cinéma - Page 2

  • Le 28 août, l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

     

     Une toile sous les étoiles

    Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le Jeudi 28 août à 22h place du Centenaire à 6238 Luttre

    Big Fish

    Capturer.JPG

     

    de Tim Burton | avec Ewan McGregor, Albert Finney, Jessica Lange | Comédie dramatique | Etats-Unis | Sortie : 2004 | Durée : 2h05

     

    Synopsis : L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

    prix cinéma.JPG

  • 21 août, l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

    Une toile sous les étoiles

     

     Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le 21 août prochain.

     

    Capturer.JPG

     

     

     

     Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Jeudi 21 août à 22h

    Complexe sportif Rue JB Loriaux 3A 6210 Frasnes-lez-Gosselies

    de Jean-Pierre Jeunet | avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Isabelle Nanty | Comédie | France | Sortie : 2001 | Durée : 2h00

    Synopsis : Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui l'entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. Le chemin d'Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d'épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias "l'homme de verre", son voisin qui ne vit qu'à travers une reproduction d'un tableau de Renoir. Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange "prince charmant". Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.

     

    prix cinéma.JPG

     

  • Il y a cent ans naissait Carlos Luis de Funès de Galarza , mieux connus sous son nom d’artiste « Louis de Funès »

    Louis-de-funes-350.jpgCarlos Luis de Funès de Galarza est plus connu sous le pseudonyme de Louis de Funès. Louis de Funès de son 1.64m est né le 31 juillet 1914 à Courbevoie bien qu'il appartienne à la noblesse de Séville ( son père était avocat, il devint par la suite un diamantaire ). Après ses études au lycée Condorcet de Paris. Louis de Funès doit en effet pendant de longues années se contenter de petits rôles, voire de n'effectuer que de la figuration, aussi bien au théâtre que sur le grand écran. A l'école, Louis de Funès était doué pour le… sport ! Il travailla jusqu'au début de la 2nde guerre mondiale comme dessinateur. Il ne participa pas au conflit qui éclata en 1939 car il fut déclaré inapte, c'était en réalité une erreur de dossier, puis fut engagé comme pianiste dans des boîtes de nuit, où il rencontre Eddy Barclay, pendant l'occupation allemande.

    Derrière son piano, il se trémoussait déjà : un personnage nerveux, grimaçant et gesticulant de tous les côtés était né. Sa première apparition sur les planches a d'ailleurs lieu dans le Paris occupé. A la Libération, il continue son bonhomme de chemin, écume les studios et les scènes, mais n'est appelé au mieux que pour des seconds personnages parmi lesquels le valet de chambre de "La vie d'un honnête homme" de Sacha Guitry 1952. En 1956, il obtient un début de reconnaissance dans "La Traversée de Paris" de Claude Autant-Lara en 1956 où il joue aux côtés de Jean Gabin et Bourvil..

    Source: jesuismort.com