Bébé secoué à Pont-à-Celles....

Bébé secoué à Pont-à-Celles: 10 ans de prison pour le père violent, 5 pour la mère

Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2020,décembre,

Le seul tort de ce bébé, c’est qu’il pleurait… comme tous les bébés. Et d’avoir un père immature incapable de supporter les aléas de la vie de parent. Entre le 23 octobre et le 21 décembre 2019, il a fait subir le pire à son premier-né… avant de se relancer dans l’aventure parentale avec un deuxième enfant ! Un comble. Quant à la mère, elle n’a rien dit, elle ne s’est pas opposée aux maltraitances exercées par son compagnon et elle ne l’a pas dénoncé. Au final, c’est le petit Simon qui paie les pots cassés, avec les séquelles neurologiques du « bébé secoué » : il souffre désormais de crises d’épilepsie.

Le suite sur le journal numérique, cliquez ici

Commentaires

  • si on es pas doué pour élever un enfant , moi je suis une maman de 4enfants et j 'ai toujours eu beaucoup de patience pour m 'occuper de mes enfants et maintenant je suis grand-mère et pour moi c 'est un réel plaisir de m 'occuper de mon petit fils . il faut réfléchir avant de faire des enfants à tort et à travers si ce n 'est pas pour être capable de supporter les pleurs des bébés .

Les commentaires sont fermés.