meurtre - Page 2

  • Viesville & Thiméon: Avis de recherche de la Police fédérale

    Tentative de meurtre à Pont-à-celles

    110415 COUTEAU
    Date:
    11.04.2015
    Lieu:
    Pont-à-celles

    Le samedi 11 avril 2015 , peu après 22h30, un homme âgé d'une vingtaine d'années a été la victime d'une agression violente, rue de Gosselies, proximité de la rue Joly à Pont-à-celles.

    La victime a reçu un coup violent à la tête avant de recevoir immédiatement après, un coup de couteau au niveau de l'abdomen.

    Il a pu prendre la fuite et appeler les secours. Il a été finalement amené à l'hôpital où il a pu être soigné.

    Publié le 25/04/2015 à la requête du Parquet du Hainaut, section Charleroi, .

     
     

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 03 décembre 2014

    Capture.PNG

  • A la requête du Procureur du Roi de Mons et de Juge d'instruction Laloux

    À identifier [Meurtres/ décès suspects]

    Publié le 04/06/2014 Meurtre de Fanny COLMANt et David Dubois

    Faits:

    Le vendredi 23 mai 2014 à 17h25, le corps sans vie de Fanny COLMANT âgée de 35 ans a été découvert dans le canal de Hensies-Pommeroeul à hauteur du pont du Chemin de la Trainage et de la rue du Sartis à Hensies.

    Quelques jours plus tard, le mercredi 28 mai, le corps sans vie de David DUBOIS âgé de 34 ans est retrouvé au même endroit.

    Ces deux personnes, originaires de la région de Dour, étaient portées disparues depuis le jeudi 22 mai 21h00.

    Dans le cadre de l’enquête, les services de polices sont à la recherche de témoins qui auraient remarqué une situation, des personnes ou des véhicules suspects aux abords de la découverte des corps des victimes.
    Il est aussi demandé aux personnes qui auraient croisés les victimes avant leur décès de prendre contact avec la police.

     
     
     
     

    Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Tentative de meurtre à Autreppe: à la requête du Juge d'Instruction Laloux de Mons

    Faits:

    Le matin du lundi 7 avril 2014, peu après 5h00, un homme quitte son domicile de TERTRE pour se rendre en cyclomoteur à son travail.
    Lorsqu’il arrive dans la rue Tonin à AUTREPPE, il passe à la hauteur d’un véhicule gris, marque ignorée, à bord duquel se trouve un homme. Un autre homme cagoulé se tient à côté du véhicule.
    Une fois le véhicule dépassé, le conducteur du cyclomoteur réalise qu’il vient d’être la cible de coups de feu et qu’il est blessé au bras.
    Il chutera de son cyclomoteur et se réfugiera dans une des habitations situées à proximité.
    Le véhicule gris prend finalement la fuite avec les deux individus à bord.

    Si vous disposez d’informations sur ces faits ou sur des agissements suspects aux abords du 23 de la rue de Tonin le jour des faits ou la veille, veuillez prendre contact avec les enquêteurs

    photo
     
     
     
     

    Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Meurtre à Mons: deux Carolos se livrent à la police!

    An.D.

    Coup de théâtre dans l’enquête sur la mort de Hugues Laurent, tué de deux balles, samedi en fin d’après-midi à Mons. Deux individus carolos se sont livrés à la police en compagnie de leurs avocats respectifs. Des premiers éléments recueillis, la piste du règlement de compte suite à un différent amoureux serait bien à l'origine du meurtre.

    Eric Ghislain/DR

    Moins de 48 heures après la fusillade qui s’est déroulée à Mons, samedi midi, à deux pas de la Grand-Place, et qui a coûté la vie à Hugues Laurent, un Binchois de 42 ans, deux hommes se sont rendus aux autorités judiciaires. L’un et l’autre sont Carolos et se sont adressés à leurs avocats respectifs. Me Michaël Donatangelo et Me Etienne Gras leur ont conseillé de se rendre aux autorités judiciaires et les ont accompagnés dans cette démarche.

    À ce stade, on sait que A.N. reconnaît avoir été présent sur les lieux lors de la fusillade mortelle mais il nie avoir tiré ; On ignore encore quelle est la version de l’autre homme. L’un et l’autre cependant insisté auprès de leurs avocats : « il s’agit d’une histoire de femme, de jalousie, et pas une affaire de grand banditisme avec des tueurs et des commanditaires ».

    Les deux hommes seront entendus par la police judiciaire de Mons ce lundi soir et comparaîtront devant la juge d’instruction Dutilleux dans la journée de mardi.

  • à la requête du Juge d'Instruction de Leuven

    Meurtre à Tienen

    Faits:

    Dans le cadre d’un meurtre commis pour faciliter le vol à TIENEN entre les 08 et le 09 janvier 2014, le Juge d’Instruction de Leuven (Louvain) lance cet appel à témoin :

    Y a-t-il des témoins de la présence de ce véhicule entre le mercredi 08 janvier et le vendredi 10 janvier 2014 dans TIENEN. Si vous avez vu ce véhicule, quelles en étaient les circonstances ?

    Il s’agit d’un véhicule bleu de la marque Volkswagen, modèle Golf 4. Le véhicule est « tuné » et présente de nombreux stickers.
    Sur les portières, figurent des dragons. Sur le dessus du pare-brise, un autocollant sur lequel est noté « Friends Tuning Club » est apposé. Sur la vitre arrière, on retrouve au centre un dragon et de chaque côté, le dessin d’une femme nue.

    Le capot est gris foncé et présente 4 carrés, un jaune, deux bleus et un noir. Le véhicule portait probablement la marque d’immatriculation suivante 1-EME-865.

    photo1
    photo 2
    photo 3
     
     

     

    Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Histoire Insolite: Un perroquet résout un meurtre

    Des enquêteurs ont reçu l'aide inattendue d'un perroquet pour résoudre une sombre affaire de meurtre.

    Hercule, voilà un nom que porte très bien ce perroquet si l'on s'en réfère à Hercule Poirot le célèbre détective belge des romans d'Agatha Christie. L'oiseau n'a rien à envier à son homonyme puisqu'il a lui aussi permis de résoudre un meurtre.

    Les policiers enquêtaient sur le meurtre de Neelam Sharma, une femme de 45 ans, assassinée tout comme son chien dans son domicile de la ville d'Agra, en Inde, le 20 février dernier. Sans aucun élément de preuve, la police pataugeait.

    Mais le mari de la victime a fait une étrange révélation aux enquêteurs. Selon lui, Hercule, le perroquet de la famille a eu une drôle de réaction lorsque son neveu, Ashutosh, est venu lui rendre visite juste après le meurtre. "Hercule s'est mis à crier comme un fou", leur a-t-il confié.

    Les policiers ont donc décidé d'interroger le neveu qui a fini par avouer son crime. Le jeune homme s'était rendu au domicile de la famille Sharma avec un ami pour les cambrioler. Mais la quadragénaire les a surpris et Ashutosh l'a tuée ainsi que son chien qui "aboyait trop fort". Il ne s'est cependant pas méfié d'Hercule...

    Source 7sur7.be

  • Fexhe-le-Haut-Clocher: Émilie, 27 ans, tuée et emballée dans des sacs

    fexhe,le haut clocher,liège,pont-a-celles,meurtre,fille

    Arnaud Bisschop

    La section homicide de la police judiciaire fédérale de Liège enquête sur un homicide pour le moins particulier. Une jeune Liégeoise de 27 a été retrouvée morte sur le trottoir. Blessée à la gorge, elle avait la tête et les pieds dissimulés dans des sacs-poubelles de la ville de Liège. Visiblement, son corps sans vie a été déposé, rue de la Gare.

    Branle-bas de combat, samedi, peu après 8h30, rue de la Gare, à Fexhe-le-Haut-Clocher, où le corps ensanglanté d’une jeune Liégeoise de 27 ans a été découvert. C’est un automobiliste qui a effectué la macabre découverte. Il a immédiatement prévenu les secours. Un premier sac-poubelle jaune de la ville de Liège recouvrait la tête de la victime. Un second sac, identique au premier, lui emballait les pieds.

    «J’ai levé le volet de la maison vers 8 h 30 et j’ai vu un corps par terre avec un voisin tout près», expliquait, samedi matin, Christian. «J’ai cru qu’il s’agissait d’une blague avec un mannequin par terre. Je suis allé voir mais c’était bien le corps sans vie d’une jeune femme.»

    Selon nos informations, Émilie, 27 ans, de Liège, n’a pas été tuée à Voroux-Goreux. Elle a été déposée sur le trottoir, emballée dans des sacs-poubelles de la ville de Liège.

    Les premiers éléments révélaient que la jeune femme avait deux entailles causées par un objet tranchant à la face latérale gauche de la gorge ainsi qu’une à la hanche et une dans le dos. Elle avait aussi le bas du visage maculé de sang, une fracture de la mâchoire et son cou affichait des traces de strangulation.

    Retrouvez toutes les informations dans le 7Dimanche votre journal gratuit.