albert - Page 2

  • Santé: rappel de produit ....

    Communiqué d'Albert Heijn

    Produit : biscuits aux cacahuètes et chocolat.
    Problématique : Allergène Soja non mentionné sur l'étiquette.



    Albert Heijn a constaté avoir interverti les étiquettes des paquets de biscuits aux cacahuètes et au chocolat. De ce fait, la présence de lécithine de soja, un allergène, n'est pas mentionnée sur l'étiquette. Cela peut s'avérer nocif pour la santé des clients souffrant d'une allergie au soja.

    Les clients qui ont acheté des emballages de biscuits AH aux cacahuètes sont urgemment invités à en vérifier le contenu. Si celui-ci contient non pas des biscuits aux cacahuètes, mais des biscuits aux cacahuètes et au chocolat, ils peuvent, s'ils le souhaitent, ramener le ou les produits dans un magasin Albert Heijn pour procéder à l'échange. 
    Les clients qui ne souffrent pas d'une allergie au soja peuvent toutefois consommer ces biscuits en toute sécurité, sans crainte pour leur santé.

    Description du produit :
    - Appellation commerciale : AH chocolade pindakoeken
    - À consommer jusqu'au ou de préférence avant le : 30-11-2015
    - Numéro du lot : DME11D
    - Vendu du 12-03-2015 jusqu'au 20-05-2015
    - Poids : 200 g (6 biscuits).

    Pour toute information additionnelle, nos clients peuvent consulter la page www.ah.be ou contacter la ligne d'assistance gratuite d'Albert Heijn en formant le 0800-77705.

    Nous vous présentons nos sincères excuses pour ce désagrément. 

     

    SOURCE AFSCA

  • Santé urgent: Rappel de produit

    Communiqué de Albert Heijn

    Rappel de Houmous AH aux tomates séchées au soleil .
    Problématique : présence possible de Listeria.



    À titre de précaution, Albert Heijn a retiré des magasins le produit Houmous AH aux tomates séchées au soleil parce qu'à la fin de la durée de conservation, ce produit risquait de contenir un excès de Listeria.
    Listeria est une bactérie qui peut causer une infection alimentaire. La consommation du produit peut dès lors s'avérer dangereuse pour la santé publique, en particulier pour les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

    Les symptômes possibles d'une contamination par Listeria sont la fièvre et/ou les maux de tête. Ces symptômes peuvent conduire à la listériose, une maladie grave avec un temps d'incubation allant jusqu'à 8 semaines. Les femmes enceintes doivent porter une attention particulière à ces symptômes, tout comme les personnes ayant une résistance réduite et les personnes âgées.

    Sont concernés les produits portant les dates d'expiration et numéros de lot suivants:

    01-03-2015

    03-03-2015

    04-03-2015

    05-03-2015

    040 19.30 53
    jusque et y compris 
    040 20.15 53

    042 09.30 51
    jusque et y compris 
    042 10.40 51

    043 10.55 53
    jusque et y compris 
    043 12.55 53

    044 11.20 53
    jusque et y compris 
    044 13.15 53

    Nous conseillons aux clients de ne pas manger le Houmous AH aux tomates séchées au soleil. Vous pouvez ramener le produit au magasin où l'on vous remboursera le montant de l'achat.

    Pour toutes questions, n'hésitez pas à prendre contact avec la Ligne Service gratuite d'Albert Heijn

    À partir des Pays-Bas, formez le 0800 - 03 05
    À partir de la Belgique, formez le 0800 – 77705

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 11 février 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi

  • Santé urgent: RAPPEL DE PRODUIT

     

    Communiqué de Albert Heijn

    Rappel du saumon rouge 100 gr.
    Problématique : Dates de péremption.



    La société Albert Heijn a constaté une erreur d’étiquetage sur certains emballages Albert Heijn Sockeye Saumon 100 grammes. La Date Limite de Consommation (DLC) ‘à consommer jusqu’au’ mentionne la date du 25/12/2015.

    C’est une année de plus que la DLC correcte du 25/12/2014. Les clients qui ont acheté le produit Albert Heijn Sockeye Saumon 100gr sont priés de vérifier d’urgence la date de péremption. Si la date sur l’emballage indique le 25/12/2015, le saumon doit être consommé au plus tard le 25/12/2014.

    Une consommation au-delà de cette date peut avoir des conséquences sur leur santé. Les clients peuvent aussi ramener le produit dans son emballage dans un magasin Albert Heijn pour l’échanger contre un autre produit Albert Heijn Sockeye Saumon présentant une date de péremption ultérieure. Pour de plus amples renseignements, les clients peuvent consulter le site www.ah.be ou contacter gratuitement le Service Client Albert Heijjn au 0800-777 05.

    Nous vous présentons toutes nos excuses pour ce désagrément. 

    Schoten, 24 décembre 2014 
    ALBERT HEIJN BV
  • Exclusif: voici pourquoi Delphine Boël va perdre contre Albert II

    Comme annoncé, le ministère public a transmis lundi son avis dans le dossier «Delphine Boël», une semaine après une audience de 8 heures, devant la 12e chambre du tribunal civil de Bruxelles. Le procureur du Roi estime qu’il faut d’abord statuer sur la non-paternité de Jacques Boël, avant de pouvoir envisager une procédure de reconnaissance vis-à-vis d’Albert II.

     

    La suite ICI

     

  • Fait historique, insolite et incroyable à Pont-à-Celles !

    Trophée subtilisé à l’armée allemande pendant la Grande Guerre 1914-1918 par Victor Mondeville de Thiméon et François Wallemacq de Pont-à-Celles

     

    En primeur, voici un récit que vous allez découvrir en fin d’année, à l’occasion des 80 ans de la mort du Roi Albert 1è, et de la commémoration des 100 ans de la Première Guerre mondiale.

    Cette histoire relate comment deux intrépides cheminots pont-à-cellois ont bravé l’armée allemande pendant la guerre de 1914-1918.

    Ces faits sont rapportés par Jean Painblanc dont un des oncles (Victor Mondeville) fût un des acteurs de cette aventure.

    Sur la photo de famille Jean avait une dizaine d’années, et le cliché fût pris le jour ou le blason a été déterré aux environs de 1945.

    jean painblanc.JPG

    Photo prise aux environs de 1945

    Jean nous expose que de tout temps, les populations des régions occupées par un envahisseur ont toujours essayé de survivre en volant de la nourriture, du combustible ou des vêtements aux dépends de l’occupant, c’est ce qui s’est passé pendant la Grande Guerre 1914-1918.

    C’est alors que deux cheminots décidèrent de réaliser « un coup spectaculaire », par défi et au détriment de l’occupant.

    Malgré les sentinelles, à leurs risques et périls, la nuit, ils se rendirent sur le site de l’arsenal de Luttre, qu’ils connaissaient très bien, et là, ils démantelèrent deux blasons en bronze qui ornaient la locomotive d’un train allemand et revinrent chez eux, « ni vu ni connu » avec leurs trophées de guerre.

    Et comme toujours, ces petits faits furent oubliés au fil du temps ; jusqu’au 10 mai 1940, date où les troupes allemandes envahirent à nouveau notre pays.

    Se souvenant du passé, des atrocités commises par les Uhlans, Victor Mondeville cacha dans son jardin un blason dérobé 25 ans plus tôt.

    À la libération en 1945, il exhuma le « challenge » et le confia à son filleul Jean Painblanc, qui a toujours gardé ce cadeau de parrain Victor en souvenir.

    Après de nombreuses recherches, en consultant notamment un livre relatif à l’héraldique et à la généalogie des familles impériales et royales, Jean Painblanc a trouvé dans cet ouvrage l’historique du Roi de Prusse.

    Les lettres K.P.E.V. signifient KÖNIGREIDE PREUSSEN EINGETRAGENER VEREIN, réseau du transport du Roi de Prusse.

    Dans le livre historique, nous avons trouvé qu’en 1701, avec le consentement de l’Empereur d’Allemagne, Frédéric III, fils du Grand Électeur, prit le titre de Roi de Prusse. Le nouveau Roi se couronna lui-même à Königsberg (aujourd’hui KALININGRAD en Russie sur la mer baltique), sans requérir la moindre assistance ecclésiastique ! Le même jour, il créa l’ordre de l’Aigle noir et plaça ses initiales F.R (Fredericus Rex) sur la poitrine de l’aigle prussien.

    En 1795 Frédéric Guillaume II, ajouta aux serres de l’oiseau le sceptre et le globe symbolisant la royauté.

    N.B. Le second blason fait toujours partie du patrimoine de la famille Wallemacq.

     

    jpbl2.jpg

    Jean Painblanc, personnalité bien connue dans l'entité

    blason1.jpg

     

     

    Des faits, qui font les fiertés des deux familles et dont les Pont-a-Cellois se devaient de connaitre !

    VDP Johnny