Obaix-Buzet: Une course-poursuite s’achève contre une façade d’habitation

Des cambrioleurs nivellois ont réussi à disparaître à Pont-à-Celles

pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,obaix,buzet,voleur,nivelles

Une course-poursuite entamée à Nivelles s’est achevée contre la façade d’une habitation de la chaussée de Nivelles, à Buzet. La police recherche toujours les passagers de ce véhicule. Dans le quartier, par ailleurs, on est habitué aux vitesses inadaptées de véhicules qui terminent trop souvent leurs courses contre les habitations.

Les faits remontent à samedi dernier, quand une voiture est venue percuter la façade d’une habitation installée sur la chaussée de Nivelles, à Buzet « Il s’agit d’une Renault Laguna, immatriculée en France, qui est venue s’encastrer contre cette façade », confirme le commissaire Christian Marit, chef de la zone Brunau dont dépend Buzet. Cet accident fait suite à d’autres similaires, survenus dans ce quartier tranquille de Buzet. Mais celui-ci dénote un peu, tout de même, car c’est aussi le ré- sultat d’une course-poursuite entamée plus tôt, à Nivelles. Les deux malfrats qui fuyaient dans cette Renault étaient pris en chasse par une équipe de la police de Nivelles-Genappe.

« Il s’agit en fait de voleurs qui ont été surpris par des policiers », explique à son tour le chef de la zone brabançonne. « Ils avaient déjà cambriolé une maison peu de temps avant et s’attaquaient à une deuxième propriété quand une voiture en patrouille les a surpris. » Les policiers ont alors entrepris d’encercler la maison avec l’aide de renforts. « Nous avons aussi dressé un barrage dans la rue, mais les cambrioleurs ont décidé de le forcer avec leur véhicule », dé- taille-t-il. « C’est alors qu’un policier a ouvert le feu. Cela n’a malheureusement pas fonctionné et une course-poursuite a alors démarré. » Aucun blessé, mais les policiers ont finalement perdu la trace des malfrats. « Nous les avons poursuivis jusqu’à la limite avec Buzet quand ils se sont crashés dans un champ. Ils ont alors continué leur route à pied, mais nous n’avons pas réussi à les coincer malgré nos recherches. »

PAS LA PREMIÈRE FOIS

Dans le quartier, route de Nivelles, certains riverains confirment avoir aperçu ces deux gaillards : « Il y avait plusieurs combis de police, et certains ont tenté de rattraper les deux passagers », explique Michel Jilis, habitant du quartier. « On les a vus s’enfuir vers un box de garage, qu’ils ont longé avant de disparaître à travers les champs… »

Ici, les gens ignoraient évidemment qu’il s’agissait d’une course-poursuite brutalement achevée. Mais des voitures qui s’encastrent dans les façades d’habitation, ce n’est visiblement pas une nouveauté du coin. « La vitesse est pourtant limitée à 50 kilomètres/heure », confirme le commissaire Marit, « mais cette chaussée, qui compte de longues lignes droites suivies de virages serrés, bordée de champs, semble attirer les fous du volant. » Un riverain nous rappelle ainsi que, voici deux semaines, un véhicule était venu emplafonner quatre véhicules stationnés sur un terre-plein, le long de la chaussée. « Une conductrice, voici un an, est même venue percuter ma porte d’entrée ! » Un projet de pétition est en cours dans le quartier, « mais est-ce que cela changera quelque chose ? » s’interroge notre interlocuteur.

Article de B.BT dans la Nouvelle Gazette du samedi 4 février 2017

Les commentaires sont fermés.