foot - Page 11

  • PAC/BUZET Tournoi des jeunes ce we

    ecu du PAC.jpgProfitant du break dans le calendrier, les Coalisés organisent leur tournoi de jeune : « Samedi, nous aurons à peu près 7 équipes en U6, U7 et U8, avant de poursuivre lundi avec 8 formations de U9, U10 et U11 », explique Dany Johnson, le coach. Du côté de cette dernière, les choses sont au plus mal : « Une réunion avec le comité a eu lieu et, malheureusement, on pense plus à la P2, même si nous ferons notre possible pour nous sauver. Ce jeudi, nous rencontrerons quelques joueurs pour voir quelles sont leurs envies pour la saison prochaine…», souligne-t-il.

  • Foot RCSC: Charleroi fait la course en tête

    Capturer.JPG

     

    Clic sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre...

  • FOOT PAC/BUZET: Kyrielle de suspensions du côté des Coalisés

    ecu du PAC.jpgMal embarqué après sa défaite à Ostiches, PAC doit réaliser le 9/9 pour croire au maintien. Mais ce ne sera pas chose aisée car, pour défier Soignies, Dany Johnson sera privé de 5 éléments, tous suspendus ! « Monnier, Maffeo, Hemberg, Mion et Schellens ont pris le bristol jaune de trop. Je récupère Boreanaz, Rossi et Brismez, mais c’est en défense que se posera le problème contre une équipe en tête de la dernière tranche ! », explique le coach.

  • Foot Charleroi RCSC: Pas d’Europe au Mambourg

    Capturer.JPG

    Le cas échéant, les Zèbres envisageraient de demander l’asile à Anderlecht

    En cas de qualification européenne, les Carolos ne pourraient pas jouer sur leur terrain car le Stade du Pays de Charleroi n’est pas conforme.

    Même s’il n’y avait pas eu le problème des toitures, ce sont les sièges qui posent essentiellement problème. Le Parc Astrid est la solution de repli privilégiée.

    La suite sur la Nouvelle Gazette papier ou l'édition numérique !

     

  • ROSSI A REDONNÉ DE L’ESPOIR AUX SIENS GRÂCE À SON DOUBLÉ

    ecu du PAC.jpg

    PAC/Buzet 2 - Houdeng 1

    Les Coalisés croient encore au maintien.

    Le coach local, Dany Johnson, avait prévenu qu’il faudrait 5 victoires si son équipe voulait se sauver. Le message de l’entraîneur a l’air d’avoir été entendu.

    En effet, les Coalisés ont fait preuve de caractère, comme l’a confirmé Mathias Rossi après la rencontre : «Pour une fois, nous avons été solides du début à la fin. C’est vraiment ce qui a fait la différence. On a du talent au sein du groupe, mais on a des difficultés en zone de finition. Ce samedi, j’ai inscrit mes deux premiers buts. Il était temps, mais si je peux être l’homme de cette fin de saison, ce serait très positif pour le club et pour moi ».

    « Nous ne devons pas nous reposer sur cette victoire, mais elle est très importante car si nous avions été battus, je pense que nous basculions dès ce week-end en  P2 », concluait le coach.

    Capturer.JPG

    ARNAUD SZCZEPKOWSKI

  • Footboal: PAC/BUZET

    Capturer.JPG

    Annoncé avec insistance depuis plus d’un an, le passage de joueur-T2 à T1 de Stéphane Monnier à Pont-à-elles/Buzet semble plus que jamais dans l’air du temps.

    Ainsi, après des expériences à Heppignies et au White Star, où il portait à chaque fois cette double casquette, le moment semble venu pour le bras droit de Dany Johnson.

    «Cela devait déjà être le cas au début de cet exercice… Mais faute d’avoir trouvé un joueur-entraîneur adjoint, nous avons patienté une année de plus », précise Monnier.

    Comme ce dernier l’indique, avant que Johnson ne se mette en retrait, le staff des Coalisés voulait absolument trouver une personne capable d’effectuer le relais entre le terrain et le banc pour épauler le futur coach.

    J’ai eu la chance de pouvoir combiner ces deux rôles durant des années et je dois dire que j’apprécie tout à fait cette vision du football. De plus, je ne vois pas pourquoi je ne permettrais pas à quelqu’un de le faire après avoir eu moimême cette opportunité à maintes reprises. » Et si le staff de PAC/Buzet a longtemps cherché après un joueur capable de tenir ce double rôle, il semblerait que celui-ci ait trouvé la personne qu’il leur fallait.

    «Depuis quelque temps, il est question que ce soit Thomas Moreau qui endosse cette responsabilité. En tant que futur T1, j’ai évidemment besoin de travailler avec quelqu’un avec qui je m’entends très bien, mais qui soit également à l’aise avec le groupe. » En ce qui concerne le rôle qu’aura Dany Johnson à l’avenir, Stéphane Monnier s’explique :

    «Dany se mettra un peu plus à l’écart de l’équipe première tout en restant mon « maître de stage », comme je l’appelle. Il aura également une fonction plus importante au niveau de l’école des jeunes du club. La raison principale pour laquelle je ne désirais pas que celui-ci passe T2 à ma place reste le fait que, pour les joueurs, il serait resté le coach et moi, je serais resté « Steph’ »… »

    C.C

  • PAC/BUZET: Saison terminée pour Michez !

    pont-à-celles,vandeplas,pac,buzet,footVictime d’une rupture du tendon d’Achille lors d’un match amical contre le Sartois, la saison de Michez est terminée : « Ce match n’était pas musclé, mais la malchance continue à nous poursuivre », explique Dany Johnson.

    Cette blessure, associée à celle de Monnier, prive le coach de son axe défensif central. « C’est vraiment une blessure malheureuse, mais d’autres blessés sont à déplorer », poursuit le T1. En effet, on craint une fracture de la mâchoire pour Debrauwer, et une fracture du nez pour Geltmeyer. Schellens s’est lui occasionné une entorse de la cheville.

    Les Coalisés se déplaceront donc chez le leader largement déforcés: « D’un côté, il vaut mieux contre Solre que contre un concurrent direct », termine l’entraîneur

  • PAC/BUZET Stéphane Monnier, la rechute

    ecu du PAC.jpg

    Présent pour la première fois en 2014, Stéphane Monnier s’est occasionné une nouvelle entorse : « On pense qu’il sera indisponible 2 semaines.

    C’est une grosse perte, surtout pour recevoir Warcoing dimanche. Je n’ai pas la même équipe avec et sans lui… », prévient Dany Johnson, le T1. Par contre, Michez et Mion rentrent de suspension.

  • Foot : PAC/BUZET

    ecu du PAC.jpg

    Victime d’une entaille au niveau du crâne contre Braine, Maffeo pourrait disputer la rencontre face à Manage : « Nous n’avons pas dû lui mettre de point de sutures, juste de la colle pour refermer l’entaille. J’espère que cela suffira…», analyse Dany Johnson, le coach.

     Pour ce match, où seule la victoire comptera, le coach sera privé de Geltmeyer (suspension), mais récupèrera Schellens et Nico Huyghebaert. Monnier, le capitaine local, a subi une infiltration vendredi dernier à la cheville : « On va le laisser au repos ce weekend et, comme après nous avons un break, j’espère qu’on pourra compter sur lui d’ici 15 jours ».

  • À ONZE CONTRE DIX, LE PAC N’A PAS PU GARDER L’AVANTAGE AU SCORE

    ecu du PAC.jpg

    Pont-à-Celles avait toutes les cartes en main pour remporter la rencontre, mais les hommes de Johnson ont gâché une ribambelle d’occasions avec comme lourde conséquence, l’égalisation des visiteurs.

    Outre les buts, ce qui a retenu l’attention de tout le monde, c’est la sortie sur civière du gardien pont-à-cellois, Maffeo. En effet, ce dernier et l’attaquant des visiteurs, Olivier Duvivier, se sont violemment heurtés. La grave blessure à la tête qu’a subi le gardien l’a contraint à être transporté d’urgence à l’hôpital.

    Sans deuxième gardien, Dany Johnson n’avait pas d’autre choix que de faire rentrer un joueur de champ.

    «Nous étions en supériorité numérique mais sans gardien. Certes, nous avions l’avantage mais encore fallait-il le garder. Ce que nous n’avons pas su faire », expliquait le T1 des locaux, Dany Johnson.

     

    En fin de rencontre, Braine venait logiquement à égaliser au vu de ses occasions.«Nous aurions pu tuer le match sur un nombre incalculable d’occasions mais la chance et l’efficacité n’étaient pas de notre côté aujourd’hui. », confiait Johnson.

     

    Capturer.JPG