bruxelles - Page 5

  • Disparition ce 31 mars (a partager svp)


    Publié le 31/03/2014 à la requête du Procureur du Roi de Bruxelles


    Jacques DEMAUDE

    Faits:

    Le lundi 31 mars 2014 vers 01h00, Jacques DEMAUDE, un homme âgé de 76 ans, a quitté à pied l’hôpital Saint-Jean de Bruxelles situé Bd du Jardin Botanique. Il ne s’est plus manifesté depuis.

    Monsieur DEMAUDE est de corpulence normale. Il est chauve et a une barbichette. Il porte des lunettes.
    Au moment de sa disparition, il portait une veste noire, un jeans bleu et des chaussures brunes.

    L’état de santé de monsieur DEMAUDE nécessite des soins médicaux urgents

    Témoignages:

    Si vous avez vu Jacques DEMAUDE ou si vous savez où Jacques DEMAUDE réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • FUN: Le salon de l'érotisme s'ouvre ce vendredi à Bruxelles: "Les Liégeoises et Carolos sont plus ouvertes"

    Pour sa 22ème édition, le Festival de l’érotisme déménage à Brussels Kart Expo à Grand Bigard ces 7, 8 et 9 mars. A cette occasion, Soft Love, une société belge spécialisée dans la vente d'objets coquins à domicile, vient de révéler certaines statistiques étonnantes...

     

     

     

     

     

     

    Si le Festival regrettera le cadre chaleureux des Caves de Cureghem, il pourra toutefois offrir, cette année, à ces nombreux visiteurs un accès facile (500 mètres du ring), un parking aisé (2500 voitures) ainsi que comme au temps des Pyramides, un véritable podium de prestige.

    Cette année, encore plus que par le passé, le Festival proposera de nombreuses nouveautés… Des spectacles venus de l’Europe entière, plus de 100 exposants permettant de découvrir toutes les nouveautés en matière d’érotisme mais également de nombreux nouveaux exposants qui permettront à nos visiteuses de découvrir les nouveautés en matière de maillots de bain, bijoux coquins, cosmétiques….

    A cette occasion, Soft Love, une société belge spécialisée dans la vente d'objets coquins à domicile, vient de révéler certaines statistiques étonnantes...

    Sur le site de RTL, Soft Love indique, par exemple, que « Les Liégeoises et Carolos sont plus ouvertes ». Explications : « "La Liégeoise est beaucoup plus ouverte d'esprit par rapport aux produits érotiques mais ne recherche pas la séduction en permanence. Une fois qu'elle est en couple, elle reste en couple et prend du plaisir facilement. Donc elles ont une ouverture d’esprit très forte au niveau du cosmétique et de la lingerie, et des sex toys! Au niveau des Carolos, on a vraiment aussi une ouverture d’esprit qui est très poussée au niveau de la lingerie et des sex toys, et on a un comportement d’une personne qui cherche aussi bien la séduction avec un pourcentage où les femmes jouent plus la séduction sur l'habillement, la provocation, sur le côté sexy. Donc on a vraiment un côté plus sexy, lingerie fine, recherche côté érotique."

    <cci:zzzzz_gras class="character" name="zzzzz_gras" displayname="zzzzz_gras">Jours et heures d’ouvertures du salon:

    Vendredi 7 mars de 13h00 à 02h00

    Samedi 8 mars de 13h00 à 02h00

    Dimanche 9 mars de 13h00 à 22h00

  • à la requête du Procureur du Roi de Bruxelles, viol par un faux taximan

    À identifier [Suspects inconnus]

    Publié le 19/02/2014 à la requête du Procureur du Roi de Bruxelles


    Viol par un faux taximan

    Faits:

    Ces dernières années, plusieurs viols et attentats à la pudeur impliquant des chauffeurs de taxi ont été commis dans la région de Bruxelles-Capitale. Certains ont été résolus et les auteurs ont été identifiés. Mais d’autres faits n’ont, à ce jour, pas encore été résolus et les services de police recherchent activement les agresseurs.

    Ici, l’auteur et sa victime ont été filmés devant un distributeur d’argent.
    La nuit du dimanche 18 au lundi 19 novembre 2012, le chauffeur d’un véhicule correspondant à un taxi a agressé sexuellement une jeune femme de 21 ans.

    Le taximan a pris en charge sa victime sur la place de Brouckère à Bruxelles vers 4h30 du matin.
    Dans un premier temps, ils se sont rendus à fort Jaco, au distributeur de billet de la banque BNP afin que la victime puisse retirer l’argent pour payer sa course. L’agresseur a accompagné la victime jusqu’au distributeur. Ils ont ensuite pris la direction du domicile de la victime mais arrivés à proximité, le chauffeur a fait demi-tour et s’est stationné avenue des chênes à Uccle, un endroit isolé en bordure de forêt où il a violé la victime.

    Les images de caméra de surveillance ont enregistré la transaction et montre cet agresseur.
    Il est âgé d’environ 45 ans, il est chauve sur le dessus du crâne.
    La victime décrit son agresseur comme provenant du moyen-Orient. Il mesure environ 1m70, il est de corpulence forte et s’exprime difficilement en français et en anglais.
    A aucun moment, il ne s’est mis en contact avec sa centrale d’appel, ceci pourrait indiquer qu’il s’agit en réalité d’un faux taximan.


    Si vous aussi avez été victime de cet agresseur ou si vous reconnaissez cet individu ou si vous avez des informations sur ces faits, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300

    pont-à-celles,viol,taximan,bruxelles,recherche,attentat,pudeur,chauffeur,taxi,capital,photo,camera,vandeplas,johnny




    Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • A la requête du Procureur du Roi de Bruxelles, disparition

    Publié le 12/02/2014


    Violeta VARBANOVA

    Faits:

    Le mardi 11 février 2014, vers 09h00, Violeta VARBANOVA, une dame âgée de 81 ans, quitte à pied son domicile situé Avenue Emile de Beco à Ixelles. Depuis, elle ne s’est plus manifestée.

    Mme VARBANOVA mesure 1m65 et est de corpulence normale. Elle a les cheveux bruns courts.

    Au moment de sa disparition, elle était vêtue d’un long manteau clair, d’un chapeau clair et d’une jupe.

    Témoignages:

    Si vous avez vu Violeta VARBANOVA ou si vous savez où Violeta VARBANOVA réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Avis de recherche, à la requête du Procureur du Roi de Bruxelles

    Disparu

    Publié le 21/01/2014 à la


    Olivier MORIAU

    Faits:

    Olivier MORIAU, un homme âgé de 46 ans n’a plus donné de signe depuis le dimanche 19 janvier 2014. Il a quitté à pied son domicile situé à Haren (Bruxelles), rue Harenheyde.

    Monsieur MORIAU mesure 1m60. Il a les cheveux courts et bruns et porte des lunettes.

    Témoignages:

    Si vous avez vu Olivier MORIAU ou si vous savez où Olivier MORIAU réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Quelque 400 personnes participent à l'événement «No Pants Subway Ride» à Bruxelles (photos et vidéo)

    Quelque 400 personnes ont participé dimanche à la première édition de l’événement «No Pants Subway Ride» à Bruxelles, selon les estimations de la Stib et de la police fédérale. Les participants ont voyagé sans pantalon entre les stations de métro Louise et Sainte-Catherine, attirant les regards des passants. Une vingtaine de personnes ont manifesté contre l’initiative à Louise.

    L’événement a été créé en 2002 à New York et s’est depuis imposé dans plusieurs villes à travers le monde. De nombreuses personnes ont ainsi ôté leur «bas» dimanche à Sydney, Hong Kong, Pékin, New Delhi et bien sûr à New York.

    Le principe est simple: les participants doivent se rendre sans pantalon dans le métro et agir le plus naturellement du monde.

     

     
  • Charleroi: double accident sur la A54

    Deux graves accidents ont chamboulé la nuit de vendredi à samedi. C’est la tristement célèbre A54 qui est, à nouveau, le théâtre de ces deux crashs. L’un s’est produit à 22 heures, l’autre aux alentours de 6h30 du matin. Bilan : deux conducteurs blessés et transportés à l’hôpital, mais heureusement pas de mort.

    
Premier accident, vers Bruxelles, vers 22h.

    F.V-H.

    Premier accident, vers Bruxelles, vers 22h.

     

    Le premier s’est déroulé à hauteur de Gosselies, dans le sens Charleroi-Bruxelles. Le conducteur, un homme originaire de Ransart, a semble-t-il trop longtemps hésité à s’engager dans la sortie vers l’aéroport. La voiture a violemment percuté la berme en béton puis s’est retrouvée sur le toit. L’homme a dû être désincarcéré par les pompiers de Charleroi. Heureusement, son état de santé n’était pas trop préoccupant. Il a néanmoins été transféré à l’hôpital Notre Dame.

    L’autre accident s’est produit vers 6h30 du matin à hauteur de Luttre, toujours sur la A54, mais cette fois-ci dans le sens Nivelles vers Charleroi. Une Audi a percuté l’arrière d’un semi-remorque, immatriculé au Luxembourg, qui se situait devant elle. Le conducteur s’est directement rangé sur la bande d’arrêt d’urgence. Les pompiers ont dû intervenir pour le faire sortir du véhicule. L’homme, grièvement blessé, a dû être conditionné sur place, puis transporté à l’hôpital Notre Dame de Charleroi. Deux bandes de circulation ont été fermées.

  • Menaces d’attentats sur Bruxelles et Anvers au réveillon du Nouvel annote

     

    artifice.jpgLe parquet fédéral a ouvert une enquête à la suite de menaces d’attentats terroristes pour la nuit du Nouvel an visant Bruxelles et Anvers, a confirmé le parquet à l’agence Belga.

    Plus d'infos sur la Nouvelle Gazette papier

  • La SNCB lance un appel à candidature pour du matériel à double étage.

     

    desiro1.jpgLa SNCB a lancé une procédure pour la fourniture de nouveau matériel à double étage afin de faire face à la croissance du nombre de voyageurs.

     

    Les constructeurs intéressés sont invités à introduire leur candidature afin de participer à ce marché public. La valeur du contrat est estimée à 3 milliards d'euros.

    Il s'agit d'un contrat-cadre pour la fourniture de trains à double étage (permettant notamment un mode d'exploitation de type automotrice) pour la période 2017-2025. Au total, ce contrat fournira pas moins de 145 000 sièges.

    En termes de matériel à double étage, la SNCB dispose déjà d'une flotte de voitures M6 et M5 (il s'agit de matériel tracté par des locomotives, totalisant près de 630 voitures). Le nouvel équipement permettra d'augmenter le nombre de places assises pour les voyageurs et de donner également une marge supplémentaire à la jonction Nord-Sud qui est actuellement saturée.

    Cette procédure s'inscrit dans le cadre du plan d'investissement pluriannuel de la SNCB pour la période 2013-2025 et permettra le rajeunissement de la flotte de la SNCB, ainsi que la simplification de la composition de ses trains. Ces nouvelles rames doivent en partie remplacer l'ancien matériel roulant, mettre à disposition de la clientèle des places assises supplémentaires et être compatibles avec le matériel existant. Pour la SNCB, cette livraison a également pour objectif qu'en 2023 l'ensemble de la flotte soit équipé du système de sécurité ETCS.

    Cette nouvelle commande pourrait être le plus important investissement jamais passé par la SNCB pour du nouveau matériel roulant. En comparaison, la commande des 305 rames Desiro représentait un montant de 1,4 milliards d'euros.