microsoft

  • Attention à l'arnaque en Wallonie : Des escrocs se faisant passer pour des employés de Microsoft sévissent en Belgique

    
Une nouvelle arnaque sévit en Wallonie

    C’est le site RTL Info qui rapporte les faits. Ils auraient été contactés par une victime. Interrogé par les journalistes, Microsoft confirme qu’une vague d’arnaqueurs sévit en Belgique. La firme américaine publie un avis sur son site. Soyez vigilants.

    Au bout du fil, des employés à l’accent américain bien trempé, vous informent que votre ordinateur a été hacké et que des informations personnelles circulent à votre sujet. Comme le relaye le site RTL Info, Katja a été victime de la malveillance d’une de ses personnes. Un répondeur aux accents indiens l’a alerté à temps du danger qu’elle courait. Elle s’est empressée de colporter la nouvelle du danger.

    Plus d'informations un clic ICI

  • Utilisateurs de Windows XP, attention, mardi 8 avril, vos ordinateurs ne seront plus protégés: les pirates informatiques risquent de sévir

    Les utilisateurs inconditionnels de l’ancien système d’exploitation Windows XP de Microsoft devront à partir de mardi se défendre tout seuls contre les cybercriminels. Le 8 avril, le géant américain des logiciels va en effet cesser son support et ses mises à jour de sécurité pour les ordinateurs fonctionnant toujours sous XP, afin de se consacrer aux versions plus récentes de Windows.

    En clair, il cessera de combler les failles de son ancien logiciel que les pirates informatiques peuvent exploiter pour s’insérer dans les ordinateurs des utilisateurs, laissant ces derniers à la merci des hackers.

    Malgré les efforts de Microsoft pour ne plus promouvoir son ancien système d’exploitation vieux de 13 ans, XP continue d’être utilisé par entre 20 et 30% des ordinateurs fonctionnant sous Windows de par le monde, selon les estimations du secteur. «Cela peut aller des services de police, aux banques en passant par les bureaux juridiques et les restaurants», souligne Christopher Pogue, directeur de Trustwave, une société basée aux Etats-Unis aidant les entreprises à lutter contre la cybercriminalité.

    «Pensez à n’importe quelle entreprise, elle utilise probablement XP. Je dirais que tout le monde fait face au même danger», ajoute-t-il.

    Les pirates attendent mardi

    Les pirates informatiques ont probablement déjà découvert de nouveaux moyens de pénétrer dans les ordinateurs utilisant toujours Windows XP, mais ils pourraient attendre jusqu’à mardi pour lancer leurs cyberattaques dans la mesure où Microsoft n’agira plus pour les bloquer.

    «On parle ici de millions de systèmes informatiques qui vont cesser de recevoir des mises à jour régulières de sécurité», insiste M. Pogue. «Cela crée sans surprise un sentiment de panique en raison des nouvelles vulnérabilités que cette situation va engendrer».

    Microsoft a sorti plusieurs générations de Windows depuis le lancement de XP en 2001. Le dernier en date est Windows 8, adapté à l’époque des appareils à écran tactile et des services dans le «cloud».

    Attention aux distributeurs de billets

    Etant donné l’évolution rapide du matériel informatique et de la courte durée de vie des appareils, les nouveaux ordinateurs achetés par les consommateurs fonctionnent probablement tous avec des versions plus récentes de Windows.

    De nombreux distributeurs automatiques de billets pourraient toujours fonctionner sous Windows XP et être de ce fait dès mardi plus vulnérables aux attaques informatiques, notamment les bornes de retrait indépendantes que l’on trouve dans les petits commerces ou les bars et qui n’appartiennent pas à des banques, relève Michael Silver, expert chez Gartner.

    «Dans beaucoup de cas, les gens ont estimé que Windows XP était suffisamment bien pour eux et ils n’ont pas vu les avantages qu’ils pourraient tirer à dépenser de l’argent pour passer à un système d’exploitation plus récent», ajoute-t-il. «Mais c’était un pari risqué», reconnaît-il.