Grève :Quelles actions pour lundi 23 novembre? Grosses perturbations aux TEC et à la SNCB mais encore.....

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,grève,sncb,nmbs,hainaut

Ce lundi 23 novembre, la FGTB, la CSC et la CGSLB organisent une journée d’actions interprofessionnelles sur la ré- gion de Charleroi contre les mesures prises par le gouvernement fédéral.

Ces actions pourront occasionner l’absence de travailleurs affiliés au sein du TEC Charleroi ; de grosses perturbations sont donc à craindre sur le réseau bus et tram de la région carolo.

Le TEC Charleroi conseille à ses voyageurs de trouver une alternative de transport (co-voiturage, voitures partagées CAMBIO, auto-stop Karimii…).

Les voyageurs seront informés de l’évolution de la situation sur la page Facebook du TEC Charleroi (www.facebook.com/ tec.charleroi.officiel) et sur www.infotec.be.

Le réseau du TEC Charleroi roulera à nouveau normalement le mardi 24 novembre. 

Du côté du rail, des perturbations sont également à prévoir, mais le trafic n’est pas totalement interrompu. Pensez donc à vérifier les horaires si vous devez emprunter le chemin de fer. L’ensemble de l’administration publique a également répondu positivement à l’appel. Des petits piquets de grèves sont à pré- voir devant les administrations publiques.

Les employés de l’ICDI assureront quant à eux la tournée normale des éboueurs. Le parc à conteneurs de Thuin sera quant à lui fermé.

Du côté de la FGTB, le mot d’ordre traditionnel est de rigueur, à une exception près. Aucun zoning ne sera bloqué, les ronds-points d’accès resteront donc libres.

Selon la FGTB, le mouvement sera suivi par le secteur industriel comme Caterpillar et Industeel. Les grandes enseignes commerciales devraient également rejoindre le mouvement.

Aucun rassemblement n’est au programme de la FGTB. Il s’agit bien d’une grève et non d’une manifestation.

Suite aux attaques de Paris de ce vendredi, il est également recommandé aux grévistes de ne pas se rassembler en trop grand nombre et de privilégier les piquets locaux.

g.fl

Les commentaires sont fermés.