de panique le problème est pris très au sérieux !

     

    Plusieurs résidents et plusieurs membres du personnel sont malheureusement touchés par la maladie. La médecine du travail oeuvre de concert avec la direction pour l’enrayer au plus vite.

    Hier, nous vous révélions deux cas de suspicion de gale à la résidence Corbisier à Villers-Perwin.

     Malgré les efforts réalisés par tout le personnel, la suspicion s’est malheureusement mutée en triste réalité.

    « C’est vraiment dommage que l’on parle de nous dans de telles circonstances », déplore la directrice, Mme Corbisier. Si la gale frappe la résidence, il faut bien préciser que cela ne remet nullement en cause la qualité de son service et le professionnalisme du personnel.

    En attendant, il apparaît à présent que plusieurs résidents sont contaminés par la gale, cette maladie cutanée contagieuse, très prurigineuse (qui cause de la démangeaison), due à la présence d’un acarien parasite, le sarcopte.

    À lire cela, cela fait peur mais il faut relativiser. La gale n’est pas mortelle et elle se soigne via un traitement certes contraignant mais efficace.Dans ce cas, le souci est d’éviter la propagation. Ailleurs en Wallonie, on sait que des écoles ont été confrontées à la même problématique.

    L’objectif est double : éradiquer via un traitement suivi et empêcher toute propagation. Le personnel de la résidence oeuvre minute après minute en ce sens. Certains membres ont d’ailleurs été touchés. Il faudra aussi les soigner, forcément.Pour l’heure, inutile de paniquer.

    «Nous avons directement communiqué avec les résidents et avec leurs familles. Nous appliquons la politique de la transparence. »

    On sait combien que cette période de l’année est propice au développement de ce type de contamination, surtout avec un mois de févier aussi clément. Et inutile de dire que les institutions accueillant des personnes âgées avec un profil fragilisé sont particulièrement visées.

    Ailleurs dans la région, d’autres maisons de repos ont effectué un traitement préventif

     

    pont-à-celles,villers-perwin,villers,gale,home,maison,repos,parasite,sarcopte,vandeplas,johnny

    pont-à-celles,villers-perwin,villers,gale,home,maison,repos,parasite,sarcopte,vandeplas,johnny