post

  • Attention Arnaque : faites très attention en cette période de fêtes, ne donnez surtout pas suite à cet e-mail!

    Soyez particulièrement prudents en cette période de fêtes ! En effet, les tentatives de pishing semblent plus nombreuses que jamais.

    Safeonweb, le site du Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB), a reçu lundi quelque 8.500 alertes pour des messages de phishing rédigés au nom d’un distributeur de colis, rapporte VTM Nieuws. Ces messages, en néerlandais, utilisent les logos de bpost ou Post NL et contiennent une sommation de payer des frais d’envoi.

    Safeonweb reçoit chaque jour environ 4.000 signalements pour des arnaques. Ce lundi, ce nombre a grimpé jusqu’à 8.500, d’après la chaîne flamande VTM

    « À cette époque de l’année, nombreux sont ceux qui doivent effectivement se faire livrer un colis à la maison ; il faut dès lors être encore plus vigilants ! «, mettait déjà en garde Safeonweb mi-décembre. « Les messages que nous avons pu intercepter étaient envoyés aux noms de bpost et de Post NL et utilisaient les logos des deux services. Bien qu’à première vue, les messages semblaient tout à fait légitimes, à y regarder de plus près on pouvait se rendre compte qu’ils ne provenaient pas réellement de bpost ou de Post NL et que le numéro de référence était faux. Les messages contenaient une sommation de payer des frais d’envoi. Or, la plupart des sites de vente en ligne incluent les frais d’envoi dans leurs prix. »

    Les citoyens qui reçoivent un e-mail suspect sont invités à l’envoyer à suspect@safeonweb.be puis à le supprimer, sans rien payer évidemment.

    source : sudpresse ICI

  • Sordide: 800 cadavres de bébés non-désirés découverts dans une fosse septique dans un couvent irlandais: les nonnes les laissaient mourir

    Belga

    Environ 800 cadavres de bébés « illégitimes » ont été découverts dans la fosse septique d’un ancien couvent irlandais à Tuam (ouest), plus de 50 ans après la fermeture de l’établissement dirigé par les sœurs du Bon Secours de 1925 à 1961.

    
Les nonnes ne s’occupaient que très peu des enfants laissés à l’abandon.

    Capture Daily Mail

    Les nonnes ne s’occupaient que très peu des enfants laissés à l’abandon.

    À l’époque, des jeunes filles tombées enceintes hors mariage venaient y accoucher, laissant leurs bébés entre les mains des nonnes, rapporte The Washington Post mardi.

    Plus d'info ICI