- Page 10

  • Rappel Produit: salami « Fiorucci Salame Milano » Problématique : présence de E. coli entérohémorragique (EHEC).

     

    salami.pngDans le cadre d'un contrôle mené sur le produit « Salame Milano » de la société italienne Fiorucci, filiale du Groupe Campofrío Food, la présence de micro-organismes de la bactérie E. coli entérohémorragique (EHEC) a été décelée. Fiorucci a immédiatement pris la décision de retirer de la vente tous les produits concernés. Cette bactérie peut être à l'origine de maux d'estomac, de vomissements et de diarrhées.

    Avis aux consommateurs
    Ce type de salami fermenté, salé et séché est distribué en Autriche, en Italie, aux Pays-Bas et en Belgique. En Belgique, la mesure concerne 397 produits vendus entre le 30 janvier et le 13 février. Il s'agit exclusivement d'unités préemballées de 80 g, présentant sur leur emballage la date de péremption du 21-4-2014. Cet article n'était disponible que dans les magasins de la chaîne Albert Heijn. Tous les rayonnages de cette chaîne en Belgique ont immédiatement été vidés. Fiorucci ne souhaite faire aucune concession sur la qualité de ses produits et invite dès lors l'ensemble des consommateurs concernés à lui retourner tout produit acheté correspondant aux caractéristiques susmentionnées.

    Remboursement
    Les consommateurs encore en possession d'une unité préemballée de 80 g de « Fiorucci Salame Milano », dont la date de péremption est fixée au 21-4-2014, seront naturellement remboursés. L'article, accompagné des coordonnées et du numéro de compte bancaire du consommateur, doit être envoyé, sans affranchissement, à l'adresse suivante :

    Fiorucci
    Concerne : Rappel Salame Milano
    Houtstraat 50
    9070 Destelbergen
    Belgique

    Fiorucci a également mis une ligne téléphonique spéciale à la disposition des consommateurs ayant des questions complémentaires ou souhaitant obtenir de plus amples informations. Cette ligne d'information est accessible au numéro suivant : 09 370 02 78.
    Les consommateurs qui le souhaitent peuvent également envoyer un courrier électronique à l'adresse suivante : info@fioruccifoods.nl.

  • Fait historique, insolite et incroyable à Pont-à-Celles !

    Trophée subtilisé à l’armée allemande pendant la Grande Guerre 1914-1918 par Victor Mondeville de Thiméon et François Wallemacq de Pont-à-Celles

     

    En primeur, voici un récit que vous allez découvrir en fin d’année, à l’occasion des 80 ans de la mort du Roi Albert 1è, et de la commémoration des 100 ans de la Première Guerre mondiale.

    Cette histoire relate comment deux intrépides cheminots pont-à-cellois ont bravé l’armée allemande pendant la guerre de 1914-1918.

    Ces faits sont rapportés par Jean Painblanc dont un des oncles (Victor Mondeville) fût un des acteurs de cette aventure.

    Sur la photo de famille Jean avait une dizaine d’années, et le cliché fût pris le jour ou le blason a été déterré aux environs de 1945.

    jean painblanc.JPG

    Photo prise aux environs de 1945

    Jean nous expose que de tout temps, les populations des régions occupées par un envahisseur ont toujours essayé de survivre en volant de la nourriture, du combustible ou des vêtements aux dépends de l’occupant, c’est ce qui s’est passé pendant la Grande Guerre 1914-1918.

    C’est alors que deux cheminots décidèrent de réaliser « un coup spectaculaire », par défi et au détriment de l’occupant.

    Malgré les sentinelles, à leurs risques et périls, la nuit, ils se rendirent sur le site de l’arsenal de Luttre, qu’ils connaissaient très bien, et là, ils démantelèrent deux blasons en bronze qui ornaient la locomotive d’un train allemand et revinrent chez eux, « ni vu ni connu » avec leurs trophées de guerre.

    Et comme toujours, ces petits faits furent oubliés au fil du temps ; jusqu’au 10 mai 1940, date où les troupes allemandes envahirent à nouveau notre pays.

    Se souvenant du passé, des atrocités commises par les Uhlans, Victor Mondeville cacha dans son jardin un blason dérobé 25 ans plus tôt.

    À la libération en 1945, il exhuma le « challenge » et le confia à son filleul Jean Painblanc, qui a toujours gardé ce cadeau de parrain Victor en souvenir.

    Après de nombreuses recherches, en consultant notamment un livre relatif à l’héraldique et à la généalogie des familles impériales et royales, Jean Painblanc a trouvé dans cet ouvrage l’historique du Roi de Prusse.

    Les lettres K.P.E.V. signifient KÖNIGREIDE PREUSSEN EINGETRAGENER VEREIN, réseau du transport du Roi de Prusse.

    Dans le livre historique, nous avons trouvé qu’en 1701, avec le consentement de l’Empereur d’Allemagne, Frédéric III, fils du Grand Électeur, prit le titre de Roi de Prusse. Le nouveau Roi se couronna lui-même à Königsberg (aujourd’hui KALININGRAD en Russie sur la mer baltique), sans requérir la moindre assistance ecclésiastique ! Le même jour, il créa l’ordre de l’Aigle noir et plaça ses initiales F.R (Fredericus Rex) sur la poitrine de l’aigle prussien.

    En 1795 Frédéric Guillaume II, ajouta aux serres de l’oiseau le sceptre et le globe symbolisant la royauté.

    N.B. Le second blason fait toujours partie du patrimoine de la famille Wallemacq.

     

    jpbl2.jpg

    Jean Painblanc, personnalité bien connue dans l'entité

    blason1.jpg

     

     

    Des faits, qui font les fiertés des deux familles et dont les Pont-a-Cellois se devaient de connaitre !

    VDP Johnny

     

  • À ONZE CONTRE DIX, LE PAC N’A PAS PU GARDER L’AVANTAGE AU SCORE

    ecu du PAC.jpg

    Pont-à-Celles avait toutes les cartes en main pour remporter la rencontre, mais les hommes de Johnson ont gâché une ribambelle d’occasions avec comme lourde conséquence, l’égalisation des visiteurs.

    Outre les buts, ce qui a retenu l’attention de tout le monde, c’est la sortie sur civière du gardien pont-à-cellois, Maffeo. En effet, ce dernier et l’attaquant des visiteurs, Olivier Duvivier, se sont violemment heurtés. La grave blessure à la tête qu’a subi le gardien l’a contraint à être transporté d’urgence à l’hôpital.

    Sans deuxième gardien, Dany Johnson n’avait pas d’autre choix que de faire rentrer un joueur de champ.

    «Nous étions en supériorité numérique mais sans gardien. Certes, nous avions l’avantage mais encore fallait-il le garder. Ce que nous n’avons pas su faire », expliquait le T1 des locaux, Dany Johnson.

     

    En fin de rencontre, Braine venait logiquement à égaliser au vu de ses occasions.«Nous aurions pu tuer le match sur un nombre incalculable d’occasions mais la chance et l’efficacité n’étaient pas de notre côté aujourd’hui. », confiait Johnson.

     

    Capturer.JPG

     

  • A la requête du Procureur du Roi de Bruges, avis de disparition



    Nadia ROTSAERT

    Faits:

    Le samedi 15 février 2014 entre 20h00 et 21h00, Nadia ROTSAERT, âgée de 38 ans, quitte à pied son domicile situé à Bruges. Depuis, elle ne s’est plus manifestée.

    Mme ROTSAERT mesure 1m70 et est de corpulence normale. Elle a les cheveux mi-longs et bruns et les yeux gris-bleu.

    Au moment de sa disparition, elle portait un jeans bleu, une veste d’hiver bleu vif et des chaussures de sport bleu foncé.

    Témoignages:

    Si vous avez vu Nadia ROTSAERT ou si vous savez où Nadia ROTSAERT réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online

  • Navetteurs.be vient à la rencontre des usagers du rail à Pont-à-Celles

    Capturer.JPG

    L’ASBL navetteurs.be a le plaisir de vous inviter à sa soirée intitulée « A la rencontre des usagers de la SNCB » qui sera l'occasion de présenter l'association mais également d'aller à la rencontre des usagers et navetteurs afin d'analyser avec eux les problèmes qu'ils rencontrent et les solutions qui pourraient être mises en place.

    Ce sera également l'occasion pour l'association de présenter les résultats de son « Cadastre des PANG en Wallonie », fruit d'un an de travail d'analyse des 191 Points d'Arrêt ...Non-Gardés en Wallonie.

    Programme

    19h00 Présentation de l’association
    19h15 Présentation du « Cadastre des PANG en Wallonie »
    20h00 Débat avec la salle « Que pouvons-nous faire pour aider les usagers et navetteurs ? »
    21h00 Poursuite des discussions autour du « verre de l’amitié »

    ENTREE GRATUITE – INSCRIPTION SOUHAITEE

    Infos & inscriptions

    http://www.navetteurs.be/index.php?option=com_content&view=article&id=5439

    0473 473 596
  • IGRETEC: Avis à la population, la réunion d'information préalable est reportée !

    Capturer.JPG