L’ICDI comprime ses coûts de fonctionnement pour réduire l’impact sur les communes affiliées (PAC)

pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,icdi,taxe

Dès 2016, la Région wallonne réduira ses subventions aux intercommunales en charge de la collecte et du traitement des déchets. Coût vérité oblige, la facture à charge du citoyen sera revue à la hausse. Pour la zone ICDI, l’impact est estimé à 4,4 euros/habitant/an. L’intercommunale, en comprimant ses coûts de fonctionnement, espère ramener ce surcoût à 1,3 euro/habitant/an.

En attendant le renouvellement du four

Économies obligent, l’ICDI décalera dans le temps certains de ses projets. Exemple : l’an prochain, l’intercommunale aurait dû faire l’acquisition de 10 nouveaux camions de collecte. Elle n’en achètera que 5…

Le renouvellement du four no 3 de l’incinérateur de Pont-de-Loup reste, lui, d’actualité. Dès que l’ICDI aura reçu la promesse ferme de subsidiation, elle entamera les grandes manœuvres. « Nous espérons que les feux passeront au vert dans le courant du premier semestre 2016», déclare Olivier Bouchat. Le chantier devrait durer 30 mois, et l’investissement ici consenti est de 61 millions d’euros HTVA. L’extension et la modernisation du parc de recyclage de Pont-à-Celles sont dans le même cas de figure. Enfin, l’ICDI poursuivra la sécurisation de ses parcs. D’ici 2 ans, tous seront munis d’un dispositif de caméras intelligentes.

Article complet dans la Nouvelle gazette du jeudi 17 décembre 2015

 

Les commentaires sont fermés.