viande - Page 2

  • Santé rappel de produit: "Communiqué de Schepers Vleesbedrijf NV"

    Communiqué de Schepers Vleesbedrijf NV

    Rappel du Filet d’Anvers, Saint Alby.
    Problématique : présence possible de Listeria.



    Schepers Vleesbedrijf NV demande aux clients de Lidl Belgique de ramener le produit suivant de la marque « Saint Alby » à un magasin Lidl en raison de la présence possible de Listeria.

    • Filet d’Anvers 80 g 
    • Date limite de consommation: 11/10/15 
    • Lot: L1245/070136
    • Code à barres 2027 9998

    La bactérie listéria a été détectée lors d’un contrôle qualité en interne. 
    En accord avec l’AFSCA, nous avons décidé de retirer le produit en question du commerce. Schepers Vleesbedrijf NV demande aux clients de Lidl Belgique de ne pas consommer les articles achetés et de les ramener à un magasin Lidl. Les clients seront naturellement remboursés, avec ou sans ticket de caisse.


    Les autres lots du produit « Filet d’Anvers » peuvent être consommés sans danger pour la santé.


    Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listéria sont les suivants : fièvre et/ou de maux de tête, et cela dans un délai pouvant aller jusqu’à huit semaines après l’ingestion de l’aliment contaminé. La listériose est une maladie qui peut être grave. Les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ainsi que les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Données de contact pour les consommateurs:
    Service client Lidl
    0800/73520 (gratuit)

  • Santé: Communiqué de Buurtslagers (a partager)

    Rappel de salades de viande.
    Problématique : présence de Listeria monocytogenes .



    Recall de salades de viande “vleessalade Meat&More” vendues dans les magasins de Buurtslagers.

    Il s’agit des références et lots suivants:
    Salade de viande en petit pots de 300 g avec numéro de lot 34 à consommer jusqu’au 14/02/15
    Salade de viande en pots de 1,2kg avec numéro de lot 34 à consommer jusqu’au 11/02/15
    Salades de viande vendues à la boucherie entre le 26/01/15 et le 09/02/15

    Les analyses ont montré la présence de Listéria monocytogenes. 
    Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listéria sont les suivants : fièvre et/ou de maux de tête, et cela dans un délai pouvant aller jusqu’à huit semaines après l’ingestion de l’aliment contaminé. La listériose est une maladie qui peut être grave. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. 

    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. 

    Buurtslagers ne prend aucun risque et demande aux clients de ne pas consommer ces produits et de les retourner au point d’achat. Les produits retournés seront remboursés.

    Les produits concernés ont été retirés des rayons.

    Pour toute question, vous pouvez appeler le service des consommateurs au numéro 
    09/216.73.20

    La service de qualité de Buurtslagers. 

     

    Source AFSCA.be

  • Santé, info de l'AFSCA: TEMPÉRER LES VIANDES

     

    Le tempérage des viandes est un procédé appliqué par certaines entreprises pour la préparation de viandes hachées et de préparations de viandes.

    Cette technique consiste en une surgélation rapide à cœur de viandes pour préparations comme le haché, les saucisses, les oiseaux sans tête, la viande pour pita, le gyros... immédiatement après la découpe. Juste avant la transformation, ces viandes surgelées sont amenées de manière contrôlée à une température d'environ -2°C (d'où le nom de tempérage) et leur traitement est poursuivi à cette température jusqu'à l'obtention d'un produit fini proposé au client à l'état frais.

    Ce procédé est adopté car la matière première est alors bactériologiquement moins chargée. Le processus de surgélation diminue en effet fortement le risque de multiplication des bactéries. Cette méthode doit être validée au sein du système d'autocontrôle de l'entreprise. Une étude a démontré que ce procédé garantissait la qualité microbiologique des produits. En d'autres termes, le tempérage suivant cette méthode conduit à un produit sûr.

    Il est généralement déconseillé de congeler à nouveau une viande provenant du surgélateur, une fois celle-ci dégelée. La raison en est principalement que lors de la phase de décongélation, des bactéries peuvent se multiplier de manière importante. Surtout lorsque la décongélation ne se fait pas dans les bonnes conditions et à la bonne température. En congelant et en tempérant les viandes dans des conditions contrôlées, celles-ci restent cependant fraîches et ces produits peuvent à nouveau être congelés à la maison sans effet nuisible pour la qualité et la sécurité alimentaire.

    Les producteurs doivent mentionner sur les denrées alimentaires préemballées s'il s'agit d'un produit dégelé à moins que la décongélation n'ait pas d'influence négative sur la sécurité ou sur la qualité de la denrée alimentaire. Cela signifie que pour de telles préparations à base de viandes tempérées, il n'est pas obligatoire de mentionner sur l'étiquette que le produit a été dégelé.

    Lorsque la surgélation et le tempérage sont réalisés de manière correcte et contrôlée, ils ne présentent aucun risque pour la sécurité alimentaire. Le producteur doit étayer ces traitements dans son système d'autocontrôle et garantir la sécurité alimentaire du produit fini.

    L'AFSCA déconseille toutefois aux consommateurs de congeler à nouveau des produits qu'ils dégèlent eux-mêmes étant donné que le consommateur ne dispose pas du dispositif nécessaire pour surgeler et décongeler de manière contrôlée.

  • Santé, avis important: Rappel de longe et hanche de viande cheval et carbonnade.

    Communiqué de Chevideco

    Rappel de longe et hanche de viande cheval et carbonnade.
    Problématique : dépassement de la norme en cadmium.



    CHEVIDECO SA informe ses clients que la longe, hanche de viande de cheval et carbonnade vendus chez (voir au-dessous*) ne peuvent plus être consommés. 
    Nous avons été informé via le système d’alerte européen RASFF que ce produit contient une teneur trop élevée en cadmium. En concertation avec l’AFSCA, ce produit a été retiré du marché. Les consommateurs qui détiennent encore ce produit sont priés de ne plus le consommer et de le ramener à leur point de vente où ils pourront être remboursés.

    Photo 1   Photo 2

     

    Description du produit :

    Dénomination: Longe et hanche de viande cheval et carbonnade
    Numéro de lot: 1424603
    Date limite de consommation reprise sur l’étiquetage: 2 oct 2014

    Période de vente: à partir du 10 septembre 2014 
    Description du produit : Paquet individuel (skin pack) de +- 400 grammes
    *Produit vendu chez : INTERMARCHE à: 7110 Strepy-Bracquegnies (photo1)
                                                                             6250 Pont De Loup (photo1)
                                                                             4280 Hannut (photo1)
                                                                             6150 Anderlues 2 (photo1)
                                           CORA à 6180 Courcelles (photo1)
                                           COLRUYT (photo2) 
    Fabriquant: Meat Pack Industries, in Bucarest / Roumanie.
    Marque de salubrité : RO 530 CE
    Distributeur: Chevideco NV, Lar P20, Rekkem / België
    Nature du danger : dépassement de la norme en cadmium. 

    Veuillez ne plus consommer ce produit et le retourner au commerce de détail où il vous sera remboursé.

    Le dépassement de la norme en cadmium n’entraine pas de danger immédiat pour la santé mais il peut être préjudiciable sur une longue période.

    Point de contact : tel 056/40.42.40 – email : info@chevideco.be

  • Communiqué de Delhaize: Rappel de chipolata de poulet biologique et la viande de poulet assaisonnee bio à marque Delhaize


    Problématique : Présence de Salmonella.



    Delhaize demande à ses clients de rapporter dans leur magasin la chipolata de poulet biologique et la viande de poulet assaisonnee bio à marque Delhaize. La date limite de consommation de ces produits est le 22/08/2014.

    Des analyses de contrôle de la qualité de ces produits ont révélé la présence de salmonelles.
    En concertation avec l'AFSCA, il a été décidé de rappeler auprès du consommateur ces produits suspectés de contenir des salmonelles.

    Entretemps, Delhaize a déjà retiré de ses magasins tous les produits concernés. Il est demandé aux clients qui ont acheté ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter dans un magasin Delhaize. Les produits rapportés seront remboursés aux clients.

    Info produits :

    Nom : CHIPOLATA DE POULET BIOLOGIQUE
    Marque : Delhaize
    code EAN : 2225230000000
    Numéro de lot : 433262
    DLC (date limite de consommation) : 22/08/2014
    Numéro d'identification : E2036H
    Période de commercialisation : du 12/08/2014 au 18/08/2014

      

    Nom : VIANDE DE POULET ASSAISONNEE BIO
    Marque : Delhaize
    Code EAN  : 2254461000000
    Numéro de lot : 433260
    DLC (date limite de consommation) : 22/08/2014
    Numéro d'identification : E2036H
    Période de commercialisation : du 12/08/2014 au 18/08/2014

     

    Conseils et informations destinés aux consommateurs :

    Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?
    Ne consommez pas le produit et rapportez-le à votre magasin Delhaize. Les marchandises vous seront remboursées.

    Que faire si vous avez déjà consommé le produit ?
    Les symptômes possibles d'une contamination par la salmonelle sont : de la fièvre, des crampes abdominales et de la diarrhée et ce, dans les 12 à 48h. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les personnes âgées courent un risque plus élevé de contamination. Si vous avez consommé ces produits et que vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin traitant.

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit : 0800/95/713.

     

    Informations de presse

    Florence Maniquet – Communications Manager Delhaize Belgique
    Tél.: +32 (0)2 412 83 16 – E-mail : fmaniquet@delhaize.be

    Roel Dekelver – External Communications Manager Delhaize Belgique
    Tél. : +32 (0)2 412 84 51 – E-mail : rdekelver@delhaize.be

  • Communiqué de Belki: Rappel de viande de poulet bio à marque Le Roi des Champs


    Problématique : Présence de Salmonella.



    Belki NV veut informer les consommateurs sur le fait que certains lots, avec date de production 12/08/2014, des produits suivants, seront retirés du marché et rappelés de chez les consommateurs. Malgré un contrôle rigoureux de la qualité, Salmonella a été retrouvé dans ces produits. Il existe un risque de maladie dans le cas de contamination croisée ou si les produits ne sont pas cuis à coeur avant consommation. Les symptômes possibles de contamination par la salmonelle sont de la fièvre, des crampes abdominales et de la diarrhée dans les premières 12 à 48 heures. Les personnes les plus vulnérables sont les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Avez-vous mangé ce produit et avez-vous ces symptômes, consultez votre médecin et informez lui que vous avez consommé ce produit.

    Description du produit

    A consommer jusqu'au

    Lot

     

    Le Roi des Champs

    viande assaissonnée de poulet bio

    E 2036-H

    22/08/2014

    433260

    Le Roi des Champs

    saucisses de poulet bio

    E 2036-H

    22/08/2014

    433261

    Le Roi des Champs

    chipolata de poulet bio

    E 2036-H

    22/08/2014

    433262

    Le Roi des Champs

    hamburger de poulet bio

    E 2036-H

    22/08/2014

    433263

    Ces produits sont distribués par Makro Cash et Carry et BVBA Dobbelaere.
    Belki NV veut éviter tous risques de santé de ses clients et demande de ne pas consommer ces produits et de les retourner au point de vente. Les produits retournés seront remboursés. Cette précaution a été prise en accord avec l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA).


    Pour des questions supplémentaires, s'il vous plaît contacter le service qualité de Belki NV.
    Tel: +32 (0) 53 77 13 36
    E-mail: kwaliteit@belki.be

    Belki NV – Wijngaardveld 50 – 9300 Aalst – Tel: +32 (0) 53 77 13 36 – Fax: +32 (0) 53 78 60 85 – E-mail: info@belki.be

  • Rappel de préparations de viande : Communiqué de Carrefour Belgium

    Rappel de préparations de viande.


    Problématique : Présence possible d'E.Coli.

    Suite à un contrôle destiné à garantir la sécurité du consommateur, la société Westvers a identifié la présence possible d E.coli. dans certaines préparations de viande hachée.
    Nous avons procédé à une vérification qui confirme la présence possible de ce germe sur une petite quantité de produits. Bien que les analyses soient encore en cours, par mesure de précaution, nous procédons au rappel des produits concernés.
    Les produits ont été immédiatement retirés des magasins.

    Avant la mesure de retrait de la vente de l’ensemble des produits, certains de ces produits ont cependant été commercialisés, sur le marché belge. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits décrits ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au point de vente où ils vous seront remboursés.

    Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient des troubles intestinaux sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs Carrefour Belgique en composant le numéro gratuit 0800 9 10 11, de 8h30 à 20h00 les jours ouvrables et le samedi.

    Nous nous excusons auprès de nos clients pour le désagrément occasionné.

     

    source : http://www.favv.be/rappelsdeproduits/2014/2014-03-29.asp

    gb1.JPG

    gb2.JPG

    gb3.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Plus de 17 tonnes de viande de cheval livrées à une entreprise belge ont été saisis par l'AFSCA

    cheval afsca.jpgBelga

    L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a saisi plusieurs tonnes de viande de cheval dans une entreprise belge après avoir reçu des informations émanant des autorités françaises dans le cadre de fraudes à l’identification mises en évidence en France, rapporte vendredi l’AFSCA.

    L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a saisi plusieurs tonnes de viande de cheval dans une entreprise belge après avoir reçu des informations émanant des autorités françaises dans le cadre de fraudes à l’identification mises en évidence en France, rapporte vendredi l’AFSCA. Les autorités françaises enquêtent sur des présumées fraudes à l’identification de chevaux commises au cours du premier trimestre 2013. Ces équidés, qui provenaient de particuliers, de centres équestres et de laboratoires pharmaceutiques où ils étaient utilisés pour la production de sérum équin purifié, ont été revendus pour la consommation.

    La France a informé la Belgique, le 23 décembre dernier, que 17,5 tonnes de viandes avaient été livrées à une entreprise belge. L’AFSCA a saisi sur place une partie de ces viandes, surgelée, sans prélever à ce stade d’échantillons. La viande concernée par la présumée fraude avait toutefois entre-temps été mélangée à d’autres viandes pour former un lot de 82 tonnes. Ce lot a pu toutefois être retracé.

    Entre février et mars 2013, 1,6 tonne de ce lot avait déjà été vendue comme viande fraîche dans une vingtaine de commerces en Belgique.

    Quelque 16,8 tonnes de ce lot de viandes ont été saisies dans l’entreprise. La majorité du lot a été distribuée dans toute l’Europe. L’AFSCA a informé les autorités compétentes des pays concernés.

    « Ce n’est pas parce qu’ils sont impropres à la consommation qu’ils sont nuisibles pour la santé de l’homme », précise l’AFSCA, reprenant une déclaration du procureur de la République de Marseille Brice Robin. La fraude est avant tout administrative et non sanitaire, confirme le porte-parole de l’agence fédérale, Jean-Paul Denuit.