pont - Page 2

  • Luttre : Bétonnage du nouveau pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,bétonnage

    Doucement, pas à pas la construction du nouveau pont s’établit. Voici quelques photos du bétonnage de ce nouvel ouvrage d’art.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,bétonnage

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,bétonnage

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,bétonnage

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,bétonnage

     

  • Le nouveau pont de luttre, quelques photos du jour

    Malgré la partie centrale manquante (arrivée prévue la semaine prochaine) les travaux avancent bien.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,nouveau,pont

  • Luttre et son nouveau pont: Le puzzle est incomplet !

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,pont,luttre

    On attend encore un élément pour poser l'ossature du nouveau pont !

    Depuis ce jeudi matin, on assemble la colonne vertébrale métallique du nouveau pont de Luttre, construit « collé serré » avec son voisin malade.

    Les grandes manœuvres ont commencé jeudi matin : plusieurs éléments du futur ouvrage d’art ont voyagé, en barge, de Seilles à Luttre. Une fois posés sur les piles et culées du pont, ils constitueront l’ossature métallique du pont.

    Mais on attend toujours une pièce maîtresse du puzzle, qui n’arrivera que la semaine prochaine. Dès demain matin, la direction des voies hydrauliques rendra donc le canal à la navigation. 

    115 mètres de long, 11 mètres de large et 300 tonnes à la balance : voilà pour les principales dimensions du futur pont. Sans oublier un investissement – rondelet – de l’ordre de 3,2 millions d’euros. Au final, il ressemblera comme un jumeau au pont du canal, situé à l’autre bout de Pont-à-Celles, du côté de la rue des Écoles.

    Info: Un membre facebook Pont-à-celles et nous, et la Nouvelle Gazette de Charleroi

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,pont,luttre

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,pont,luttre

  • Luttre: Ce long W.E, on pose l’ossature du nouveau pont...

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,pont,luttre

    Le nouveau pont devrait entrer en service pour l'été 2017

    Les grandes manœuvres peuvent commencer ! Quatre jours seront nécessaires pour assembler l’ossature métallique du nouveau pont de Luttre, construit « collé serré » avec son voisin malade. Sécurité oblige, la navigation sur le canal Charleroi-Bruxelles sera interrompue le temps de l’opération. 

    Les cinq éléments, qui composeront la structure métallique du futur ouvrage d’art, ont été livrés hier. Ils ont voyagé de Seilles à Luttre sur deux barges.

    Reste maintenant à assembler la colonne vertébrale sur les piles et culées du pont. L’opération débute ce jeudi 10 nov 2016

    Vue futuriste du pont et l'article complet de M-G.D dans la Nouvelle Gazette du 10 novembre 2016

  • Luttre: Canal "Interruption de la navigation"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,pont,canal

    La navigation sera interrompue du 10 au 14 novembre prochains sur le canal Charleroi-Bruxelles à Pont-à-Celles.

    Durant ces quelques jours, une entreprise installera la structure métallique d’un nouveau pont à Luttre.

    Les bateaux venant de Charleroi devront s’amarrer au quai au-dessus de l’écluse de Viesville, ceux venant de Bruxelles au quai de Seneffe. Le stationnement des bateaux sera interdit au quai de Luttre

     

  • Marcinelle et Luttre « Les feux rouges les moins intelligents du grand Charleroi »

    Des feux capricieux qui incitent au danger

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

    Un feu tricolore qui reste vert pour seulement quelques secondes, des carrefours mal agencés qui perturbent la circulation et qui ennuient les riverains, une situation insolite mais pourtant bien réelle. À Marcinelle ou à Luttre, le manège des feux fous fait rage.

    INFRACTIONS À LUTTRE Les feux de Marcinelle ne sont pas les seuls à inciter les automobilistes à enfreindre le code de la route. Depuis plusieurs années, le pont de Luttre est en circulation alternée. En cause, la rénovation du pont qui a pris du retard. Un problème se pose tout de même au niveau de la sortie du Carrefour Market et du croisement avec la route principale.

    Le feu « temporaire », en place depuis environ quatre ans, est en effet placé avant l’intersection. Les automobilistes qui sortent du parking et montent sur le pont ne peuvent pas le voir. Il est donc fréquent qu’ils passent alors que le feu est rouge. Il est alors possible que des voitures arrivent en sens inverse et qu’un blocage se crée

    « Il est normalement interdit de remonter sur le pont depuis le parking », explique Ingrid Kairet-Colignon, échevine de la mobilité à Pont-à-Celles. « Nous ne pouvions pas non plus placer ce feu après l’intersection, car la file de voitures arrêtées bloquerait l’accès au magasin qui se trouve à cet endroit. »

    L’échevine rappelle cependant que monter sur le pont en sortant du parking est une infraction, et qu’elle est sujette à une verbalisation. Cependant, un riverain témoigne que chaque jour, des dizaines de voitures enfreignent le code de la route. Les travaux du Pont de Luttre sont encore loin d’être terminés. Il reste environ un an pour que la réfection de l’édifice soit terminée. La situation risque donc de durer encore un moment

    Nouvelle Gazette du 4/3/2016 article de M.P. – G.FL.

  • Pont-à-Celles-Luttre-A54: « A-t-on lancé une pierre du pont ? »

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,

    Vendredi matin, Michaël circule sur la A54 pour se rendre à son travail. Arrivé à hauteur de Pont- à-Celles et Luttre il a reçu un dé- bris sur son pare-brise, le privant de visibilité. « Quelque chose a ricoché sur mon pare-brise », explique-t-il. « Il est possible que l’objet ait été lancé depuis le pont surplombant l’autoroute. »

    Michaël a réussi à se ranger sans encombre sur la bande d’arrêt d’urgence. « Il y avait pas mal de monde sur l’autoroute, je n’ai donc pas pris le risque de retourner vers le pont pour voir ce que j’avais percuté. Vu la taille des dégâts sur mon pare-brise, impossible qu’il s’agisse de gravillons projetés par une autre voiture. »

    Il a alors prévenu la police locale qu’un individu lançait peut-être des objets sur les voitures depuis le pont. « Je n’ai pas voulu porter plainte, car je n’ai rien vu. Même en sortant de la voiture, je n’ai aperçu personne sur le pont. Je ne suis sûr de rien, mais je tenais quand même à prévenir les autorités d’un possible risque pour les automobilistes. »

    Michaël a pu s’en sortir sans blessure mais n’a pas pu se rendre au travail. Comble de malchance, cet incident lui est arrivé le jour de son anniversaire. Restez prudents si vous devez circuler à cet endroit.

    Article de G.FL.

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 6 novembre 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • Il y avait ce 2 novembre à la une de votre Nouvelle Gazette

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • Luttre Pont du canal : le chantier débutera en janvier 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,luttre,pont,travaux

    Cette fois, c’est décidé et inscrit au calendrier : le chantier du pont de Luttre sera lancé en janvier prochain. Et, pour autant que tout roule, les automobilistes pourront emprunter le nouvel ouvrage 18 mois plus tard…

    Les grandes manœuvres auraient déjà dû débuter cet automne. Mais pour pouvoir décrocher un subside européen, qui couvrira partiellement les frais de l’opération, elles ont été postposées de quelques mois. « Cela s’est fait de commun accord avec l’entreprise chargée des travaux. En effet, les premières factures ne pourront être adressées à l’Institution Européenne qu’à partir de janvier 2016 », précise le député régional (et pont-à-cellois) Philippe Knaepen qui a interrogé la direction des Voies Hydrauliques

    Il est vrai que 40 % de 3.101.493 euros, cela représente quand même une somme rondelette

    Encore un peu de patience donc pour celles et ceux qui empruntent régulièrement le pont enjambant le canal Charleroi/ Bruxelles. Depuis 4 ans déjà, fragilisé par le temps qui passe, l’ouvrage d’art ne se laisse plus traverser que sur une seule voie, pour limiter le poids du charroi. L’alternance est régie par des feux tricolores sur cet axe fréquenté qui distribue la circulation vers la gare de Luttre, la deuxième de l’arrondissement de Charleroi, et vers l’autoroute A54. Et, inutile de préciser que sa traversée est souvent jalonnée de bouchons et de temps d’attente qui s’éternisent. Un cauchemar pour les automobilistes…

    LE PONT ET SES ACCESSOIRES

    Si tout roule, le chantier s’achèvera 18 mois plus tard. C’est un traitement radical qui sera appliqué au pont malade, puisqu’il sera purement et simplement démoli. Pour ne pas enclaver la population pont-à-celloise, on construira le nouveau pont avant de déconstruire l’ancien

    Durant l’opération, les deux ouvrages d’art seront donc « collé-serré ». C’était d’ailleurs une exigence des autorités pont-à-celloises soucieuses que la liaison vers la gare, les écoles et les commerces ne soit pas interrompue. Le régime de la circulation alternée prévaudra jusqu’à la mise en service du nouveau pont

    Au terme de l’opération, à l’été 2017, un pont neuf, mais aussi des accès réaménagés vers le chemin de halage, un escalier pour les pié- tons et une piste cyclable auront pris place dans le décor… l

    M-G.D