vdp - Page 2

  • Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité

     

    3 contributions
    Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité

    "La France a retenu la date du 27 janvier, anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, pour cette journée de la mémoire.
    [...] Cette journée de la mémoire devra faire prendre conscience que le mal absolu existe et que le relativisme n’est pas compatible avec les valeurs de la République. En même temps, il faut montrer que l’horreur s’inscrit dans une histoire qu’il convient d’approcher avec méthode, sans dérive ni erreur. Ainsi appartient-il à notre institution de faire réfléchir les élèves à l’Europe du XXème siècle, avec ses guerres et ses tragédies, mais aussi à ses tentatives de synthèse autour des valeurs des droits de l’homme et à sa marche vers l’unité. Il est nécessaire de montrer aux jeunes que ces valeurs ne sont pas de simples mots. Leur respect dans tous les pays du monde est fondamental et nécessite de la part de chacun d’être attentif à ce qui menace ces valeurs et actif pour les défendre."
    B.O. n°46 du 11 décembre 2003 : www.education.gouv.fr

    Nous avons recueilli pour vous quelques extraits de textes qui nous ont paru particulièrement "éclairants" sur le sujet

    "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel)

    "(...) Nous célébrons la "Journée de la mémoire de l'holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité". Une mémoire qui repose sur les témoignages des acteurs et sur les travaux des historiens. Une mémoire d'autant plus vive, paradoxalement, que les survivants disparaissent, ayant à cœur, s'ils ne l'ont déjà fait, de transmettre aux générations nouvelles ce que, bien souvent, si longtemps, ils ont eu tant de peine à exprimer : "Il est dur pour la langue de prononcer de tels mots, pour l'esprit d'en comprendre le sens, de les écrire sur le papier" (Abraham Lewin). Une mémoire d'autant plus précise que les historiens -et notamment les alsaciens- accèdent à de nouvelles archives, affinent nos connaissances -par exemple sur le camp du Struthof- et s'efforcent d'expliquer ce qui semble parfois échapper à la raison.

    Prévention des crimes contre l'humanité en même temps que mémoire de la Shoah, cette journée a également pour but d'intégrer à ce travail de mémoire toutes les victimes des crimes contre l'humanité. Et d'abord, pour en revenir aux victimes de la terreur nazie, outre les communautés juives d'Europe, qui en forment la majeure partie, les populations tziganes ou encore les malades mentaux.

    Ce devoir de mémoire, et de prévention est plus actuel que jamais. Aujourd'hui comme hier, aujourd'hui comme demain, aucune forme de racisme et d'antisémitisme quelle qu'elle soit ne saurait être tolérée. Et pourtant des faits récents perpétrés contre la communauté juive de Strasbourg nous rappellent qu'il faut rester vigilants.

    Une vigilance qui souligne que l'enjeu de la commémoration de la libération du camp d'Auschwitz, camp de concentration et "centre de mise à mort" (Raul Hilberg), ne concerne pas que les bourreaux et leurs victimes juives. Elle est le lieu de mémoire commun d'une mémoire européenne qui ne cesse de se constituer et l'horizon d'une humanité fondée sur la justice, la paix et la tolérance.

    Un site à visiter : www.cercleshoah.org

    Source journée mondial

  • Attention à ce virus sur Facebook: il vous fait aimer automatiquement des photos et des pages sans vous prévenir

     

    facebook-front_1796837b.jpgDepuis plusieurs jours, un virus apparaît sur les pages Facebook du monde entier, affirmant que votre profil peut être transformé en profil « musical ». Ce thème n’est en aucun cas réel et ne vous apportera qu’un virus qui vous fera aimer automatiquement plusieurs pages et photos, sans que vous le sachiez.

    Selon les créateurs du logiciel antivirus Avast, un nouveau virus a fait son apparition sur Facebook. Grâce à un simple lien et l’autorisation d’utilisation de votre compte par un logiciel, ce virus vous promet de mettre en place un profil « musical » sur votre mur. Il vous promet également de pouvoir jouer de la musique sur le profil de vos amis.

    Plus d'infos ICI

  • BULLES D’ANTIQUITÉ LE MONDE ROMAIN DANS LA B.D.

    geminiacum.JPG

     BULLES D’ANTIQUITÉ

    LE MONDE ROMAIN DANS LA B.D.

    La bande dessinée a fait découvrir et aimer l’Antiquité à plusieurs générations. En juste retour des choses, l’asbl Pays de Geminiacum et le service Culture de la Commune de Pont-à-Celles mettent à l’honneur la B.D. en lui consacrant cette exposition. Des bulles et des cases passées au crible des recherches archéologiques.

     

    QUAND LES HÉROS DE LA B.D. RENCONTRENT L’ARCHÉOLOGUE

    Astérix, Alix ou plus récemment Murena, figurent au Panthéon des stars de la B.D. Derrière ces héros, se cachent des dizaines d’autres et un vrai goût du 9e art pour raconter le monde antique. L’exposition « Bulles d’Antiquité. Le monde romain dans la B.D. » s’intéresse à cette production artistique en y apportant le regard de l’archéologue.

    Culture populaire et propos scientifique, planches originales et objets archéologiques se répondent dans une exposition qui nous rappelle que l’histoire antique peut être à la fois une source inépuisable de connaissance et de divertissement.

     

    BULLES D’ANTIQUITÉ À BAVAY

    Le Forum antique de Bavay, musée archéologique du Département du Nord a présenté cette exposition du 02 février au 28 août 2012. Cette collaboration transfrontalière nous a permis de bénéficier de nombreux apports scénographiques et informatifs.

     

    LE PARCOURS MUSÉOGRAPHIQUE

    La scénographie de l’exposition s’inspire de l’esthétique des planches de B.D. Cases, bulles et onomatopées plongent le visiteur dans une atmosphère familière où se rencontrent l’interprétation artistique du dessinateur et la parole de l’archéologue.

    Les objets archéologiques présentés, ainsi que les explications archéologiques, valident, complètent ou contredisent les planches présentées dans l’exposition.

    Surprise : les Gaulois préféraient élever les cochons que chasser les sangliers !

    Les nombreuses thématiques abordées dans l’exposition « Bulles d’Antiquité. Le monde romain dans la B.D. » viennent appuyer le propos développé, depuis près de 10 ans, par l’exposition permanente « Liberchies entre Belgique et Germanie. Guerres et paix en Gaule romaine ».

     

    LES POINTS FORTS DE L’EXPOSITION

    Des collaborations scientifiques avec d’autres musées de la région, une mise en relation originale entre B.D. et objets archéologiques, un rayonnement des activités autour du thème avec la participation de nombreux opérateurs culturels du Pays de Geminiacum, une attention particulière envers le milieu scolaire avec la mise en place de visites guidées et d’ateliers pédagogiques (plus de 1.000 enfants, du primaire au secondaire, sont déjà inscrits pour visiter l’exposition et ce, chaque matinée de janvier à fin mars !).

     

    « Bulles d’Antiquité » s’inscrit dans « Archéo 2014 : 25 ans d’archéologie enWallonie » (http://archeo2014.be)

    INFOS/ILLUS : www.geminiacum.be/bulles | www.facebook.com/geminiacum

    INFORMATIONS PRATIQUES : expo du 09/11/2013 au 06/04/2014

     

    Contacts : asbl Pays de Geminiacum - 0032 (0)71 840 567 - info@geminiacum.be | Service Culture de la commune de Pont-à-Celles - 0032 (0)71 840 568 - delphine.jenicot@pontacelles.be

    Accessibilité : les mercredis de 13 à 18h et les samedis et dimanches de 14 à 17h ou sur rdv.

    Tarif : Adultes : 3 € - Étudiants, seniors et sans emplois : 1 € - Enfants de 6 à 12 ans : 2 €

    Ce tarif donne accès à l’exposition permanente « Liberchies entre Belgique et Germanie. Guerres et paix en Gaule romaine ».

    Visites guidées : Groupe et groupe scolaire + guide (min 10 - max 25 pers.) :50 € (+ entrée au musée).

    poteries.JPG

    PC210443.JPG

     

  • Ils sont toujours portés disparus .....

    Capturer.JPG

  • Attaques à main armée à la "Papeterie du Monument : à la requête du Procureur du Roi de Charleroi

    pistolet.pngVol à main armée à la "Papeterie du Monument "

    Faits:


    Le mardi 17 décembre 2013 à 16h40, un vol à main armée a eu lieu à la « Papeterie du Monument » située rue Paul Janson à Anderlues.

    L’auteur a menacé la gérante du commerce à l’aide d’une arme à feu et a réclamé le contenu de la caisse.
    Il prendra la fuite à pied en direction de la Chaussée de Mons.
    L’enquête a pu déterminer que le suspect est monté à bord d’un tram à l’arrêt Monument.

    Il mesure environ 1m70 et est de corpulence normale. Il est âgé d’une vingtaine d’années. Il a les cheveux châtains clairs et coupés courts.

    Au moment des faits, il portait un pantalon noir, un t-shirt noir à motifs blancs et un sac en bandoulière.

    Discrétion assurée

     
     
     
     
     

    Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Pont-à-Celles, 25 ans de mayorat

    Capturer.JPGEt toujours bien assis dans la fonction ...

    bourgmestre de Pont-à-Celles fête 25 ans de mayorat. Il avait prêté serment le 2 janvier 1989.

    Coup d’oeil rétrospectif sur unelongue et riche carrière politique menée de front au niveau local, mais aussi régional et fédéral…

    Conseiller provincial, député wallon et communautaire, ministre de la Communauté française, ministre fédéral : le socialiste a expérimenté tous les niveaux de pouvoir

    La suite sur votre Nouvelle Gazette papier