Fleurus: 4.000 interventions via BetterStreet depuis juin 2015 (Pourquoi pas à Pont-à-Celles?)

Chauffage défectueux dans un bâtiment communal, dépôt clandestin, égout bouché, mobilier urbain dégradé ou encore nid-de-poule. En un clic, signalez tout problème à l’aide d’un simple smartphone ! Il y a un an et demi, la commune de Fleurus plongeait dans l’ère du numérique en lançant un nouvel outil interactif à disposition de ses services mais également de ses citoyens. Le nom de l’application ? BetterStreet.

La catégorie qui a comptabilisé le plus de signalements ? Les dépôts clandestins !

Ce système, la cité des Bernardins l’a rapidement adopté. « Depuis son lancement, en juin 2015, nous avons réalisé plus de 4.000 interventions. Ce chiffre renvoie d’un côté aux signalements effectués par les citoyens et de l’autre aux demandes formulées en interne », se réjouit Loïc D’Haeyer, échevin en charge notamment des Travaux publics et de la Gestion de l’espace public.

Rien que sur l’année 2016, BetterStreet a comptabilisé 2.433 demandes.« Et surtout, 86 % de demandes ont été résolues. À cela, il faut rajouter celles qui sont encore en cours de traitement et celles dont l’intervention est planifiée. En gros, 7.5 % des signalements n’ont pas encore été examinés par les services concernés », détaille-t-il. On peut également rajouter que 20 % des demandes de l’année passée ont été introduites par des citoyens. Et, la catégorie qui a comptabilisé le plus de signalements ? Les dépôts clandestins. Et, quid de 2017 ? Depuis le premier janvier, pas moins de 281 demandes, dont une trentaine émanant de Fleurusiens, ont déjà été envoyées sur BetterStreet.

Retrouvez la totalité de cet article GRATUITEMENT sur l' édition numérique

Accès au site, un clic ICI

Les commentaires sont fermés.