Obaix/Buzet: Une belle victoire pour les navetteurs

 

La gare d’Obaix-Buzet a été touchée de plein fouet par le nouveau plan de transport de la SNCB, rendant les navetteurs très mécontents et les poussant à protester contre ce plan supprimant les trains directs aux heures de pointe, entre autres. Les usagers ont finalement obtenu gain de cause.

 

Le plan de la SNCB et ses nouveaux horaires qui entreront en vigueur dès décembre prochain, n’ont pas fait que des heureux.

 

En effet, de nombreuses petites gares ont été purement et simplement délaissées. Ce n’était pas le cas à Obaix-Buzet, où la SNCB était venue leur annoncer une nouvelle, à première vue grandiose : un train toutes les heures, une belle nouveauté !

 

Sauf que si on y regardait de plus près, il y avait de quoi vite déchanter : aucun train vers Bruxelles aux heures de pointe, ou bien le seul train direct desservant la capitale passait à 4h49 du matin.

 

Mais suite à la multiplication des lettres de protestation, à la mise en place d’une pétition et au soutien du conseil communal, du bourgmestre Christian Dupont avec ses collaborateurs, les choses ont finalement bougé.

 

Il aura fallu également une conférence de presse (où le mayeur et les navetteurs ont pu expliquer les problèmes et les attentes liés à cette situation), mais surtout une rencontre avec le responsable du plan de transport de la SNCB, M. Poncelet pour faire pencher la balance. 

 

«Toutes les remarques et requêtes transmises ont été analysées de manière détaillée, et nous avons donc reçu une réponse positive du CEO de la SNCB, Monsieur Jo Cornu », nous écrit Annie Buckens, du comité des navetteurs. Donc, tout est bien qui finit bien pour les navetteurs d’Obaix-Buzet qui pourront, dès décembre prochain, profiter de deux trains supplémentaires aux heures de pointes : le matin vers Bruxelles et le soir vers Obaix-Buzet au départ de Bruxelles. Mais aussi, un grand retour des trains en journée qui, eux, avaient été supprimés depuis 1988

Capturer.JPG

Les commentaires sont fermés.