stéphane - Page 2

  • Stéphane Steeman (82) est décédé à Fréjus

    L’humoriste belge Stéphane Steeman est décédé vendredi matin à l’hôpital de Fréjus, dans le sud de la France, où il était hospitalisé depuis trois semaines à la suite d’un problème cardiaque, a-t-on appris auprès de l’asbl Les amis de Hergé, qui a été informée par l’épouse du défunt.
     

  • Un tournoi pour les Pont-à-Cellois

    ecu du PAC.jpg

    Chaque équipe de P1 a à coeur de bien reprendre le championnat la semaine prochaine.

    Pour ce faire, les leaders de la série se frotteront à Montignies (P2) ce samedi à 15h. «Ce match a été trouvé en dernière minute mais ce sera une bonne chose. Comme nos adversaires sont équipés d’un synthétique, je vais pouvoir travailler la vitesse mais je serai privé de plusieurs éléments qui sont en blocus ou qui travaillent », explique Michel Di Giugno, le coach solrézien. Mardi prochain, si les terrains le permettent, les Tuniques bleues affronteront l’Entente binchoise (Promotion). «Ceux qui ne seront pas repris évolueront en P3 à la reprise », renchérit le coach.

    Du côté des Bordeaux, ce weekend sera encore placé sous le signe de l’entraînement. « Dimanche matin, nous nous entraînerons normalement avant d’enchaîner deux matches amicaux mardi et mercredi », explique Thierry Baume, le coach ransartois. Le match amical de mardi soir aura lieu à Ransart contre l’équipe de Thy-le-Château (P3 namuroise) et, mercredi, il s’agira d’aller croiser le fer avec les Espoirs de Mons. « Le match aura lieu au stade Tondreau, sur les terrains annexes. Ce match fera vraiment le lien avec la reprise à Solre la semaine suivante ».

    Chez les Coalisés, il s’agira de continuer une formule entamée ces dernières années, à savoir qu’ils participeront à un tournoi intime réunissant 3 équipes ce dimanche. «Cette année, nous serons opposés aux U21 de Tubize et à Monceau. Nous nous affronterons tous dans des matches d’1h et cela    commencera à 10h », expliquait Stéphane Monnier, le T2 pont-à-cellois.

    À Anderlues, un match amical contre La Louvière est prévu le mardi 7 janvier.

  • Que deviens Stéphane, notre jeune accidenté Pont-à-Cellois

    Stéphane01.jpgLundi 9 décembre, le groupe Sudpresse vous relatait, l’accident dramatique de Stéphane, un jeune Pont-à-Cellois de 12 ans.

    Petit rappel des événements, renversé par une auto, il a eu sa jambe droite quasi arrachée. Stéphane a eu de la chance dans son malheur. Il a été fauché par une voiture à Marchienne. Ce membre ne tenant plus qu’a quelque centimètre de chair, il risquait de perdre sa jambe droite.

    Pour lire l'article sur cet accident, un clic ICI sur pont-a-celles.blogs.sudinfo.be

    À ce jour, Stéphane a déjà supporté une dizaine d’opérations, et ce n’est pas fini. La prochaine intervention chirurgicale sera, une greffe de muscle pour sa jambe. Les chirurgiens sont confiants sur les chances de succès de l’opération, toutefois il n’est pas à l’abri d’un rejet ! Les autres blessures qu’il a eues à la tête, aux bras et à sa seconde jambe, se cicatrisent bien, ouf c’est déjà çà.

    Stéphane1.jpg

    La maman Angélique est contente de l’élan de soutien que reçoit son fils, des amis de l’école sont venus le voir, ainsi que des professeurs de l’école communale de Pont-à-Celles. Stéphane a le moral, ses copains lui rapportent ses devoirs, dans son lit d’hôpital, il se prépare doucement à ses examens cantonaux.

     

    Stéphane2.jpg

    Nous souhaitons à Stéphane tous nos encouragements…

     

  • Que deviens Stéphane, notre jeune accidenté Pont-à-Cellois

    Stéphane01.jpgLundi 9 décembre, le groupe Sudpresse vous relatait, l’accident dramatique de Stéphane, un jeune Pont-à-Cellois de 12 ans.

    Petit rappel des événements, renversé par une auto, il a eu sa jambe droite quasi arrachée. Stéphane a eu de la chance dans son malheur. Il a été fauché par une voiture à Marchienne. Ce membre ne tenant plus qu’a quelque centimètre de chair, il risquait de perdre sa jambe droite.

    Pour lire l'article sur cet accident, un clic ICI sur pont-a-celles.blogs.sudinfo.be

    À ce jour, Stéphane a déjà supporté une dizaine d’opérations, et ce n’est pas fini. La prochaine intervention chirurgicale sera, une greffe de muscle pour sa jambe. Les chirurgiens sont confiants sur les chances de succès de l’opération, toutefois il n’est pas à l’abri d’un rejet ! Les autres blessures qu’il a eues à la tête, aux bras et à sa seconde jambe, se cicatrisent bien, ouf c’est déjà çà.

    Stéphane1.jpg

    La maman Angélique est contente de l’élan de soutien que reçoit son fils, des amis de l’école sont venus le voir, ainsi que des professeurs de l’école communale de Pont-à-Celles. Stéphane a le moral, ses copains lui rapportent ses devoirs, dans son lit d’hôpital, il se prépare doucement à ses examens cantonaux.

     

    Stéphane2.jpg

    Nous souhaitons à Stéphane tous nos encouragements…

     

  • Marchienne-au-pont/Pont-à-Celles, Stéphane, 12 ans,a frôlé l’amputation

     

    Stéphane, pont-a-celles

    Fauché par une auto, il a eu sa jambe droite quasi arrachée

     

    Le jeune Stéphane a eu bien de la chance dans son malheur. Mardi passé, il a été renversé par une auto à Marchienne. Il risquait de perdre sa jambe droite.

     

    Heureusement, le corps médical de la clinique Notre-Dame de Charleroi a réussi à la sauver !

     

    «Nous étions sur le chemin de la gare pour aller chercher Logan, bientôt 14 ans », raconte Angélique, la maman, qui habite Pon-tà-Celles.

     

     « Stéphane, 12 ans et Thomas, 6 ans, m’accompagnaient. Didier, mon compagnon, nous suivait. Nous avons traversé à hauteur d’un camion. » Puis, soudain, c’est le drame.

    « Je n’ai pas vu la voiture arriver. Je tenais Stéphane par la main mais cela n’a pas suffi. Il a été fauché par la voiture. » Angélique est elle aussi déséquilibrée mais n’est que légèrement blessée. 

     

    « Lorsque j’ai repris mes esprits, je me suis rendu compte de la gravité de la situation. Mon compagnon a caché mes yeux, pour me préserver. »

    Stéphane est gravement blessé. Il saigne très fort à la tête. Il est touché aux deux genoux. Sa jambe

     

    droite est très sérieusement atteinte. « Didier a eu un bon réflexe, il a tout de suite fait un garrot. À l’hôpital, on a dit qu’il avait bien réagi. »

     

    Stéphane a la jambe quasi arrachée. « Elle ne tenait quasiment plus. Lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital, il a tout de suite été pris en charge. Les médecins étaient très inquiets, ils craignaient le pire.

     

    Il a été question de l’amputer mais, finalement, les chirurgiens ont réussi à sauver sa jambe. Mon fils a dû subir plusieurs opérations et devra encore subir une nouvelle intervention ce lundi. »

     

    Dans la chambre d’hôpital, Stéphane est encore sous le choc. Certes, il tente de ne pas le montrer mais on voit bien que c’est un petit bout d’homme qui a souffert. Son frère Logan est à ses côtés et essaie de le distraire.

     

    Heureusement, il y a la télévision et les DVD. Angélique lui sert son repas chaud de ce dimanche midi : du poulet et des croquettes. Un plat dont les enfants raffolent.

     

    Stéphane a du mal à terminer son poulet et ses croquettes. Il est victime de nausées. Oui, il faudra être patient…


    Souhaitons un prompt rétablissement à Stéphane

     

    Stéphane, pont-a-celles