Footboal: PAC/BUZET

Capturer.JPG

Annoncé avec insistance depuis plus d’un an, le passage de joueur-T2 à T1 de Stéphane Monnier à Pont-à-elles/Buzet semble plus que jamais dans l’air du temps.

Ainsi, après des expériences à Heppignies et au White Star, où il portait à chaque fois cette double casquette, le moment semble venu pour le bras droit de Dany Johnson.

«Cela devait déjà être le cas au début de cet exercice… Mais faute d’avoir trouvé un joueur-entraîneur adjoint, nous avons patienté une année de plus », précise Monnier.

Comme ce dernier l’indique, avant que Johnson ne se mette en retrait, le staff des Coalisés voulait absolument trouver une personne capable d’effectuer le relais entre le terrain et le banc pour épauler le futur coach.

J’ai eu la chance de pouvoir combiner ces deux rôles durant des années et je dois dire que j’apprécie tout à fait cette vision du football. De plus, je ne vois pas pourquoi je ne permettrais pas à quelqu’un de le faire après avoir eu moimême cette opportunité à maintes reprises. » Et si le staff de PAC/Buzet a longtemps cherché après un joueur capable de tenir ce double rôle, il semblerait que celui-ci ait trouvé la personne qu’il leur fallait.

«Depuis quelque temps, il est question que ce soit Thomas Moreau qui endosse cette responsabilité. En tant que futur T1, j’ai évidemment besoin de travailler avec quelqu’un avec qui je m’entends très bien, mais qui soit également à l’aise avec le groupe. » En ce qui concerne le rôle qu’aura Dany Johnson à l’avenir, Stéphane Monnier s’explique :

«Dany se mettra un peu plus à l’écart de l’équipe première tout en restant mon « maître de stage », comme je l’appelle. Il aura également une fonction plus importante au niveau de l’école des jeunes du club. La raison principale pour laquelle je ne désirais pas que celui-ci passe T2 à ma place reste le fait que, pour les joueurs, il serait resté le coach et moi, je serais resté « Steph’ »… »

C.C

Les commentaires sont fermés.