GSM au volant : Pour la police fédérale, "le contrôle systématique des GSM au volant n'est pas évident"

L’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) est favorable à l’instauration d’un contrôle systématique des GSM des conducteurs après un accident, a-t-il confirmé lundi à l’agence Belga.


Illustration Photonews

Illustration Photonews

Une telle mesure pose cependant question au regard du respect de la vie privée. «Elle n’est pas évidente non plus sur le plan pratique», réagit la porte-parole de la police fédérale, Tinne Hollevoet.

Actuellement, la police n’est pas autorisée à contrôler le téléphone mobile d’un automobiliste après un accident, sauf dans le cadre d’une enquête judiciaire et avec l’accord du juge d’instruction.

Plus dinformations: ICI

Les commentaires sont fermés.