voleur - Page 2

  • INFO P.L.P : Les simulateurs de présence

    16 1

    Les cambrioleurs s'attaquent moins souvent aux maisons occupées.
    Si vous devez vous absenter, il peut être intéressant d'utiliser un simulateur de présence qui comme son nom l'indique va faire croire aux voleurs potentiels que vous êtes à votre domicile.
    Un simulateur est en fait un programmeur qui va alimenter une prise de courant et qui va faire varier les heures de fonctionnement dans une certaine plage pour qu'il soit difficile de repérer la supercherie.
    Vous pouvez donc alimenter une lampe de type abat jour ou un poste de radio préalablement réglé.

    Simulateur associé à un système d'alarme :
    Certains systèmes d'alarme proposent en option un simulateur de présence. Il va donc s'enclencher en même temps que votre système d'alarme.
    Comme c'est un accessoire de votre système d'alarme, il est auto-protégé, c'est à dire que si le cambrioleur tente de le désactiver, l'alarme se déclenchera.

    Le simple programmateur :
    Un simple programmateur à mollette, branché sur une lampe ou un poste radio préalablement réglé est un système facile et bon marché mais assez rudimentaire, il présente d'ailleurs un gros désavantage car il va simuler votre présence à heures fixes et ce tous les jours.
    Si vous partez durant une semaine et que vous programmez l'allumage d'une lampe de 19h00 à 23h00 tous les soirs, les voleurs risquent de repérer la supercherie.
    Ce type de simulateur "basic" pourra néanmoins remplir son office pour un week-end ou une soirée.

    Il existe de très nombreux fabricants sur le marché mais on pourra citer les plus connus : Advisen, Delta core (fabriquant d'alarme également), GEV, Otio.
    Il est aussi possible d'installer votre programmateur sur un tableau électrique pour piloter un éclairage extérieur, un hall d'entrée, une allée de garage, dans ce cas faites appel à un professionnel pour l'installer.

    Avertissement : Il n'existe pas de simulateur de personne, donc si vous laissez vos volets ouverts, un cambrioleur patient pourra vite détecter qu'il n'y a aucun mouvement.
    Le simulateur viendra toutefois compléter votre panoplie de défenses efficacement.
    Attention également à l'appareil électrique que vous branchez à votre simulateur, il doit être conforme et sans danger d'incendie (évitez les lampes à incandescence, ne placez pas un appareil électrique sur simulateur à proximité d'un voilage...)

  • Attention : Retour des voleurs "à la chignolle" dans certaines régions du pays, soyez vigilants

     

    vol chignole.jpg

    Le vol à la chignole est une technique de vol habitation qui consiste à forer un petit trou dans un châssis à l’aide d’une perceuse manuelle ou électrique portable (dans ce cas la plus silencieuse possible). Les voleurs introduisent alors une tige métallique qui permettra d’actionner la poignée et d’ouvrir une fenêtre ou une porte.

    Il semble que ces vols soient le fait d’une même personne ou d’une même bande. Ce type de vols est souvent le fait de gens du voyage qui concentrent leur activité dans un périmètre restreint durant un laps de temps réduit.

    Actions à prendre :
    - Vérifiez que les accès de vos habitations soient bien fermés et verrouillés ; 
    - Ne laissez pas vos sacs à main, portefeuilles ou objets de valeur visibles dans les pièces de vie ;
    - Laissez vos valeurs monétaires à la banque ; 
    - Équipez vos poignées de fenêtre de serrures :
    - Pour les fenêtres et portes coulissantes, placez une latte en bois dans la glissière 
    - Installez un éclairage automatique aux abords de votre habitation.

    Si vous êtes victimes de faits similaires, contactez les services de police le plus rapidement possible et évitez le contact avec les auteurs. 
    N'oubliez pas : Si une situation suspecte devait se produire dans votre quartier, il est recommandé de recueillir une bonne description des auteurs (genre, âge, type, taille, couleur de cheveux, accent, tenues vestimentaires, signes particuliers...), de leur moyen de transport (Marque, type, couleur, plaque, signes particuliers...) et de déterminer leur direction de fuite. Ensuite, il y a lieu de téléphoner au plus vite à la zone de police et de signaler les faits.

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 24 janvier 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi

  • Un vol audacieux de près de 50.000 euros dans une bijouterie de Liège: reconnaissez-vous les auteurs? (vidéo + photos)

    
Le couple a mis moins de deux minutes pour voler le contenu de la caisse de la bijouterie.

    Les malfrats ont bien choisi leur moment pour agir, le 24 décembre en pleine effervescence de Noël. Un couple (une dame et un monsieur d’une cinquantaine d’années) s’est rendu à la bijouterie Kuypers à Liège vers 13h30. Les deux ont profité du fait que les bijoutiers étaient occupés avec des clients pour aller vers le fond du magasin, faisant mine d’être intéressés par les montres.

    La vidéo est à voir, elle est surprenante de qualité et surtout l'audace de ce voleur ! 

    Suite de l'article et la vidéo ICI

  • Encore une tentative de vol à Luttre

    pont-à-celles,voleur,luttre,pied,biche

    Luttre, samedi soir rue Quevry, des cambrioleurs se sont introduits dans l'habitation de la vieille dame (Fernande.J)

    Après avoir forcé la porte au pied-de-biche, ils sont tombés sur cette brave dame,  qui était devant sa télévision dans la pièce du bas.

    Malgré la surprise, la dame âgée a eu la présence d'esprit d'actionner sa télé-vigilance, les bandits entendant le fonctionnement  de la télé-vigilance ont pris la poudre d'escampette.

     

    La malheureuse, s'en sort avec la peur de sa vie et un traumatisme certain.

     

     

  • L'auteur du home invasion de Boncelles, abattu par sa victime, a été identifié: Aziz Assaban vient de Grivegnée

    L’appel à témoins que nous avons diffusé ce vendredi matin aurait finalement porté ses fruits : l’auteur du home invasion de Boncelles, abattu par sa victime par un .357 Magnum, a été identifié.

    Suite de l'article:ICI

  • Luttre ce 19 novembre: Encore un vol quand cela va t'il cesser ?

    voleur (1).jpgLe quartier Molle est un coin tranquille, trop peut-être. Cet après-midi, mes voisins ont eu une méchante surprise "une visite des plus désagréable" un vol par effraction!

    Lorsque le jeune couple est rentré aux alentours de 17h00, ils ont constatés avec désarroi que la vitre arrière de l'habitation était brisée. Un pavé, avait été jeter avec violence au travers de la porte fenêtre, roulant bien loin dans la demeure, brisant ci et là des meubles ou objets divers.

    Au travers de ce blog je fais appel à vous, j'espère récoltés des informations sur le ou les individus qui rodent dans la région.

     

    Dernière info ces derniers temps, selon la police de la zone Brunau la contrée de Luttre est prisée par les malandrins.

  • Les cambrioleurs s'intéressent de plus en plus à votre… garde-robe

     

    dressing.jpg

    Si, hélas, vous avez été victime d’un cambriolage récemment, vous avez peut-être constaté ce phénomène: les voleurs sont de plus en plus souvent attirés par les vêtements de marque et les accessoires.

    Les statistiques de la police fédérale le prouvent: les cambrioleurs sont de plus en plus attirés par les dressings de leurs victimes! Vêtements de marque, accessoires ou chaussures: tout y passerait et se retrouverait, notamment, dans certains vide-dressings.

    Ce qui peut expliquer pourquoi les vide-dressings ont le vent en poupe. ce sont autant d’endroits où les voleurs peuvent facilement écouler de la marchandise volée. Les sites de vente de seconde main ou d’occasion représentent aussi une possibilité pour les cambrioleurs de faire disparaître leur butin.

    Plus d'informations un clic  ICI

  • Pont-à-Celles : Ils volent des montres en or et des bijoux (article complet)

     

    Capturer.JPGDécidément, les voleurs ne respectent rien. Pas même la fête du travail ! Ce jeudi 1er mai, à l’aube, deux individus ont fait main basse sur les montres en or et autres accessoires exposés en vitrine de la bijouterie Haegeman, rue de l’Église, à Pont-à- Celles.

    Les faits se sont produits vers 5 heures du matin. Armés d’un pied-de-biche, les deux malfrats ont relevé le volet métallique de la bijouterie et ils ont fracassé la vitrine.

    Sans même entrer dans le magasin, ils n’ont mis que quelques instants pour s’emparer des bijoux, des dizaines de montres de marque ainsi que des boucles d’oreille. «Nous dormions à l’étage lorsque le cambriolage a été commis. Aujourd’hui encore, je ne m’explique pas ce qui s’est passé.

    L’alarme n’a pas fonctionné normalement. Elle était beaucoup moins stridente. C’est un peu comme si on l’avait manipulée ou étouffée», déclare le bijoutier.

    Prévenu par des voisins, qui avaient entendu le vacarme occasionné par le bris de la vitrine, Philippe Haegeman est aussitôt descendu dans la bijouterie… où il n’a pu que constater les dégâts.

    Juste avant, des témoins ont aperçu deux individus qui s’enfuyaient à pied. Pressés de détaler, ils ont même perdu une petite partie de leur butin.

    Hier, le bijoutier a repris sa place derrière le comptoir. «J’ai eu un peu d’appréhension. Moins en journée que la nuit d’ailleurs. On ne peut s’empêcher de se demander s’ils reviendront… »

    Bijoutier depuis 1992, Philippe Haegeman a longtemps « officié » sans heurt. «Durant 17 ans, j’ai exercé le métier sans le moindre incident. Mais depuis j’ai eu à faire face à plusieurs tentatives de cambriolage. La dernière date de quelques mois seulement. On avait jeté un pavé dans la vitrine. Peut-être quelqu’un avait-il testé la résistance du vitrage, en guise de repérage…»

    Une chose est sûre : le bijoutier va renforcer les mesures de sécurité. L’enquête, elle, se poursuit. Le labo de la PJ est descendu sur place pour relever les empreintes. (MG-D)

  • Courcelles: un voleur s'introduit dans la chambre d'une résidente du home

    Dimanche vers 16 heures, un individu est parvenu à s’introduire dans la chambre d’une résidente du home pour personnes âgées de la SPAM, rue Winston Churchill à Courcelles: il lui a arraché sa chaîne en or et l’alliance qui y pendait

    
Les seniors, des proies faciles

    Photo News

    La victime a tenté de se débattre mais en vain : le voleur est parvenu à filer, avec son butin, dans le dédale des couloirs de l’établissement.