coronavirus

  • Info consommation : pas de supplément « corona » à payer pour les patients !

    Agents d'entretien à Huy: au front pour tout désinfecter ...

    les prestataires de soins doivent faire face à desfrais supplémentaires pour cause de coronavirus. Mais la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, refuse que ces frais supplémentaires soient répercutés sur les patients. Ils ne pourront donc pas facturer de supplément« corona », a-t-elle annoncé ce vendredi matin par voie decommuniqué. Malgré tout, pour faire face àces nouvelles dépenses, les prestataires de soins bénéfi-cieront d’un soutien financier. Un soutien financier des autorités qui doit permettrede « compenser de la manière la plus équitable possible leurs dépenses supplémentaires pendant cette crise », souligne Maggie DeBlock.

    les patients ne doivent pas supporter le coût du matériel de protection et les prestataires de soins ne doivent pas non plus en être les dupes. »Cette mesure, qui concerne tant les prestataires de soins conventionnés que les non-conventionnés, entrera en vigueur dès qu’elle sera prête avec effet rétroactif à partirdu 4 mai, date à laquelle les soins non essentiels ont pu redémarrer, précise la ministre. Cette rétroactivité permettra aux patients qui auraient eu à payer de tels frais d’être remboursés.Si un supplément « corona »a été facturé, les patients sont invités à s’adresser à leur prestataire de soins directement ou avec l’appui de leur mutuelle.

    souce : article SA.B sudinfo

  • Info santé: une efficacité antivirale " se protéger du Covid-19 grâce au zinc "

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,avril

    « Il n’y a pas de réserve notable en zinc dans le corps ; un apport alimentaire régulier est important. La carence en zinc est étonnamment courante, affectant jusqu’à un quart de la population des pays en développement. Il a par exemple été montré que 50 % des personnes âgées vivant en institutions présentent des carences en zinc », précise une étude Comité Scientifique du Laboratoire Nutergia.

    DES SYMPTÔMES COMMUNS

    Les symptômes d’une carence en zinc sont similaires aux symptômes liés au coronavi- rus. « Les signes évocateurs de carence en zinc sont : une dysgueusie puis agueusie car le zinc intervient dans la synthèse de la gustine, protéine indispensable à la perception du goût dans les bourgeons du goût, ainsi qu’une anosmie, perte de l’odorat. Vous n’êtes probablement pas sans savoir que ces signes, seraient, selon certaines études, les premiers signes d’une infection par le coronavirus. Il est donc probable que la sur sollicitation immunitaire entraîne une majoration des carences en zinc, engendrant ces symptômes chez certains sujets », analyse le rapport.

    Comme pour la vitamine D il y a quelques semaines, les scientifiques conseillent donc de faire une petite cure de zinc pour soutenir son système immunitaire. « Le statut en zinc est un facteur critique qui peut influencer l’immunité antivirale. D’autant plus que les populations déficientes en zinc sont souvent les plus à risque d’infections virales, telles que le VIH ou le virus de l’hépatite C », explique le Comité de Nutergia. « Une abondance de preuves s’est accumulée au cours des 50 dernières années pour démontrer l’activité anti-virale du zinc contre une grande variété de virus, et via de nombreux mécanismes. Il semblerait que la disponibilité des ions zinc joue un rôle important dans son efficacité antivirale ».

    2 ACTIONS

    Comment cela fonctionne-t-il ? «Le rôle du zinc comme antiviral peut être résumé en deux modes d’actions.

    1. L’amélioration de la réponse antivirale et de l’immunité chez les patients. qui présentaient une carence en zinc et inhibition de la réplication virale et des symptômes liés à l’infection. Les études cliniques utilisant une supplémentation en zinc se limitent principalement à l’infection au rhinovirus et sont souvent regroupées avec d’autres virus comme la grippe et les coronavirus.

    2. La réplication in vitro du virus de la grippe est considérablement inhibée, proba- blement par inhibition de l’ARN polymérase ARN-dépendante (RdRp) due au zinc. De manière similaire,l ’ARN polymérase du virus SRAS, syndrome respiratoire aigu sévère, a été inhibée par le zinc »

    Article d'ALISON VERLAET dans la Nouvelle Gazette du 2& avril 2020

    20 aliments riches en zinc

    Aliments

    Portions

    (mg)                    

    Huîtres du Pacifique, crues ou cuites à la vapeur                 

    100 g (2 à 4 moyennes)

    17-33 mg                 

    Foie de veau, sauté ou braisé

    100 g

    11-12 mg                 

    Boeuf, épaule, flanc ou surlonge, braisé

    100 g

    7-11 mg

    Épaule de veau

    100 g

    8-9 mg

    Jarret ou épaule d’agneau, braisé

    100 g

    8 mg

    Crabe cuit à la vapeur ou bouilli

    100 g

    4-8 mg

    Langoustes, bouillies ou cuites à la vapeur

    100 g

    7 mg

    Foie de boeuf ou de porc, sauté ou braisé

    100 g

    5-7 mg

    Épaule de porc, braisée ou rôtie

    100 g

    4-5 mg

    Boeuf haché maigre, 17 % MG, grillé

    100 g

    5 mg

    Agneau maigre, rôti

    100 g

    5 mg

    Germe de blé brut

    30 g

    3 mg

    Graines de sésame déshydratées ou grillées

    60 ml (1/4 tasse)

    3 mg

    Beurre de sésame, tahini, graines non rôties

    30 ml (2 c. à soupe)

    3 mg

    Palourdes

    100 g (13 moyennes)

    3 mg

    Homard cuit à la vapeur

    100 g

    3 mg

    Poulet, viande brune, bouilli

    100 g

    3 mg

    Champignons shiitakes séchés

    10 champignons (36 g)

    3 mg

    Légumineuses cuites

    250 ml (1 tasse)

    2-3 mg

    Graines de citrouille et de courge, entières, rôties ou déshydratées

    60 ml (1/4 tasse)

    2-3 mg

    source passeportsante.net

  • Et j'ai crié.... Christophe revient nous chanter les mots bleus !

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,avril,christophe,chanteur,aline,coronavirus,

    Le chanteur Christophe s’est éteint ce jeudi 16 avril dans la soirée des suites « d’un emphysème », maladie pulmonaire, a indiqué Véronique Bevilacqua, son épouse. Il avait été hospitalisé le 26 mars dernier en raison d’une « insuffisance respiratoire ». Selon plusieurs sources, il était atteint du coronavirus, ce que n’a jamais voulu confirmer sa famille.

    Plus d'info sur le site électronique, cliquez ici

  • 05 avril 2020: la une du 7dimanche (gratuit dans certains commerces) édition spéciale COVID-19 + les bons plans ....

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2020, avril,7,dimanche,bon,plan,sortie,wallonie,

    covid,19,coronavirus,blog,pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2020,avril,7,dimanche,bon,plan,sortie,wallonie

  • Les chiffres du Covid-19 par commune (évolution...)

    Comme déjà évoqué, Charleroi ne s’en sort pas trop mal. Ce mardi 31 mars, elle présentait 76 cas. Elle passe à 79 ce mercredi 1er avril. Mais la commune se trouve dans les mêmes eaux que Namur, qui a deux fois moins de population. Et alors qu’il s’agit de la plus grande métropole wallonne, il est bien loin des situations vécues à Mons (255) ou Liège (238).

    À l’inverse, avec 9 cas hier et 10 cas aujourd’hui, Lobbes fait partie

    des communes les plus touchées dans le coin, proportionnellement à son nombre d’habitants. Avec 19 cas hier et 20 cas aujourd’hui, Pont-à-Celles suit.

    Par contre, quatre entités semblent relativement épargnées pour l’instant, puisqu’on y retrouve toujours moins de cinq malades. À savoir Ham-sur-Heure/ Nalinnes, Merbes, Beaumont et Farciennes.


    *Chiffres Sciensano

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,covid,19,coronavirus

    Source Nouvelle Gazette du jeudi 2 avril 2020

  • COVID-19: triste record pour Pont-à-Celles !

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,covid,19,coronavirus

    19 cas pour 894 habitants, seule l'entité de Lobbes est plus impactée que Pont-à-Celles !


    Les autorités ne cessent de le rappeler, il faut rester confiné.


    Il y a quelques jours, un article de la nouvelle Gazette citait "18 P. -V. dressé pour non-respect des règles, dont 9 rien que pour Pont-à-Celles" est-ce déjà le résultat de l'inconscience de certains ?

    Plus d'informations dans la Nouvelle gazette de ce mercredi 01 avril ou sur le site numérique...

  • Info consommation, danger !! : avertissement de l'AFSCA

    Produits : compléments alimentaires ou thé contre le coronavirus Covid-19.
    Problématique : vente en ligne de compléments alimentaires illégaux et potentiellement dangereux.


    Certaines entreprises ou personnes profitent du contexte lié à la pandémie de coronavirus pour vendre des compléments alimentaires trompeurs et illégaux. L'AFSCA demande une nouvelle fois aux consommateurs d'être prudents et de faire attention aux offres sur internet.

    Dans le cadre de contrôles organisés de manière conjointe entre autorités fédérales, des compléments alimentaires censés protéger contre le coronavirus Covid-19 ont été interceptés dans des colis postaux. Il s’agit de compléments alimentaires non autorisés sur le marché belge. Ces produits, en plus d’être trompeurs et illégaux, pourraient présenter un risque pour votre santé. Ne les consommez pas, et évitez d’acheter des compléments alimentaires vendus sur des sites internet peu fiables.

    Cette recommandation vaut également pour l’achat en ligne de médicaments. Si vous souhaitez commander des médicaments en ligne, vous ne devez le faire que par l'intermédiaire de pharmacies internet agréées par l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). L’AFPMS appelle également à la plus grande prudence lors d’achats effectués sur internet.


    Quel produit est concerné ?

    Catégorie de produit : thé
    Origine : Chine
    Nom sur l’étiquette (en anglais) : Chenzhou municipal hospital of TMC
    Informations sur l’étiquette (en chinois) : Recette de Buchang City Traditional Chinese Medicine Hospital – produit pour le traitement de la grippe, pour lutter contre le Coronavirus


    Ne vous faites pas avoir, n'achetez pas d’aliments ou de compléments alimentaires sur des sites web peu fiables ou faisant des ventes de produits illégaux.


    Mise sur le marché de compléments alimentaires

    Les aliments ou compléments alimentaires contrefaits ou non autorisés présentent un risque pour les consommateurs. Il n'y a aucune de garanties quant à leur sécurité et leur efficacité.

    Avant de mettre sur le marché des compléments alimentaires, les entreprises sont tenues de demander une autorisation de mise sur le marché auprès du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement.

    Un complément alimentaire autorisé sur le marché belge est systématiquement accompagné d’un numéro de notification accordé par le SPF Santé publique.

    En tant que consommateur, vous avez accès à la liste des compléments alimentaires qui ont obtenu un numéro de notification en Belgique en consultant l’application « FOODSUPP » du SPF Santé publique.

    Application FOODSUPP : https://apps.health.belgium.be/foodsupPublicApp/pages/publicSearch.xhtml?dswid=-8542

    Manuel d’utilisation :
    https://www.health.belgium.be/nl/handleiding-consultatie-lijst-genotificeerde-producten


    Nous vous déconseillons de consommer des compléments alimentaires pour lesquels aucun numéro de notification n’a été attribué.

    A titre d’exemple, le numéro de notification est souvent précédé des lettres NUT ou PL. Cependant, il ne doit pas être obligatoirement mentionné sur l’emballage.


    Si vous consommez des compléments alimentaires, soyez prudents, surtout si vous les achetez online. Et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous informer :

    • Point de contact de l’AFSCA pour les consommateurs : 0800/13.550 ou via le formulaire en ligne
    • Pour toute question ou information générale sur les mesures prises dans le cadre du Coronavirus COVID-19, consultez le site https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou téléphonez au 0800 14 689 (numéro gratuit)



    Le Ministre de l’Agriculture, Denis DUCARME : « Les arnaques se multiplient depuis le début de l’épidémie. De plus en plus de sites Internet malveillants tentent d’abuser des craintes de la population en proposant des produits censés les protéger du coronavirus. Ces produits, tels que les compléments alimentaires interceptés par l’AFSCA, ne sont pas seulement sans aucun effet sur le virus. Ils peuvent aussi être dangereux ! L’Agence est en première ligne pour protéger la santé des consommateurs. Elle démontre une nouvelle fois ici l’importance du rôle qui est le sien, singulièrement en cette période. »


    Articles liés :



    Plus d’informations sur les thématiques abordées :

  • Proximus et le covid-19 (si vous êtes chez Proximus)

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,mars,proximus,covid,19,coronavirus

    Pour lutter contre le coronavirus, le gouvernement a pris de mesures fortes et vous invite à rester chez vous autant que possible. Pour vous y aider, Proximus a décidé de débloquer d’autres mesures valables jusqu’ au 31 mars:

    • A tous nos clients internet, nous offrons l’internet illimité à la maison.
    • A tous nos clients TV, nous offrons l’accès gratuit à la chaîne Movies & Series (canal 13).
    • A tous nos clients qui disposent d’une ligne fixe, nous offrons les appels illimités vers les lignes fixes.
    • A tous nos clients mobile (à l’exception des clients prépayés), nous offrons les appels illimités vers lignes fixes ainsi que 10 GB de data supplémentaires

    Tous ces avantages sont valables jusqu’au 31 mars inclus.

    Nous espérons sincèrement que ces mesures vous aideront à rester connectés avec vos proches et vous divertir sans soucis.

    Plus d'informations, cliquez ici

  • Info communale: CORONAVIRUS COVID-19

     

    blog,pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,mars,coronavirus,covid,19

    Image Wikipedia

    INFOS 02/03/2020

    Suite à la présence de plusieurs personnes infectées par le coronavirus sur le territoire belge, le Centre de crise national nous informe du passage en phase 2 (sur une échelle de trois) du plan de gestion de risque du SPF Santé Publique.

    La phase 2 consiste à contenir la propagation du virus. Les patients infectés sont isolés et soignés dans une section spécialement sécurisée/ ou chez eux, selon concertation entre le médecin généraliste et l’inspecteur d’hygiène communautaire. Toutes les personnes avec lesquelles ils ont été en contact proche (famille, collègues, autres voyageurs) sont listées, contactés et placées sous surveillance. Si possible, elles seront testées ou placées en isolement à domicile jusqu’à ce que l’on soit certain qu’elles ne sont pas infectées.

    Un conseil des ministres restreint s’est tenu hier en vue de faire le point sur la situation en Belgique. Il y a été confirmé que SPF Santé publique coordonne l’approche belge et communique sur la situation du coronavirus dans notre pays.

    source pontacelles.be

    Toutes les informations, cliquez ici !