enfant - Page 6

  • Rappel : Avis pour nos enfants ou parents, le secrétariat de Saint-Nicolas est ouvert ! Tous les enfants qui lui écriront une lettre recevront un cadeau

    saint.png

    Cette année également, bpost apporte son aide à Saint-Nicolas.

    Pour que Saint-Nicolas et ses assistants ne se noient pas sous une montagne de lettres, bpost rassemble et traite toutes les lettres au secrétariat de Saint-Nicolas.

    Tous les enfants peuvent écrire une lettre à Saint-Nicolas jusqu'au 1 décembre 2014.

    Une seule adresse :

    Saint-Nicolas
    Rue du Paradis 1
    0612 Ciel

    Chaque enfant qui écrira ou enverra un dessin à Saint-Nicolas recevra une lettre accompagnée d'un cadeau... encore secret !

    Les classes peuvent également lui écrire. Il suffit que l'institutrice rédige une lettre et y joigne les dessins et les messages des enfants.

    Il est important que le nom de l’enfant ou du professeur soit mentionné sur l’enveloppe. Saint-Nicolas et bpost demandent également de bien écrire et surtout de manière lisible.

    Sans oublier d’être sage !

     Ce courrier ne doit pas être affranchi.

  • 19 novembre : Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

     


    Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

     

    La Fondation Sommet Mondial des Femmes : Femmes et en enfant d’abord (FSMF) a lancé en 2000 la Journée Mondiale pour la Prévention des Abus envers les Enfants. Cette journée est célébrée chaque 19 novembre en synergie avec la journée des droits de l'enfant (20 novembre), a pour objectif de mettre en évidence le problème des abus ainsi que la nécessité d'intervenir de toute urgence par la diffusion de programmes de prévention.

    Les abus et l'exploitation des enfants (notamment au niveau sexuel) constituent un problème universel et alarmant. Une attention accrue ainsi que des mesures efficaces et soutenues de prévention et de protection sont nécessaires, que ce soit au niveau familial, local, national ou international.

    Après une longue tradition du silence, les abus sexuels dont sont souvent victimes les enfants font de plus en plus l'objet de révélations, occupant une place éminente sur la scène publique et politique.

    Les Gouvernements et les organisations de la société civile doivent jouer un rôle actif dans la promotion et le respect des droits de l'enfant (énoncés dans la Convention relative aux droits de l'enfant, articles 19 et 34 *)

    • Art. 19 / Les Etats parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l'enfant contre toute forme de violence, d'atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d'abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d'exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu'il est sous la garde de ses parents ou de l'un d'eux, de son ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié.
    • Art. 34 / Les Etats parties s'engagent à protéger l'enfant contre toutes les formes d'exploitation sexuelle et de violence sexuelle. A cette fin, les Etats prennent en particulier toutes les mesures appropriées sur les plans national, bilatéral et multilatéral pour empêcher (...)

    Agir chaque année

    Malgré les nombreux acquis réalisés au profit de l’enfance au cours de ces trente dernières années, les droits de l’enfant continuent de subir des atteintes dans de nombreuses régions, avec la persistance de l’exploitation économique des enfants et tous les préjudices physiques, psychologiques et sociaux qui en découlent, en plus des épreuves et des situations dramatiques dans lesquelles se retrouvent les enfants en période de conflits armés et les diverses formes de désespoir et de souffrance qu’ils éprouvent du fait de la propagation de la pauvreté, de la famine, des fléaux et des endémies.

    Sur tous les continents

    De nombreuses associations défendent aujourd'hui la cause des enfants, et nous vous invitons à découvrir le site de l'APSEC, qui se propose de fournir une aide à l'enfance cambodgienne et chinoise et milite activement pour la prévention des abus envers les enfants.

    • Que des enfants ne soient incités ou contraints à se livrer à une activité sexuelle illégale;
    • Que des enfants ne soient exploités à des fins de prostitution ou autres pratiques sexuelles illégales;
    • Que des enfants ne soient exploités aux fins de la production de spectacles ou de matériel de caractère pornographique;
    • plus d'un million d'enfants sont amenés de force sur le marché du sexe.
    • Presque chaque jour de nouveaux cas d'abus et de maltraitance envers les enfants, auxquels des employés d'institutions internationales respectées se sont également trouvés mêlés.
    • L'augmentation des mesures préventives, l'amélioration des techniques de protection, la sensibilisation de l'opinion publique et l'encouragement des dénonciations nous apparaissent clairement comme la manière la plus intelligente et efficace d'aborder le problème.
    • 250 millions d’enfants âgés de 5 à 14 ans travaillent
    • 100 millions accomplissent des travaux pénibles et dangereux
    • 3 millions d’enfants, en majorité des filles, sont victimes d’exploitation sexuelle

    Source:journee-mondiale.com

    • 121 millions d’enfants d’âge scolaire qui reste
  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 15 novembre 2014 : Scandaleux une Pont-à-Celloise et ses enfants à la rue ! + Le pont de Luttre

    Capture.PNG

  • Etonné je suis, en effet je ne vois rien sur l’entité de Pont-à-Celles !?

    Capture.PNG

    Je constate que sur un grand nombre de commune Wallonne, des activités « Place aux enfants » sont organisée pour nos têtes blondes ce samedi 18 octobre 2014. Qu’est-ce que « Place aux enfants » ?

    « Place aux enfants » organise, chaque année depuis 1995, le troisième samedi d’octobre, une journée dédiée uniquement aux enfants qui leur permet d’en apprendre davantage sur la notion de citoyenneté et d’expérimenter le « vivre ensemble ».

    Entre 8 et 12 ans, votre enfant est dans une phase charnière, plus tout à fait enfant mais pas encore adolescent. Il est plein d’énergie, il a des choses à raconter, il donne l’exemple à ses plus jeunes frères et sœurs. Il apprend, pas à pas, quelles sont ses responsabilités. Il s’affirme de plus en plus au sein de la famille, qui peut être vue comme une mini société.

    « Place aux enfants » donne la parole aux enfants et leur permet de mieux comprendre la société dans laquelle ils évoluent et le rôle qu’ils ont à y jouer. Durant cette journée, votre enfant apprendra des aspects de la citoyenneté tout en s’amusant. Il parcourra sa commune, encadré par nos accompagnateurs qui le guideront à travers son parcours. Il ira à la rencontre de diverses activités, essentielles à la vie de la communauté, qui seront expliquées par nos hôtes du jour.

    Source : www.placeauxenfants.be

    affiche.PNG

     

  • Pont-à-Celles ce samedi 20: Kid's day

    Kid's Day de 10 à 18h : Une multitude d’animations gratuites pour les enfants et une multitude d’informations sur les possibilités d’accueil après l’école.
     
    Lieu : Ecole du Centre, rue C.Freinet à Pont-à-Celles
    Infos : B.Cozier - service extrascolaire - 071 84 90 78

    bg_anim.jpg

  • Pont-à-Celles le samedi 20 septembre: Kid's Day

    Kid's Day de 10 à 18h : Une multitude d’animations gratuites pour les enfants et une multitude d’informations sur les possibilités d’accueil après l’école.
     
    Lieu : Ecole du Centre, rue C.Freinet à Pont-à-Celles
    Infos : B.Cozier - service extrascolaire - 071 84 90 78

    bg_anim.jpg

  • Pont-à-Celles: Samedi 20 septembre "Kid's Day" , venez nombreux avec vos enfants

    Capturer.JPG

    Un clic sur l'image pour l'agrandir

    Capturer.JPG

    Un clic sur l'image pour l'agrandir

  • Enfant au soleil : conseils à lire absolument (même si vous croyez savoir !)

     

    Enfant au soleil : conseils à lire absolument (même si vous croyez savoir !)

    Nous savons tous qu'il est extrêmement important de protéger les enfants contre les rayons du soleil.

    Mais nous ne savons pas assez bien que la protection des enfants se joue avant tout dans le temps.

    Temps d'exposition, temps nécessaire aux filtres solaires pour agir, temps entre deux applications de produit...
    La protection contre le soleil est une question de timing !

    Pourquoi faut-il protéger les enfants du soleil ?

     

    Tout simplement parce que leur peau est très fragile, et que le mécanisme du bronzage (qui, rappelons-le, n'est pas là uniquement pour des raisons esthétiques mais protège aussi la peau des rayons du soleil) n'est pas encore mis en place chez les tout-petits.

    Donc avant un an, il ne faut pas du tout exposer les enfants : tee-shirt, chapeau et maintien à l'ombre sont de rigueur.

    Ensuite, c'est progressivement que les règles s'assouplissent… et toujours en gardant un oeil sur le temps.

    Les heures d'exposition au soleil les plus dangereuses

     

    Les enfants ne doivent pas être exposés au soleil aux heures les plus chaudes de la journée - jusque là rien de neuf.

    Mais savez-vous quelles sont ces heures ?

    La réponse pourra vous étonner - entre 11h et 18h, les enfants devraient être éloignés des plages ou du bord de la piscine. C'est plus long que ce que croient la plupart des parents.

    La durée de l'exposition au soleil est elle aussi importante.

    Essayer de ne pas dépasser vingt minutes à la fois, en intercalant des activités ombragées dans le temps que vous passez au soleil : la sieste se fera par exemple à l'intérieur.

  • Courcelles et environs: GAIA recherche des jeunes figurants pour le tournage d’un clip !

    gaia.JPGLe service éducatif de GAIA prépare actuellement le tournage d’un clip pour promouvoir et faire connaître les animations que propose GAIA dans les écoles. Cette vidéo sera diffusée sur Internet via les réseaux sociaux de GAIA. Le clip sera hébergé sur le site éducatif : 

    www.gaiakids.be

    Dans le cadre de ce tournage, GAIA recherche des enfants âgés de 8 à 14 ans pour participer à une animation GAIA Kids, en présence d’au moins un adulte référent (parent, grand-parent, tuteur…).

    Cette animation est proposée le lundi 4 août prochain, de 10h à 12h, à l’école des peupliers à Anderlecht.

    Vous pouvez inscrire vos enfants ou petits-enfants, ou vous renseigner plus amplement en contactant l’éducateur Dominic à : 

    education@gaia.be, ou au 02/245 29 50.

    A l’initiative de GAIA Education, en collaboration avec l’Echevin du bien-être animal, Hugues Neirynck et avec le soutien de la Bourgmestre, Caroline Taquin et du Collège communal.

     

     

     

     

    .