nicolas

  • Info culture: une première dans notre entité, vous êtes invités à participer à l'écriture d'un roman.

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019, septembre,nicolas,bastin,écrivain,jeune
    Pont-à-Celles compte pas moins de 17 340 habitants, parmi tous les villageois, un jeune homme de 24  ans s’en démarque grâce à l’écriture. En effet, natif et vivant depuis toujours dans la région, Nicolas Bastin a déjà écrit deux romans sur le thème de la saison « Halloween » d’un parc bien connu sous le nom de, Walibi Belgium.

    Mais, à peine la suite et fin des aventures de ses premiers héros publiée aux éditions Acrodacrolivres en janvier 2019, qu’il se remet déjà à cogiter pour sortir une nouvelle histoire qui aura pour lieu principal notre belle entité de Pont-à-Celles.

    Pourquoi ? Simplement parce qu’il trouve que son entité regorge de personnalités hautes en couleur et que certains endroits méritent d’être mis en valeur. Pour ce troisième ouvrage, Nicolas décide de changer de style en promettant une intrigue ainsi qu’une ambiance plus sombre et plus angoissante que Virus, ses deux premiers livres.

    Mais ce n’est pas la seule surprise qu’il nous réserve. Pour ce manuscrit, il fait appel à ses lecteurs et aux Pont-à-Cellois tout particulièrement en leur proposant de choisir l’intrigue ! Comment ? Une fois par semaine,  sur sa page Facebook (lien en fin d’article), il publie un extrait de son roman et laisse deux choix à ses lecteurs. Ensuite, il suffit à la personne qui décide de jouer le jeu de cliquer sur une des propositions. Au bout de 24 heures, une fois l’enquête terminée, le jeune écrivain voit celle ayant récolté le plus de votes et s’en sert pour continuer la suite de l’intrigue.

    Par ce concept original, il est donc possible de participer à l’écriture d’un livre et de guider Nicolas dans son imaginaire.

    En attendant la sortie de troisième roman, dans le courant du mois d’octobre, vous pourrez retrouver Nicolas et ses deux premiers ouvrages en dédicace à la librairie de l’Arsenal de Pont-à-Celles, à la librairie-papeterie Club au Shopping à Nivelles le 30 novembre.

    Il est aussi possible de commander les deux tomes de Virus dans toutes les bonnes librairies notamment à La Librairie du Tienne, à Tilly (Villers-la-Ville).

    Lien facebook de sa page: https://www.facebook.com/Nicolas-Bastin-Auteur-1272880862726901/?ref=aymt_homepage_panel&eid=ARDhW6EzT6pE1NCEJ8e-SQZIB7qP7mmOigtCWNqt-4L_N5Y4Aadn09O_s-OZrwdErLnofl7PEkj4aCRI

  • Info décès, Pont-à-Celles

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,janvier,décès,

    En mon nom, au nom du Blog Pont-à-Celles infos, je présente nos sincères condoléances à la famille.

    Nom : DEMEURE
    Prénom : Nicolas
    Etat civil : Veuf de Huguette GODEFROID
    Lieu de domicile : Pont-à-Celles
    Lieu de naissance : Nivelles
    Date de naissance : 14/09/1936
    Lieu de décès : Ransart
    Date de décès : 29/01/2019
    Cérémonial
    Date des funérailles : Vendredi 01/02/2019
    Lieu de réunion : Eglise
       
    Heure de l'office : 11 heures
    Eglise :
    Eglise paroissiale de Pont-à-Celles
    Place Communale
    6230 - Pont-à-Celles
    Voir le plan
       
    Cimetière :
    Cimetière de Rosseignies
    Visites
    Centre Funéraire Denuit
    Rue de Liberchies, 110
    6238 Luttre
         
    Jeudi 31 janvier 2019 de 17:00 à 19:00

    Cliquez ici, pour utiliser ce lien afin de laisser vos marques de sympathie à la famille, merci.

    Source DENUIT

     

  • Liberchies : samedi 19 janvier 2019, présentation du deuxième roman de Nicolas Bastin.

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,janvier,nicolas,bastin,virus,bernard,baudoux,nocturlable,marie-lore,beuselinck,livre,bouquin,auteur

    Photo Acrodacrolivres, montage VDPJ

    Samedi 19 janvier, Nicolas Bastin présente son deuxième roman « Virus extermination » édité chez Acrodacrolivres, vendu au prix de 18€.

    L’air de rien, Pont-à-Celles regorge d’écrivains et même de très jeunes romanciers, Nicolas Bastin est l’un de ceux-ci.

    En août 2016, Nicolas, publiait son premier livre « Virus » (1) un roman captivant qui se déroule en partie dans l’enceinte du célèbre parc Walibi et dans la Russie du 18è siècle.

    Il avait promis une suite, il a tenu sa promesse, son deuxième tome sort officiellement le samedi 19 janvier 2019 en  grande pompe, au Centre Culturel de Pont-à-celles, situé à Liberchies.

     Blogueur : pourquoi deux ans entre les deux ouvrages et où se situe l’action?

     Nicolas : en fait, depuis la sortie de mon premier livre, j’ai trouvé un emploi, ensuite mon deuxième écrit contient une centaine de pages en plus que le premier, de plus j’ai tenu compte des remarques qui m’avaient été formulées sur l’écriture de mon premier roman.

    En ce qui concerne l’action, nous repartons de la Russie du 18è siècle et revenons à Walibi, la boucle est bouclée.

    J’en profite pour remercier l’équipe du CCPAC de nous recevoir le samedi 19 janvier. Si vous arrivez à l’heure, vous aurez la chance d’être pris en photo (gratuitement) avec des personnages de mon livre, mais êtes-vous Vampire ou Zombie ?

    NDLR : notre entité à un nombre incroyable de talents, toutefois, ne cherchez pas un livre de Marie-Lore Beuselinck Auteure (3 livres), Nicolas Bastin (un livre pour l’instant) ou d’un bouquin unique au monde sur les Nocturlabes écrit (2) par Bernard Baudoux (2 livres) à la bibliothèque de Pont-à-Celles. Et, il y a d’autres auteur(e)s dans notre belle entité, qui malheureusement ne sont pas proposés gratuitement à votre lecture, pourquoi ?

    Ne dis-on pas que « nul n’est prophète en son pays ! » Malheureusement vrai en l’occurrence ….

    RDV le samedi 19 janvier à 19h00

    Lieux: centre Culturel de Liberchies, Place de Liberchies 5-7, 6238 Pont-à-Celles

    (1) lien vers la première publication de Nicolas Bastin.

    (2) Lien vers le coup de projecteur sur Bernard Baudoux

     

    Préface de l’éditeur :

    La Russie du 18e siècle se fond sur un décor du 21e siècle au cœur du célèbre parc d’attractions Walibi Belgium

    Après sa rupture avec Igor, Anna, blessée et sans attache, part loin de chez elle. En chemin, elle rencontre un homme qui lui fait découvrir le monde du cirque de monstres. Entre secrets et mensonges, la jeune demoiselle verra son destin bouleversé par l’univers de ses rêves.

    Le succès du célèbre parc Walibi Belgium ne cesse de s’accroitre au fil des années. Igor s’invite dans cet univers festif dans l’espoir d’utiliser les zombies pour ses nouvelles expérimentations. Le directeur accepte sa présence en échange d’une contrepartie assez surprenante.

    Entre expériences et machinations, deux mondes se voient confrontés dans une lutte sans merci.

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,janvier,nicolas,bastin,virus,bernard,baudoux,nocturlable,marie-lore,beuselinck,livre,bouquin,auteur

  • Viesville: leur maison détruite lors du réveillon de Noël

    La famille a été largement soutenue grâce à l’appel lancé par l’école dans laquelle Maïté travaille.

    Le réveillon de Noël est, pour beaucoup, l’occasion de profiter de sa famille et de se retrouver dans une ambiance conviviale. Pour Maïté, Nicolas et leurs enfants, ce 24 décembre 2017 a pourtant été le théâtre d’un événement bouleversant. Un incendie s’est déclaré au premier étage de leur habitation et ils ont presque tout perdu. Face à leur désarroi, l’école dans laquelle travaille Maïté depuis près de 10 ans, a lancé un appel à la solidarité sur sa page Facebook. Et nombreux sont ceux à avoir répondu. De quoi remettre un peu de baume au cœur en cette période de fête.

    Pour la suite sur l'édition numérique, cliquez ici

  • 400.000 lettres attendues pour saint Nicolas

    Résultat de recherche d'images pour "saint nicolas ecrit"

    Sur la plupart des boîtes aux lettres, saint Nicolas invite les enfants à lui écrire. Adressées au 1, rue du Paradis, 0612 Ciel, les lettres s’accumulent. « Impossible de faire le compte ! Nous avons dépassé les 200.000 lettres mais nous pensons que nous allons en recevoir le double », nous dit Barbara Van Speybroeck, de bpost. D’autant que l’opération dure jusqu’à la mi-décembre.

    20 TÉTINES PAR JOUR

    Tous les jours, 30 personnes ouvrent ces lettres, glissent la réponse du saint dans de belles enveloppes avant de les envoyer à ceux qui ont écrit. Que trouve-ton dans les lettres des bambins ? « De tout, des choses qui font sourire, comme ce petit garçon qui promet de ne plus jamais mordre son petit frère », poursuit la porteparole. « Contrairement à ce que l’on croit, ce ne sont pas toujours des demandes de jouets. Des enfants ont juste envie de se confier, l’un racontant qu’il est triste parce qu’il vient de perdre son chien, l’autre, une petite fille à l’hôpital demandant juste à saint Nicolas de remercier et de féliciter les médecins quand il passera la nuit à l’hôpital ». Le grand patron reçoit des lettres, des dessins et des surprises. « La plus populaire, c’est la tétine. Une vingtaine par jour ». Va-t-on battre un record de lettres, cette année ?« Je crois ! Parce que c’est une tradition, parce qu’une lettre au saint, ce n’est pas rien. Les enfants sont aidés par les parents, les écoles y participent, les adultes écrivent aussi… et tous auront une réponse. Vous savez, une lettre à saint Nicolas, elle doit être manuscrite ». De fait, on a beau être moderne, on n’écrit pas encore au saint par mail et on ne communique pas avec lui par Messenger ou via Snapchat. Respect, tout de même ! 

  • Le secrétariat de Saint Nicolas est ouvert " Les enfants sages peuvent écrire (et pour les autres le grand saint est très indulgent ) "

    Aucun texte alternatif disponible.

    Comme chaque année, bpost se chargera de transmettre les lettres des enfants sages (et des autres) à saint Nicolas. Le secrétariat du patron des écoliers est désormais ouvert et le restera jusqu’au 29 novembre.

    Le grand saint répondra et enverra même une surprise, à condition qu’il ait une adresse pour le faire, évidemment. Pour ceux qui ne savent pas encore écrire, ils peuvent demander à un « grand » de les emmener sur www.dictalettre.be où ils pourront dicter leur lettre via le micro. La transcription se fera automatiquement. Merci saint Nicolas !

    Il suffit d’adresser sa lettre à saint Nicolas, rue du Paradis, 1, 0612 Ciel. 

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 8 août 2017: Mais aussi en page 19 "Aéro-héros, le nouveau jeu dangereux qui brûle la peau"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette,2017,

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 9 février 2017: Restes au resto "des Rest-O-Pack distribués dès le printemps"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 10 décembre 2016: Concours "Gagnez du Champagne Demoiselle et des kits de maquillage"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 18 novembre 2016: Nos facteurs rouleront en triporteur électrique

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette