Sécurité de votre habitation, l’exemple vient de Courcelles : Les « Voisins Vigilants » s’installent à Courcelles dès la rentrée de septembre

Leur mission : dissuader les cambrioleurs ! Et, par ricochet répandre la convivialité dans le quartier.

pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,sécurité,plp,voisin,veille

Les Voisins Vigilants travailleront en parfaite collaboration avec les autorités communales de Courcelles et la police des Trieux »

En quelques jours à peine, la plate-forme courcelloise « Voisins Vigilants » a trouvé son cœur de cible… « Avec une centaine d’adhérents déjà inscrits, nous sommes au-delà de mes espérances », déclare Manuel Cailleeuw. Ce site web communautaire permet de mettre en relation les habitants d’un même quartier pour lutter ensemble contre les cambriolages. Simple, gratuit et diablement efficace si l’on s’en réfère au modèle français dont il est inspiré.

Ce nouveau système d’alerte ne sera réellement opérationnel qu’en septembre prochain. « Pour l’instant, nous sommes toujours dans la phase de recrutement des voisins vigilants. Les candidats ne manquent pas : on enregistre en moyenne une dizaine d’adhésions par jour », se réjouit Manuel Cailleeuw

Le Courcellois avait ouvert la brèche en lançant voici 3 ans déjà « Vigilance Courcelloise », une communauté qui compte aujourd’hui 3.000 membres. « Cette fois, on se professionnalise, grâce au soutien et à l’expérience de nos voisins français, qui ont imaginé cette plate-forme », explique le Souvrètois.

NI DÉLATION, NI INTERVENTION Les tractations ont commencé voici un peu plus d’un an. Aujourd’hui, on peaufine les derniers aménagements pour que le modèle français colle à la réalité courcelloise. Ce sera chose faite d’ici la rentrée, avec un petit rodage en sus.

Les rangs des Voisins Vigilants seront alors suffisamment étoffés pour disposer d’une bonne couverture sur Courcelles et de ses « villages ». Un référent sera désigné par quartier. Il deviendra le porte-parole des habitants de son aire d’action.

Manuel Cailleeuw, à l’origine de l’ancrage courcellois de Voisins Vigilants, fera office de référent principal. « Ni délation, ni intervention… Voilà pour le cadre. Le but n’est en aucun cas de jouer les guérilleros, ni de créer une milice », insiste le Souvrètois.

ACCESSIBLE À TOUS ! Il est simplement demandé aux Voisins Vigilants de garder un œil attentif et de jouer les sentinelles en signalant des événements ou agissements suspects.

Pas besoin d’être expert en nouvelles technologies ! Le système d’alerte a été conçu pour être accessible à tous. Il avise instantanément chaque Voisin Vigilant dès qu’un danger potentiel est signalé par un utilisateur ou par la police. « Le système déborde largement du cadre de Facebook. Un GSM suffit pour donner l’alerte ou être informé par SMS », explique Manuel Cailleeuw.

AVEC LA COMMUNE ET LA POLICE Le dispositif Voisins Vigilants n’est pas qu’une émanation citoyenne. Il repose aussi sur une collaboration avec les autorités communales – par le biais de sa bourgmestre Caroline Taquin et de son service Prévention et Sécurité – ainsi qu’avec la zone de police des Trieux. Elles seront également associées à la désignation des voisins référents

Si la sécurité des quartiers est au cœur des préoccupations des Voisins Vigilants, la plateforme ouvre aussi d’autres champs. Sur la plate-forme sécurisée, les utilisateurs pourront aussi publier des annonces, faire connaissance avec d’autres habitants du quartier, partager, s’entraider… Bref, décliner la convivialité sous toutes ses latitudes. Et voisiner en harmonie…

Article de M-G. D Nouvelle Gazette du 28 juin 2016

 

Qu’en est-il  à  Pont-à-Celles ? 

 

 

Les commentaires sont fermés.