protection

  • Pas d’accès au dossier médical pour les mutuelles...

    Résultat de recherche d'images pour "donnée médicale"

    Il y a quelques jours, une députée wallonne avait des craintes sur la protection des données médicales des patients wallons affiliés au réseau santé wallon.

    L’Absym (Association belge des syndicats médicaux) nous demande de préciser que, contrairement à ce que nous avions laissé entendre, les mutuelles n’ont pas accès à ces dossiers médicaux.

    Ils ne sont accessibles qu’aux prestataires de soins.

    «La mutualité, qui doit jouer son rôle d’assureur pour ses membres n’a aucun lien thérapeutique avec les patients», dit l’Absym. En effet.

    Ajoutons que les patients affiliés au réseau doivent donner leur accord pour que leurs données médicales soient partagées entre prestataires de soins (médecins, hôpitaux).

     

     

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 23 mai 2017: Burger King "Le recrutement de la Dream Team débute ce mardi" (page 9)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Bientôt les vacances ? Achetez vos produits avant de partir, surtout pour vos enfants: Olivia, 9 ans, brûlée durant ses vacances à cause de la crème solaire achetée par sa mère

    Olivia, une petite fille de 9 ans, a été brûlée après avoir mis de la crème solaire sur ses jambes alors qu’elle était en vacances en Mexique avec sa mère. Elle a dû terminer son séjour… en leggings.

    Partie au Mexique avec sa mère à la recherche de soleil début juin, Olivia, 9 ans, ne gardera pas que des souvenirs positifs de son séjour outre-Atlantique

    la jeune fille a connu une sacrée mésaventure après que sa mère ait acheté de la crème solaire sous forme de spray dans un magasin local, à Playa Del Carmen. La crème, de facteur 50, donc censée la protéger des rayons UV, a en effet eu des effets néfastes sur sa peau.

    Plus d'infos et photos ICI

  • Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone


    Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

    En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

    Les États ont été invités à consacrer cette journée spéciale à l'encouragement d’activités concrètes conformes aux objectifs du Protocole de Montréal et de ses amendements. La couche d'ozone, fragile écran de gaz, protège la Terre des rayons dangereux du soleil, préservant ainsi la vie sur notre planète...

    Suite à la mise en évidence de l'appauvrissement de la couche d'ozone au début des années 70, deux traités internationaux pour la protection de la couche d’ozone, la Convention de Vienne et le Protocole de Montréal ont été négociés sous l'égide du Programme des Nations Unies pour l'Environnement PNUE et signés respectivement en 1985 et 1987. Ces traités ont été ratifiés par la plupart des pays du monde. Ils ont permis d'obtenir comme premiers résultats une réduction de plus de 80% de la production et de la consommation des substances appauvrissant la couche d'ozone.

    Un site à visiter : www.notre-planete.info

    source journee-mondiale.com

  • E-commerce: Plus de protection pour les e-consommateurs

    e-commerce.JPG

    Vous êtes de plus en plus nombreux à recourir à l'e-commerce. En 2013, 6 belges sur 10 ont fait au moins un achat en ligne. Que ce soit pour acheter des livres, des logiciels, des vêtements ou encore pour conclure des contrats d'assurances, les achats en ligne ont la cote.

    Depuis le samedi 31 mai, le livre VI du nouveau Code de droit économique est entré en vigueur et apporte son lot de nouveautés pour mieux protéger les "e-consommateurs". Nous examinons les principales nouveautés qui vous garantirons un degré de protection particulièrement élevé.

    Source: Crioc

    Plus d'info sur le site du crioc ICI

  • Journée mondiale de la protection des données


    Journée mondiale de la protection des données

    C'est une journée d'origine anglo-saxonne (data privacy day) et, suivant les traductions, on la retrouve tantôt sous le vocable "Journée mondiale des données à caractère personnel" ou encore "journée mondiale de la vie privée"... ce qui ne recouvre pas exactement la même chose !

    La difficulté vient du fait que la notion de la protection de la vie privée n'a pas du tout le même sens dans le monde anglo-saxon que dans le monde latin, ce qui n'est d'ailleurs pas sans poser des problèmes juridiques ardus quand on songe aux habitudes de sociétés américaines comme Google pour qui la transparence est la règle et la notion d'oubli inexistante !

    L'Europe avant les USA

    C'est le Conseil de l’Europe qui a, le premier, proclamé une journée européenne de la protection des données à caractère personnel. Elle existe depuis 2007.

    Les américains ont suivi de peu et c'est en 2009 que s'est célébrée la première journée nord américaine.

    La convention de Strasbourg

    L'initiative de cette journée est à rechercher dans la ligne de la "Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel", élaborée par le Conseil de l’Europe. Ouverte à la signature des états depuis le 28 janvier 1981 elle est devenue une référence dans le monde entier. Malheureusement, seulement 44 états l'ont ratifiée...

    Un site à visiter : www.les-infostrateges.com

    Source: journée mondial