Achat d'une maison dans les environs: De grands écarts entre les ex-communes de Charleroi

pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,achat,maison,prix,habitation,terrain

Bien le plus vendu dans notre région, la maison deux façades présente actuellement un prix moyen de 114.912,51 euros. Selon les notaires du Hainaut, ce montant reste stable, à l’inverse du prix des appartements, de plus en plus demandés. Naturellement, le budget à prévoir pour l’achat d’un bien immobilier varie en fonction de l’endroit choisi. Découvrez les chiffres commune par commune.

La maison deux façades traditionnelle (jointive) est ce qui se trouve le plus sur le marché de Charleroi (sur celui de Mons également). « C’est l’élément principal des ventes notariales sur l’année 2016 », complètent les notaires. En moyenne, il vous faudra débourser 114.912,51 euros pour ce type de bien dans l’arrondissement de Charleroi, ce qui reste stable. Sans surprise, la moyenne la plus élevée se trouve à Gerpinnes, Les Bons Villers et Pont-à-Celles tandis qu’Erquelinnes et Farciennes affichent les moyennes les plus basses.

À l’inverse, le prix des appartements a grimpéLe gros recul est à noter au niveau des villas, qui n’ont plus la cote selon les notaires. Ceux-ci ont mis en lumière une chute de 5,1 % dans les arrondissements de Charleroi et de Mons. « Construites à des époques où les prix du pétrole et du gaz étaient bas, elles ne sont pas isolées, souvent ouvertes aux vents, munies de grandes baies, avec des systèmes de chauffage énergivores, ont-ils précisé.

On constate une certaine baisse de leur prix, en tout cas pour les anciennes. Les récentes se vendent au prix du marché mais sont réservées à un public plus nanti, du fait du coût de la construction. » Dans cette catégorie, si l’on jette un œil à la section « 4 fa- çades » du tableau ci-joint, on se rend compte que Gerpinnes (285.000 euros de moyenne) et Les Bons Villers (260.000 euros) occupent sans surprise le haut du podium, devant Hamsur-Heure/Nalinnes (255.000 euros) qui complète le top trois.

Toutes les informations dans la Nouvelle Gazette du 20 février 2017

 

Les commentaires sont fermés.