liège - Page 2

  • Un vol audacieux de près de 50.000 euros dans une bijouterie de Liège: reconnaissez-vous les auteurs? (vidéo + photos)

    
Le couple a mis moins de deux minutes pour voler le contenu de la caisse de la bijouterie.

    Les malfrats ont bien choisi leur moment pour agir, le 24 décembre en pleine effervescence de Noël. Un couple (une dame et un monsieur d’une cinquantaine d’années) s’est rendu à la bijouterie Kuypers à Liège vers 13h30. Les deux ont profité du fait que les bijoutiers étaient occupés avec des clients pour aller vers le fond du magasin, faisant mine d’être intéressés par les montres.

    La vidéo est à voir, elle est surprenante de qualité et surtout l'audace de ce voleur ! 

    Suite de l'article et la vidéo ICI

  • Attention, circulation des trains perturbés

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La gare de Charleroi, légèrement touchée

    Capturer.JPG

  • Pour les amateurs de vin : La coopérative Vin de Liège cherche des volontaires pour ses premières vendanges

     

    vendanges.jpg

    (Belga) La coopérative Vin de Liège organisera ses premières vendanges d'envergure dès la mi-septembre. Cette récolte servira à produire les premières bouteilles qui seront commercialisées en 2015. Un appel aux volontaires vient d'être lancé.
    Difficile de déterminer précisément quand débuteront les vendanges de Vin de Liège. Probablement dès la mi-septembre jusqu'en octobre, selon la météo. Une chose est certaine : les bénévoles seront les bienvenus pour s'attaquer aux 6 hectares de vigne. La coopérative a lancé lundi un appel aux bonnes volontés.
    "Il nous faudra une trentaine de personnes par jour, plus l'intendance, et cela durant environ 10 jours", détaille Alec Bol, administrateur délégué. Si quelques grappes avaient été coupées l'année dernière, il s'agira cette fois des premières véritables vendanges pour Vin de Liège. La récolte sur ces 6 hectares (la moitié du domaine planté) servira à réaliser la première production commercialisable.
    La coopérative pense atteindre environ 25.000 bouteilles de blanc, un quart de la production espérée à terme. Celles-ci devraient être vendues au grand public dès la fin de l'hiver ou le début du printemps 2015.
    Les coopérateurs ont déjà pu goûter quelques bouteilles expérimentales. "Les résultats sont plutôt encourageants", promet Alec Bol.
    La construction d'un chai de 1.200 m2 à Heure-le-Romain (Oupeye), à côté des vignes, a débuté en avril et se poursuit sans retard. La fin du chantier est prévue en octobre.
    En janvier dernier, Vin de Liège avait bouclé la phase de souscription au capital et réussi à lever plus de 1,65 million d'euros. Près de 1.150 personnes ont investi dans ce projet, dont l'objectif est de produire du vin liégeois de qualité tout en poursuivant un objectif de réinsertion de personnes défavorisées sur le marché de l'emploi.
    (Belga)
     
    source : https://yahoo.skynet.be
  • A la requête du Procureur du Roi de Liège: Avis de disparition..


    Joseph LAHAYE

    Faits:

    Le mardi 27 mai 2014 entre 08h00 et 10h00, Joseph LAHAYE, âgé de 80 ans, a quitté le home « Le Grand Cerf » situé rue Delhasse à SPA. Depuis, il ne s’est plus manifesté.

    Monsieur Lahaye mesure environ 1m70 et est de corpulence mince. Il a les cheveux gris coupés courts et porte des lunettes.

    Au moment de sa disparition, il portait un pull bleu et une veste brune.

    Témoignages:

    Si vous avez vu Joseph LAHAYE ou si vous savez où Joseph LAHAYE réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Grève sauvage à la SNCB de ce mardi 22 avril: demandez une compensation

    guillemins.jpg

    Ce mardi matin, une grève sauvage au départ des gares de Lièges-Guillemins et de Liers a fortement perturbé le trafic des trains, notamment à destination de Namur et dans une moindre mesure vers Bruxelles. C’est l’occasion pour les navetteurs de demander un dédommagement à la SNCB.

    En novembre de l’année dernière, le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille (PS) avait appelé la SNCB à adapter son régime de compensations afin d’être en règle avec la législation européenne. Jusqu’alors les chemins de fer belges indemnisaient les voyageurs pour certains retards. Mais les cas de force majeure n’étaient pas pris en considération. Dans un arrêt de septembre 2013, la Cour de justice de l’Union européenne avait estimé que les passagers devaient également être indemnisés lorsque le retard de leur train était à un cas de force majeure, comme par exemple une chute de neige inattendue ou une grève sauvage.

    «Nous nous sommes adaptés», confirme Thierry Ney, porte-parole de la SNCB. Concrètement, un voyageur qui a eu retard de plus de 60 minutes à cause de la grève sauvage de ce matin peut demander une compensation forfaitaire équivalente à 100% du prix de base d’un trajet simple. La demande doit être introduite dans les quinze jours calendrier, soit via un formulaire obtenu dans la gare au moment de la grève, soit via le service clientèle en ligne du site www.belgianrail.be.

    Si le retard était de 30 minutes, il peut être comptabilisé avec au moins neuf autres de la même durée et survenus sur une période de six mois. Tous ensemble, ils donnent doit à une compensation de 50% par retard. Le dispositif prévoit aussi une compensation de 25% par retard par un minium de 20 retards de 15 minutes sur une période de six mois.

  • Drame à Liège: Deux morts, dont un enfant de dix ans, et un blessé grave dans une fusillade près du hall omnisports de Visé

    Une fusillade a éclaté vendredi soir près du hall omnisports de Visé (en province de Liège), a indiqué samedi matin le bourgmestre Marc Neven. Il y a deux morts, dont un enfant de 10 ans !

    Plusieurs coups de feu ont été tirés vers 23h00 devant une maison de Visé.

    «Un homme, une femme et un enfant de 10 ans rentraient dans cette maison lorsqu’un individu se trouvant dans une voiture a fait feu dans leur direction, tuant l’enfant. L’homme qui ne serait pas son père serait décédé peu après, alors que la dame, la marraine de l’enfant, serait très grièvement blessée», a expliqué le bourgmestre à l’agence Belga.

    L’auteur de la fusillade n’aurait pas été retrouvé.

  • Dans votre Nouvelle Gazette de ce vendredi 18 avril, supplément gratuit de 40 pages à l'occasion de la 100e édition de Liége-Bastogne-Liège !

     

    bastogne.jpg