parking - Page 3

  • A54 - sortie Luttre : création d'un rond-point et d'un parking de covoiturage

     fédération,wallonie,bruxelles,luttre,rond,point,parking,covoiturageIntitulé du marché

    DGO142-21 : A54 - sortie Luttre : création d'un rond-point et d'un parking de covoiturage

    Objet
    Le présent marché est un marché de travaux ayant pour but la création d'un parking de co - voiturage dans une des bretelles de la sortie n 21 " Luttre " de l'A54. La bretelle concernée est la bretelle de montée sur l'A54 en direction de Bruxelles. Cette partie des travaux est à charge du budget de la SOFICO.
    Afin de sécuriser l'accès à ce parking de co - voiturage et d'éviter les conflits entre les usagers de celui-ci, ceux de la rue de Liberchies ainsi que les usagers allant et venant de l'A54, la création d'un rond-point et le réaménagement du cheminement piéton sont également prévus. Cette partie des travaux est à charge du budget communal.
    Description de travaux.
    Les travaux à charge du budget de la SOFICO comprennent notamment et à titre non exhaustif :
    - De la démolition d'éléments de sécurité et d'éléments directionnels situés dans la zone des travaux ;
    - Le débroussaillement et l'abattage de tous les arbres situés dans la zone des travaux, en vue d'une évacuation complète ;
    - Le fauchage des herbes situées dans la zone des travaux ;
    - Le déblai et le stockage sur site des terres végétales ;
    - Le compactage du fond de coffre ;
    - Les terrassements nécessaires à la réalisation des différentes plateformes. Ces terrassements nécessitent un apport important de matériaux. Ils doivent être réalisés de manière à imbriquer le nouveau talus dans l'ancien par la réalisation d'encoches et d'escaliers ;
    - Les terrassements nécessaires au déplacement des impétrants ;
    - Les terrassements particuliers nécessaires à la bonne réalisation du projet ;
    - La mise en place de drains sous le coffre du parking de co - voiturage ;
    - La fourniture et pose de géotextile de fond de coffre ;
    - La fourniture et pose d'une sous-fondation granulaire de type I ou II pour la voirie d'accès au parking ;
    - La fourniture et pose d'une fondation en béton maigre de type I pour la voirie d'accès au parking ;
    - La fourniture et pose d'une fondation en empierrements continus de type II et de type I pour le parking de co - voiturage ainsi que pour les trottoirs de la voirie d'accès ;
    - La fourniture et pose de différents revêtements bitumineux tels que des AC 20 base 3 - 1, AC 14 base 3 - 1, AC 10 base 3 - 1, AC 14 surf 1 - 1 et AC 10 surf 4-1 pour la voirie d'accès au parking, ses trottoirs ainsi que pour la zone de giration du parking lui - même ;
    - La fourniture et pose de dalles gazon de 12 cm d'épaisseur en béton et de classe de résistance 20 ainsi que de leur lit de pose ;
    - La fourniture et pose de tous les éléments linéaires nécessaires tels que les bordures, les filets d'eau, les éléments de contrebutage, les éléments de délimitation des places dans le parking, ... ;
    - La fourniture et pose de marquage ;
    - Des prestations en régie ;
    - Des mises en CET/CTA de déchets issus du chantier ;
    - La mise en Oeuvre d'un plan qualité pour les revêtements hydrocarbonés ;
    - Des travaux d'entretien durant la période de garantie ;
    - ...
    Les travaux à charge du budget de la commune de Pont-à-Celles comprennent notamment et à titre non exhaustif :
    - Le fraisage du revêtement hydrocarboné en place au droit de la zone des travaux ;
    - La démolition sélective de parties de la fondation existante au droit de la zone des travaux ;
    - La démolition des trottoirs existants au droit de la zone des travaux ;
    - Le compactage et le reprofilage de la fondation existante laissée en place ;
    - La fourniture et pose d'un géotextile de fond de coffre sous la nouvelle structure ;
    - La fourniture et pose d'une sous-fondation granulaire de type I ou II ;
    - La fourniture et pose d'une fondation en béton maigre de type I ;
    - La fourniture et pose de différents revêtements bitumineux tels que des AC 20 base 3 - 1, AC 10 base 3 - 1, SMA 10 - 2 et AC 10 surf 4-1 pour le rond-point et ses trottoirs ;
    FIN DE LA DESCRIPTION VOIR CAHIER DES CHARGES JOINT AU PRESENT...

     

    fédération,wallonie,bruxelles,luttre,rond,point,parking,covoiturage

    fédération,wallonie,bruxelles,luttre,rond,point,parking,covoiturage

     

     

    Source: Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Luttre: Parking de covoiturage on passe à l'action !

    Capturer.JPG

    L’appel d’offres bientôt lancé

    Enlisé depuis plusieurs mois, le parking de covoiturage de Luttre est relancé. La Sofico vient de délivrer son feu vert pour la mise en adjudication des travaux.

    D’ici quelques semaines tout au plus, l’appel d’offres sera donc officiellement lancé. Le temps pour les entrepreneurs intéressés de se déclarer, puis de désigner le maître d’oeuvre, et les travaux pourront enfin commencer. «

     

    On espère être en mesure d’entamer le chantier dès le second trimestre », déclare Philippe Knaepen, l’échevin MR en charge des travaux.

    Cela fait quatre ans déjà que le SPW et la commune de Pont-à-Celles portent, ensemble, ce projet. Ce parking de covoiturage offrira une cinquantaine d’emplacements. Sa particularité ? «

    Une utilisation parcimonieuse du sol », précise Philippe Knaepen. En l’occurrence, l’ouvrage en question ne grignotera pas de terres agricoles. Mais il s’insérera dans le noeud de l’échangeur, sur l’autoroute A54, côté Charleroi/Bruxelles.

    PLÉBISCITÉ PAR LA POPULATION

    Depuis des années déjà, les accès à la bretelle autoroutière de Luttre/Liberchies sont colonisés par des véhicules en journée. Au grand dam des riverains et du hard discount voisin, dont le parking est régulièrement squatté par les covoitureurs.

    Dès 2010, lors d’une consultation via le bulletin communal, Pont-à-Cellois et Bons Villersois avaient plébiscité la construction d’une plate-forme de dissuasion à proximité de l’autoroute. Le « hic », c’est que la commune ne disposait là d’aucun lopin de terre. Heureusement, une solution inespérée s’est présentée via le Service Public de Wallonie… propriétaire d’une parcelle, qui fait triangle entre la bretelle d’accès (direction Bruxelles) et la A54.

    Le SPW et Pont-à-Celles se sont entendus pour faire ici cause commune. Le premier met son terrain à disposition et finance le parking tandis que la commune prend à sa charge l’aménagement du rondpoint et la construction de la rampe qui mène de la rue de Liberchies au parking.

    Le fonctionnaire délégué avait délivré le permis en juillet 2012. Depuis, Pont-à-Celles attendait le feu vert de la société wallonne de financement complémentaire des infrastructures pour passer à l’action. Il est enfin venu…

    Le chantier devrait durer entre 5 et 6 mois. Et, à la demande des autorités communales, la circulation sera maintenue tout au long des travaux, à la fois sur la route de Liberchies et sur la bretelle d’accès.

    M-G.D

  • Gosselies, refus de permis unique pour trois parkings d'Easy car

    E.MA.

    Le collège échevinal de Charleroi a récemment refusé le permis unique à la SPRL Easy-car pour l’exploitation de parkings rue Joseph Wauters et rue des Émailleries à Gosselies. Cette demande de permis concernait deux parkings couverts de 28 places chacun et un parking en plein air pour 76 véhicules. En juillet dernier, le parquet de Charleroi avait fait une descente dans les vastes parkings exploités par Easy car près du BSCA et avait constaté que l’entreprise ne détenait pas les permis d’environnement requis pour une partie de ses 600 places.

    
Faute de permis pour certains terrains, Easy car a réduit ses activités

    Le parquet avait ordonné au gérant de cesser ses activités tant qu’il n’aurait pas obtenu le permis de classe II requis.

    Depuis, Easy car a perdu l’exclusivité qu’elle détenait sur le site internet de Ryanair et a fortement réduit ses activités. Elle continue à proposer des places de parking low-cost à proximité du BSCA, mais uniquement sur les terrains qui sont en règle.

    Easy-car avait introduit une demande de permis unique afin de régulariser sa situation et de pouvoir à nouveau garer les véhicules de ses clients sur ces trois terrains. Une demande qui a été rejetée par le collège échevinal de Charleroi qui a suivi l’avis négatif des fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne. « En fait, il s’agit d’un ancien entrepôt de meubles d’une entreprise de City Nord que la SPRL Easy car voulait réaffecter en parking. Or, ces trois terrains sont dans une zone d’affectation industrielle au plan de secteur, sans aucune dérogation possible. Il est donc impossible de transformer cet entrepôt en parking », explique Raphaël Stokis, le fonctionnaire délégué.

    La sprl Easy-car a 20 jours pour introduire un recours contre cette décision auprès de la Région wallonne.

    E.Ma.