Marcinelle et Luttre « Les feux rouges les moins intelligents du grand Charleroi »

Des feux capricieux qui incitent au danger

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

Un feu tricolore qui reste vert pour seulement quelques secondes, des carrefours mal agencés qui perturbent la circulation et qui ennuient les riverains, une situation insolite mais pourtant bien réelle. À Marcinelle ou à Luttre, le manège des feux fous fait rage.

INFRACTIONS À LUTTRE Les feux de Marcinelle ne sont pas les seuls à inciter les automobilistes à enfreindre le code de la route. Depuis plusieurs années, le pont de Luttre est en circulation alternée. En cause, la rénovation du pont qui a pris du retard. Un problème se pose tout de même au niveau de la sortie du Carrefour Market et du croisement avec la route principale.

Le feu « temporaire », en place depuis environ quatre ans, est en effet placé avant l’intersection. Les automobilistes qui sortent du parking et montent sur le pont ne peuvent pas le voir. Il est donc fréquent qu’ils passent alors que le feu est rouge. Il est alors possible que des voitures arrivent en sens inverse et qu’un blocage se crée

« Il est normalement interdit de remonter sur le pont depuis le parking », explique Ingrid Kairet-Colignon, échevine de la mobilité à Pont-à-Celles. « Nous ne pouvions pas non plus placer ce feu après l’intersection, car la file de voitures arrêtées bloquerait l’accès au magasin qui se trouve à cet endroit. »

L’échevine rappelle cependant que monter sur le pont en sortant du parking est une infraction, et qu’elle est sujette à une verbalisation. Cependant, un riverain témoigne que chaque jour, des dizaines de voitures enfreignent le code de la route. Les travaux du Pont de Luttre sont encore loin d’être terminés. Il reste environ un an pour que la réfection de l’édifice soit terminée. La situation risque donc de durer encore un moment

Nouvelle Gazette du 4/3/2016 article de M.P. – G.FL.

Les commentaires sont fermés.