SNCB: Des W.-C. plus nets dans les gares

Capturer.JPG

Quoi de plus désagréable que de retenir une envie pressante à cause du manque d’hygiène d’une toilette publique ? Cela nous est déjà au moins tous arrivé une fois. Plus aux femmes qu’aux hommes peut-être. De quoi motiver la SNCB à débloquer 4 millions d’euros pour la transformation, en trois ans, des toilettes des 50 gares les plus fréquentées, dans un premier temps.

Le comité de direction de la SNCB vient de donner son feu vert pour l’appel d’offres au marché. «

 

Nous constatons dans les différentes enquêtes menées auprès des navetteurs, que s’ils sont satisfaits des gares, pour lesquelles ils accordent de très bons scores, ce n’est pas le cas pour les toilettes. En débloquant ces fonds pour la rénovation des toilettes, nous procédons à un changement philosophique radical, puisqu’il y a quelques années encore, la priorité n’allait pas aux sanitaires disponibles dans les gares et ce, pour la simple et bonne raison que les toilettes dans les trains suffisaient.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes fréquentent les gares, pas seulement des navetteurs mais aussi des clients de boutiques et autres établissements installés dans les gares», précise le porte-parole de la SNCB, Louis Maraite.

Ne vous attendez toutefois pas à profiter de nouveaux sanitaires dès demain à la SNCB. Si l’appel d’offres peut désormais être lancé, il faudra attendre le mois de septembre prochain pour que les travaux commencent. Et si ce plan de rénovation va s’étaler sur trois ans, ce sont d’abord les 50 gares les plus fréquentées du pays qui bénéficieront de cette réfection.

Il n’est pas exclu qu’un nouveau système de lavage et séchage commun, à l’instar de ce qui se fait désormais dans les aéroports, soit mis en place dans les gares. Une technique plutôt pratique qui fait gagner du temps aux voyageurs trop pressés.

 

 

NAWAL BENSALEM

Les commentaires sont fermés.