rage

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 24 décembre 2016: VIVA for LIFE "Les Carolos battent un nouveau record : 3.452.310 euros !"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Communiqué de presse de l'AFSCA

     

    chien en cage.jpg

    RAGE et voyages avec des animaux de compagnie : l'UE renforce les règles(28/11/2014)

    A partir du 29 décembre 2014, une nouvelle réglementation européenne entrera en vigueur. Elle concerne les voyages avec des animaux de compagnie (chiens, chats et furets) et devra être appliquée par tous les Etats membres. 
    Cette harmonisation vise une approche harmonisée de la lutte contre la rage en Europe.


    La rage est une maladie animale répandue à l'échelle mondiale et qui coûte la vie chaque année à plus de 50.000 personnes. En raison du caractère insidieux et mortel de cette maladie, l'importation de chiens et de chats en provenance d'autres Etats membres de l'UE et en provenance de pays en dehors de l’UE est strictement réglementée.

    Ce renforcement des mesures témoigne de la grande préoccupation et de l'importance qu'attache l'Europe à la lutte contre la rage.

    Les exigences si vous voyagez avec votre animal de compagnie en Europe :

    • un passeport européen,
    • l'identification par une puce électronique (chip),
    • une vaccination correcte contre la rage, càd 
      pas de vaccination avant l'âge de 12 semaines 
      attendre au moins 21 jours après la vaccination avant de voyager avec votre animal de compagnie en Europe, et donc pas avant l'âge de 16 semaines.

     

    Les exigences en cas d'importation en provenance de pays hors UE :

    • identification au moyen d'une puce électronique (chip),
    • vaccination contre la rage,
    • possession des documents sanitaires nécessaires (en fonction du pays de provenance),
    • généralement aussi un test sanguin et le respect d'un délai d'attente de 30 jours (en fonction du pays de provenance).


    Il peut s'écouler 6 mois avant qu'un animal contaminé ne présente les premiers symptômes, mais deux semaines avant leur apparition l'animal peut déjà avoir contaminé d'autres personnes et animaux. 
    Il n'existe aucun test permettant de détecter la rage chez les animaux vivants. Un diagnostic sûr ne peut être obtenu qu'après l'autopsie de l'animal. C’est la raison pour laquelle, après une sérieuse analyse de risque, une euthanasie s’avère parfois nécessaire, comme cela a déjà dû être le cas à plusieurs reprises.

    Pour ces raisons :

    • évitez tout contact avec des animaux de compagnie et des animaux sauvages dans les pays où la rage sévit encore :
    • n’emportez pas d'animaux de pays en dehors de l’UE, à moins qu'ils ne satisfassent à toutes les conditions d'importation ;
    • n'emportez d’animaux provenant d'un autre pays européen que s’ils sont vaccinés et identifiés et dont vous connaissez les antécédents ;
    • songez que la rage peut être présente à l'état latent jusqu'à 6 mois dans un animal infecté avant de devenir visible. Pendant tout ce temps, l'animal semble être en bonne santé, tout en étant une bombe à retardement en raison de sa contagiosité !

    Source afsca

  • L'AFSCA met en garde contre les chiens importés depuis des pays à risque qui peuvent être porteur de la rage

    Belga

    L’AFSCA met en garde mardi contre les chiens importés illégalement en Belgique depuis des pays considérés comme à risque. Ces six dernières semaines, douze chiens ont ainsi été importés en provenance de pays qui ne sont pas indemnes de rage, notamment la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie, l’Espagne, la Pologne, l’Estonie et la France.

    «Étant donné qu’il n’existe aucun test permettant de détecter la rage chez un animal vivant, que la période d’incubation peut durer 6 mois et que les symptômes de la rage sont susceptibles de varier considérablement, l’euthanasie a été décidée dans quatre cas où le risque de contamination était trop important», a précisé l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire dans un communiqué.

    En raison du risque d’une éventuelle contamination, l’AFSCA rappelle qu’elle applique toujours de façon très stricte les prescriptions en matière d’importation d’animaux de pays où la rage est présente.

    En Belgique, la vaccination contre la rage est toujours obligatoire pour les chiens, chats et furets au sud du sillon Sambre et Meuse et dans tous les campings belges.

    Dans le monde, une personne décède de la rage toutes les 10 minutes. Cette maladie est encore présente dans plus de 150 pays dont certains constituent des destinations de vacances favorites, détaille l’AFSCA.

    La rage est une maladie contagieuse qui peut être transmise de l’animal à l’homme et inversement. Elle est causée par un virus et peut toucher les animaux sauvages et domestiques ainsi que l’homme, si l’animal infecté non seulement mord mais également s’il griffe, lèche ou est en contact avec la victime.

    Photonews