wallone

  • Info service : La Wallonie vous permet de tester gratuitement un vélo électrique durant un mois - voici comment l'obtenir!

    le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, a lancé un projet « Je teste l’électrique ». Concrètement, les Wallons peuvent tester gratuitement et ce durant un mois, l’utilisation d’un vélo électrique.

    L’opération « je teste l’électrique » connaît visiblement beaucoup de succès. Selon un communiqué envoyé par le cabinet du ministre Di Antonio ce lundi matin, «  e n moins de 15 jours, toutes les places disponibles pour les mois mai, juin et juillet ont été attribuées. 216 citoyens ont en effet pu se familiariser avec un vélo à assistance électrique durant 1 mois auprès des 36 premiers vélocistes partenaires.  »

    Pour les mois d’août, septembre et octobre, les demandes peuvent désormais s'effectuer sur le site web jetestelelectrique.be ou en se rendant dans l'un des 11 Espaces Wallonie. Le numéro vert 1718 peut également guider les citoyens dans leur démarche

    source (via le blog Mouscron sudinfo, merci Eddy): sudpresse ICI 

  • Info importante: Pub et/ou vente d'animaux (valable sur les réseaux sociaux)

    LA PUB POUR LA VENTE ET LE DON D'ANIMAUX MIEUX ENCADRÉE

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,16,juin,wallone,région,chien,chat,

    Depuis ce 1er juin 2017, en Wallonie, la publicité pour la commercialisation de toute espèce animale ne peut plus se faire que dans une revue ou un site internet spécialisé. Cette mesure concerne aussi bien la vente que le don. Elle a pour but de lutter contre les acquisitions impulsives d’animaux qui se soldent trop souvent par un abandon.

    Par "revue ou site spécialisée", on entend : une revue ou un site internet qui comprend un contenu rédactionnel mis à jour régulièrement en rapport avec la détention, l’élevage ou la commercialisation des animaux et dont les annonces concernent exclusivement la commercialisation d’animaux ou de biens et services qui s’y rapportent directement.

    Dans certains cas, la publicité hors de ces canaux reste autorisée.

    C'est le cas notamment :

    pour les refuges agréés ;

    pour l’éleveur agréé qui publie des annonces visant la commercialisation d’animaux nés au sein de son élevage sur les réseaux sociaux uniquement via un groupe fermé dont il est le gestionnaire ;

    ’il s’agit d’une publicité dans une revue ou sur un site internet destiné au secteur agricole.

    En savoir plus : www.wallonie.be - rubrique "bien-être animal"

     

    Source wallonie.be

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 8 février 2017: Ce matin "Une minute d'achats gratuits au Lidl de Courcelles "

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Un hold-up à 200 millions d’euros pour les communes wallonnes !

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,wallone,commune,vol

    Des retards dans l’enrôlement de l’impôt sur les personnes physiques mettent leur budget en péril

    Bourgmestres wallons en colère. Et ce n’est pas peu dire. Depuis qu’ils ont reçu un courrier du SPF Finances quant aux estimations de leurs recettes liées à l’impôt des personnes physiques (IPP). C’est une véritable douche froide qui s’est abattue, et pour cause, puisque ce sont plus de 200 millions d’euros en moins que prévus que les communes du sud du pays inscriront dans leur budget. De quoi mettre les comptes dans le rouge. Gare à celles qui n’ont pas su se constituer de solides réserves.

    Tous les chiffres dans votre Nouvelle Gazette du 12 novembre 2015

     

  • Des nouveaux radar en 2015 pour La Région wallonne ?

    nouveaux radars.PNG

    La Région wallonne a prévu 2 millions en 2015 pour acquérir de nouveaux radars.

    Une étude va déterminer combien il y en aura et où ils seront positionnés, mais tout cela dépendra du matériel acheté : radars tronçons (plus chers), boîtiers vides pouvant accueillir un radar que l’on déplace d’un boîtier à l’autre ou boîtiers équipés de leur propre radar. «Notre objectif n’est pas de remplir les caisses de la Région, sinon on n’annoncerait pas la présence de radars sur les autoroutes », précise le ministre Prévot. «Nous voulons réduire la vitesse et conscientiser l’automobiliste comme nous le faisons aussi en matière d’endormissement (un accident de nuit sur deux), de vitesse non maîtrisée. Mais aussi de consommation d’alcool et de drogue, campagnes que je veux mener à la fois avec ma casquette de ministre de la Santé et de ministre des Travaux publics. »

  • CYCLISME – 78E ÉDITION DE LA FLÈCHE WALLONNE, CE MERCREDI ENTRE BASTOGNE ET HUY

    flechewallone2014.JPG