conférence - Page 5

  • Pont-à-Celles 26 octobre, Conférence sur "Les pièces d'eau"

    Capturer.JPG

    Conférence présentée par M. Jourdain sur le thème des pièces d'eau.

    La conférence sera suivie d'une tombola gratuite pour les détenteurs d'une carte de membre du cercle horticole de Pont-à-Celles et de la Tombola Annuelle des Chrysanthèmes.
    Une morceau de tarte au potiron vous sera offert lors de cette conférence.
    Nous vous y attendons nombreux (Entrée gratuite)

     

     

  • Pont-à-Celles, Demain 9 septembre : 19h30 : Conférence sur le compostage

    règles de base pour réussir un bon compost et réponses à vos questions
    Lieu : Maison Communale de Pont-à-Celles
    Infos : service environnement - 071/84 90 62 ou environnement@pontacelles.be

  • Il y a 150 ans, signature de la convention de Genève et tellement d'actualité !

     

    Il y a 150 ans, signature de la convention de Genève

    Le 22 juillet 1864, est signée, à Genève, la convention du même nom.

    Pour l'amélioration du sort des militaires blessés

    La conférence internationale qui se termine a vu les représentants des douze nations participantes signer la première convention qui affirme le principe de neutralité des blessés et du personnel sanitaire lors des guerres et conflits armés.

    C'est aussi à cette date que l'emblème de la Croix-Rouge est adopté.

    La convention (extraits)

    Article 1 - Les ambulances et les hôpitaux militaires seront reconnus neutres, et, comme tels, protégés et respectés par les belligérants, aussi longtemps qu'il s'y trouvera des malades ou des blessés. La neutralité cesserait si ces ambulances ou ces hôpitaux étaient gardés par une force militaire.

    Article 2 - Le personnel des hôpitaux et des ambulances, comprenant l'intendance, le Service de santé, d'administration, de transport des blessés, ainsi que les aumôniers, participera au bénéfice de la neutralité lorsqu'il fonctionnera, et tant qu'il restera des blessés à relever ou à secourir.

    Article 3 - Les personnes désignées dans l'article précédent [ Link ] pourront, même après l'occupation par l'ennemi, continuer à remplir leurs fonctions dans l'hôpital ou l'ambulance qu'elles desservent, ou se retirer pour rejoindre le corps auquel elles appartiennent. Dans ces circonstances, lorsque ces personnes cesseront leurs fonctions, elles seront remises aux avant-postes ennemis par les soins de l'armée occupante.

    Article 4 - Le matériel des hôpitaux militaires demeurant soumis aux lois de la guerre, les personnes attachées à ces hôpitaux ne pourront, en se retirant, emporter que les objets qui seront leur propriété particulière. Dans les mêmes circonstances, au contraire, l'ambulance conservera son matériel.

    Article 5 - Les habitants du pays qui porteront secours aux blessés seront respectés et demeureront libres. Les généraux des Puissances belligérantes auront pour mission de prévenir les habitants de l'appel fait à leur humanité, et de la neutralité qui en sera la conséquence. Tout blessé recueilli et soigné dans une maison y servira de sauvegarde. L'habitant qui aura recueilli chez lui des blessés sera dispensé du logement des troupes, ainsi que d'une partie des contributions de guerre qui seraient imposées.

    Article 6 - Les militaires blessés ou malades seront recueillis et soignés, à quelque nation qu'ils appartiennent. [...]

    Article 7 - Un drapeau distinctif et uniforme sera adopté pour les hôpitaux, les ambulances et les évacuations. Il devra être, en toute circonstance, accompagné du drapeau national. Un brassard sera également admis pour le personnel neutralisé, mais la délivrance en sera laissée à l'autorité militaire. Le drapeau et le brassard porteront croix rouge sur fond blanc.

    Source: journee-mondiale.com

  • Pont-à-Celles Conférence : Le Jardin d'un Pantouflard - M. Godeau

    Conférence ayant pour théme "reveur" et surement remplis de surprises

    - Le Jardin d'un pantouflard par Monsieur Godeau.

    Conférence suivie comme toujours d'une tombola gratuite pour les détenteurs d'une carte de membre et d'une autre tombola payante ouverte à tous (Nombreux lots, dont un chèque cadeau de 25 € chez Aveve, 2 serres tunnels, des outils de jardin, balance de cuisine, lampe de poche à Led, lampe d'ambiance, etc,. ..)

    Nous vous y attendons nombreux le Dimanche 13 avril:

    de 14:30 à 16:30

    Conférences Conférence : Le Jardin d un Pantouflard - M. Godeau

     
     
    Où:
    Ecole du Centre
    Rue Celestin Freinet
    6230 Pont-à-Celles
  • Conférence au cercle horticole de Pont-à-Celles

    insectes2.jpg

    Amis des plantes et jardins ce 9 mars, aura lieu une conférence donnée par M. Augustinus sur le thème « Insectes de nos jardins : Amis ou ravageurs ? ».

    Si vous souhaitez savoir ceux qui sont dans l’un ou l’autre camp, je vous recommande d’aller écouter cette conférence au cercle horticole de Pont-à-Celles.

    Comme d’habitude, cette conférence sera suivie d’une tombola gratuite (pour les détenteurs d’une carte de membre) et d’une tombola payante accessible à tous.

     Prix de la tombola gratuite : semences de légumes et de fleurs offertes par AVEVE.

     Prix de la tombola payante :

    -          1 blender et un chèque cadeau de 25 € offert par AVEVE,

    -          une balance électronique,

    -          un réveille-matin,

    -          des sacs de terreau,

    -          des petites pelles de jardin,

    -          des pots de repiquage biodégradable,

    -          des ramassettes en zinc et leur brosse,

    -          des seaux,

    -          des bulbes de fleurs et graines de légumes,

    -          du café, des biscuits, des jus de fruits

     

    insectes.jpg

     

  • Maison de la Laîcité, conférence donnée par Elena AOUN "Heurs et malheurs du printemps arabe"

    Capturer.JPG

  • Pont-à-Celles - Buzet, conférence sur "l'éolien" avec le Ministre Carlo DI Antonio

    Capturer.JPG

  • Le premier ministre DI RUP0 à Pont-à-Celles, pour une conférence-débat

    1.jpg

     

     

    Obaix ce 14 janvier aux environs de 19h15, lors de son entrée le Premier fût acclamer et reçu par Christian Dupont, bourgmestre de Pont-à-Celles.

    Après la bienvenue du bourgmestre à M. DI Rupo, celui-ci souhaite répondre à une dizaine de questions posées par l’assistance.

    Jeunes et moins jeunes ont posés les questions suivantes, et le premier y a répondu au cours de son exposé ;

    - Que comptez-vous faire, pour que la population arrête de se plaindre (jeune) ?

    - Le projet de la gare de Gosselies aéroport, inutilité du projet, destruction du paysage de   Luttre, et le budget de cette gare serait mieux utilisé par la SNCB pour son réseau en général,

    - Enseignement, la formation des jeunes, et la qualité de l’instruction,

    - Pourquoi distribuer de l’argent à l’étranger (ou aux étrangers), pourquoi ne pas donner plutôt de l’outillage à l’Afrique?

    - Qu’est-ce que la réforme de l’état apporte à la population ?

    - Crise bancaire, pourquoi c’est la population qui doit payer ?

    - L’avenir de demain va à reculons, pertes des acquis sociaux, il faut travailler plus (prendre sa pension plus tard) et lorsque vous cherchez un emploi à 50 ans, vous entendre dire « vous êtes trop vieux » ! Incohérence du système,

    - Sur les routes et autoroutes, avoir une synergie pour les travaux, et ne pas avoir deux (ou plus) gros chantiers en même temps sur le même axe, retard important vers la capitale

    - Monsieur Di Rupo, comment avez-vous fait pour apprendre le Néerlandais aussi vite ? (jeune)

     

    Après les questions et lors de son exposé, le Premier s’est exposé sur des sujets divers et tout particulièrement ;

    - la difficulté de créer son gouvernement (541 jours),

    - le nombre de partis intervenants dans ce gouvernement et la difficulté de mettre tous ces partis en accord,

    - les chiffres de la population (Flandre, Bruxelles et Wallonie),

    - la réforme institutionnelle, chômage et chômage par région linguistique d’où la vision et les priorités des partis, sont différentes par région, a savoir en Flandre 5%, Wallonie 10% et Bruxelles 20% de demandeurs d’emploi,

    - La dette des autorités publiques, elle à diminuer jusqu’en 2007, et est reparties à la hausse, et c’est un souci majeur,

    - Qu’il n’y a pas de réponses structurelles de l’Europe vis-à-vis des banques, la réponse de celle-ci n’est pas appropriée,

    - Grâce à sa politique, la Belgique traverse mieux la crise que d’autre pays,

    - La mobilité est un enjeu majeur et les axes vers Bruxelles sont surchargés,

    - Le rail doit jouer un rôle primordial dans la mobilité,

    - Il se félicite sur le maintient des allocations diverses, pension, salaire, pas d’augmentation de la TVA et surtout le maintient de l’index (qui est fort critiqué),

    - Diminution du prix de l’électricité et du gaz,

    - Diminution du prix de 2.500 médicaments,

    - Qu’il faut continuer à combattre les injustices sociales et fiscales, déplacer la fiscalité du travail vers les revenus du capital et fiscalité environnementale,

    - Concurrence déloyale entre les travailleurs et le dumping social,

    - Il conseille aux jeunes de s’orienter vers les métiers porteurs, tels que le numérique, l’environnement, les Techniques et scientifiques.

     

    A la fin de sa conférence, le premier Minsitre Elio Dirupo s’est prêté gentiment à une séance photo avec les Pont-à-Cellois et Pont-à-Celloises.

     

    VDP Johnny

    2.jpg

    Le bourgmester Christian Dupont

    3.jpg

    5.jpg

    4.jpg

    6.jpg

    pont-à-celles,obaix,di rupo,elio,conférence,débat,politique,enseignement,sncb,nmbs,travaux,christian,dupont

    pont-à-celles,obaix,di rupo,elio,conférence,débat,politique,enseignement,sncb,nmbs,travaux,christian,dupont

    pont-à-celles,obaix,di rupo,elio,conférence,débat,politique,enseignement,sncb,nmbs,travaux,christian,dupont

    pont-à-celles,obaix,di rupo,elio,conférence,débat,politique,enseignement,sncb,nmbs,travaux,christian,dupont

     

     

     

  • Ce 9 janvier, Conférence donnée par Caroline Sagesser, la réforme des cours de religion et de morale

    Conférence à la Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles, au 7,Rue de L'église

    laicité.JPG