Mouvement d'action dans les chemins de fer

Capture.JPG

La CGSP Cheminots – ACOD Spoor active un plan d’actions suite au refus de la direction des Chemins de fer de rencontrer ses revendications au sujet d’un accord social

 

Conformément aux décisions prises par les instances de la CGSP-cheminots, respectivement le  20 novembre, a présenté ses revendications à la direction en lui demandant une réponse pour le 28 novembre.

 

Lors de la réunion du groupe de travail qui s’est tenue ce jour-là ainsi que lors de la réunion de conciliation du 9 décembre 2019, le CGSP Cheminots-ACOD Spoor a constaté et déploré le refus de la direction de rencontrer les demandes légitimes du personnel en matière d’emploi, de bien-être au travail et de pouvoir d’achat.

Depuis 8 mois, la CGSP Cheminots-ACOD Spoor a donné toutes ses chances à la concertation sociale mais aujourd’hui nous devons constater l’échec des négociations face aux intransigeances de la direction qui reste sourde aux attentes de l’ensemble des cheminots (et par conséquent des voyageurs).

Dans ces conditions, les cheminots ont décidé de réagir et de faire entendre leurs voix.

En conséquence, la CGSP Cheminots-ACOD Spoor a décidé de mettre en place un plan d’actions :

- grève nationale de 24 heures qui débutera le mercredi 18 décembre à 22h jusqu’au jeudi 19 décembre à 22h

- maintien d’une campagne d’information et de mobilisation

- la poursuite du plan d’actions sera déployé à partir de mi-janvier 2020

sudinfo.JPG

                   

 

 

Les commentaires sont fermés.