Luttre, coup de frais sur la gare: On refait la salle des pas perdus, les guichets, les sanitaires

La gare de Luttre se refait une beauté. Le lifting concerne principalement la salle des pas perdus et les guichets. Cette rénovation est menée de concert avec l’extension du parking de la SNCB, qui gagnera au passage quelque 200 places.

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,gare,luttre,travaux

Troisième gare de l’arrondissement de Charleroi par sa fréquentation, Luttre voit passer chaque jour (ouvrable) quelque 2350 passagers. Mise en service en 1843, et même si elle a bien sûr été entretenue depuis, elle nécessitait un rafraîchissement en profondeur.

Récemment, Jacqueline Galant, la ministre MR en charge de la Mobilité, était venue in situ mesurer l’ampleur du chantier, en compagnie des autorités pont-à-celloises.

Une visite sur le terrain menée tambour battant à la veille ou presque du lancement des travaux.

La rénovation porte principalement sur la salle des pas perdus, les guichets et les sanitaires. Tout ou presque sera refait. La salle d’attente sera réaménagée du sol au plafond. Carrelage, peinture, éclairage… seront remplacés. Les guichets seront aussi rénovés. Durant le chantier, ces deux fonctions, logées dans des aménagements provisoires, resteront accessibles au public. On profitera aussi de l’occasion pour améliorer l’accessibilité des lieux pour les personnes à mobilité réduite. Cela vaut à la fois pour la gare mais aussi pour un quai.

Les sanitaires seront également reconditionnés. Un espace sera même aménagé pour permettre aux mamans de changer leur bébé.

Le personnel ne sera pas oublié non plus : au terme des travaux, il disposera d’un local de repos. Enfin, et ce n’est pas le moins important, la sécurité sera renforcée. Un dispositif de caméras intelligentes équipera la gare et ses parkings. Si le calendrier initial est respecté, le chantier s’achèvera au printemps prochain.

LE PARKING AUSSI

Le parking de la gare de Luttre est lui aussi en chantier. Les travaux d’extension ont débuté en août dernier. Au terme de l’opération programmée au printemps 2016, le parking aura gagné 200 places supplémentaires. Ce qui portera sa capacité à 479 emplacements, situés sur le flanc de la gare et dans le prolongement du parc de recyclage. Là aussi, on se souciera des PMR : 11 emplacements leur seront dédicacés. Le montant global de l’investissement ici consacré, en ce compris les camé- ras, s’élève à 770.000 euros.

M-G.D

 

 

Les commentaires sont fermés.