Crise du coronavirus: selon l’économiste Jean Hindriks, le salaire et la pension des fonctionnaires pourraient être rabotés!

Crise du coronavirus: selon l’économiste Jean Hindriks, le salaire et la pension des fonctionnaires pourraient être rabotés!

On parle d’une perte de 70 milliards pour la Belgique…

Oui, je confirme avec un déficit public multiplié par trois pour atteindre 9 % et une contraction du PIB de l’ordre de 7 à 8 %. (…)

Il y a un risque de faillite pour l’État belge ?

L’argent ne tombe pas du ciel. Il y a une limite à la dette. Il faut que quelqu’un accepte de prêter. Or, tous les États vont recourir à l’endettement. Il va falloir se financer par ses nationaux. Ou envisager d’autres moyens pour boucher le trou de la sécurité sociale. Comme les sauts d’index. Pour la retraite aussi, la suppression du pécule de vacances. Ou réduire le montant des pensions. On commencera par les plus hautes, celles des fonctionnaires. La question va se poser ainsi que pour les salaires des fonctionnaires qui ont été très peu impactés par la crise. On était sorti de l’austérité mais elle va revenir par la fenêtre. Il va falloir répartir les coûts et, je le répète, les travailleurs les moins touchés ont été ceux de la fonction publique…

source sudinfo

Plus dans la Nouvelle Gazette du jour (07 mai 2020) ou sur l'édition digitale, cliquez ici

Les commentaires sont fermés.