voleur

  • Enquête réussie pour la zone de police de Brunau.

     

    Deux voleurs de voitures arrêtésPont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,octobre,19,voleur,voiture,thiméon,viesville,

    La police de la zone Brunau a interpellé deux individus, ce mercredi matin, tous deux suspectés de vols de voitures commis sur la zone et du côté de la région de Charleroi. Tout remonte au 7 septembre dernier, avec le vol d’une voiture, commis du côté de Gosselies. Et un fait comparable avait été commis à Pont-à- Celles. Une plainte avait été déposée, « et grâce à une enquête de voisinage et l’appui des caméras de surveillance, nous avons pu remonter jusqu’à ces deux personnes », confie le commissaire Christian Marit, à la tête de la zone Brunau.

    Les perquisitions menées ce mercredi matin ont permis de retrouver de nombreuses pièces appartenant aux véhicules dérobés, « mais aussi à d’autres voitures volées auparavant », poursuit le commissaire Marit.

    Un véritable bric-à-brac de portières, de jantes, de pare-brises, de capots, a été retrouvé aux deux domiciles (à Thiméon et à Viesville) avec également des armes découvertes: matraque télescopique, couteaux, coup-de-poing américain...

    Trois migrants ont également été interpellés, qui ont été déférés devant l’Office national des Étrangers.

    Article de B.BT dans la Nouvelle Gazette du 18 octobre

  • Obaix-Buzet: Une course-poursuite s’achève contre une façade d’habitation

    Des cambrioleurs nivellois ont réussi à disparaître à Pont-à-Celles

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,obaix,buzet,voleur,nivelles

    Une course-poursuite entamée à Nivelles s’est achevée contre la façade d’une habitation de la chaussée de Nivelles, à Buzet. La police recherche toujours les passagers de ce véhicule. Dans le quartier, par ailleurs, on est habitué aux vitesses inadaptées de véhicules qui terminent trop souvent leurs courses contre les habitations.

    Les faits remontent à samedi dernier, quand une voiture est venue percuter la façade d’une habitation installée sur la chaussée de Nivelles, à Buzet « Il s’agit d’une Renault Laguna, immatriculée en France, qui est venue s’encastrer contre cette façade », confirme le commissaire Christian Marit, chef de la zone Brunau dont dépend Buzet. Cet accident fait suite à d’autres similaires, survenus dans ce quartier tranquille de Buzet. Mais celui-ci dénote un peu, tout de même, car c’est aussi le ré- sultat d’une course-poursuite entamée plus tôt, à Nivelles. Les deux malfrats qui fuyaient dans cette Renault étaient pris en chasse par une équipe de la police de Nivelles-Genappe.

    « Il s’agit en fait de voleurs qui ont été surpris par des policiers », explique à son tour le chef de la zone brabançonne. « Ils avaient déjà cambriolé une maison peu de temps avant et s’attaquaient à une deuxième propriété quand une voiture en patrouille les a surpris. » Les policiers ont alors entrepris d’encercler la maison avec l’aide de renforts. « Nous avons aussi dressé un barrage dans la rue, mais les cambrioleurs ont décidé de le forcer avec leur véhicule », dé- taille-t-il. « C’est alors qu’un policier a ouvert le feu. Cela n’a malheureusement pas fonctionné et une course-poursuite a alors démarré. » Aucun blessé, mais les policiers ont finalement perdu la trace des malfrats. « Nous les avons poursuivis jusqu’à la limite avec Buzet quand ils se sont crashés dans un champ. Ils ont alors continué leur route à pied, mais nous n’avons pas réussi à les coincer malgré nos recherches. »

    PAS LA PREMIÈRE FOIS

    Dans le quartier, route de Nivelles, certains riverains confirment avoir aperçu ces deux gaillards : « Il y avait plusieurs combis de police, et certains ont tenté de rattraper les deux passagers », explique Michel Jilis, habitant du quartier. « On les a vus s’enfuir vers un box de garage, qu’ils ont longé avant de disparaître à travers les champs… »

    Ici, les gens ignoraient évidemment qu’il s’agissait d’une course-poursuite brutalement achevée. Mais des voitures qui s’encastrent dans les façades d’habitation, ce n’est visiblement pas une nouveauté du coin. « La vitesse est pourtant limitée à 50 kilomètres/heure », confirme le commissaire Marit, « mais cette chaussée, qui compte de longues lignes droites suivies de virages serrés, bordée de champs, semble attirer les fous du volant. » Un riverain nous rappelle ainsi que, voici deux semaines, un véhicule était venu emplafonner quatre véhicules stationnés sur un terre-plein, le long de la chaussée. « Une conductrice, voici un an, est même venue percuter ma porte d’entrée ! » Un projet de pétition est en cours dans le quartier, « mais est-ce que cela changera quelque chose ? » s’interroge notre interlocuteur.

    Article de B.BT dans la Nouvelle Gazette du samedi 4 février 2017

  • Vous avez remarqué un petit bout de carton entre votre porte et votre châssis? Appelez la police!

    À plusieurs endroits, juste au-delà de la frontière avec les Pays-Bas, des habitants ont découvert des petits bouts de carton coincés dans leur porte. Ce n’est pas un hasard, et si vous rencontrez un tel phénomène, prévenez la police !

    En effet, la zone de police Voorkempen a mis la population en garde contre une pratique qui se répand de plus en plus : « En coinçant un petit bout de carton entre votre porte et le châssis, les cambrioleurs veulent savoir les habitants sont partis pour plusieurs jours. S’ils reviennent plusieurs jours après et que le bout de carton est toujours là, ils déduisent qu’ils peuvent entrer par effraction sans être ennuyés. Par contre, si le carton est tombé ou a disparu, c’est que quelqu’un est entré dans la maison ». La technique n’est pas nouvelle, mais serait à nouveau à la mode, peut-on lire sur le Nieuwsblad : « C’est une variante d’une autre technique, pour laquelle les cambrioleurs placent une pièce de monnaie contre la porte ». C’est essentiellement dans les environs de Tilburg que plusieurs cas ont été remarqués, mais les bandes organisées se déplacent très vite. (Source Nord Eclair mercredi 28 décembre 2016)

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 6 août 2016

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse

  • Liberchies: Course-poursuite et arrestations

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    Ce mardi, vers 10 heures du matin, la police de la zone Brunau (Fleurus, Les Bons Villers, Pont-à- Celles) a été requise pour un vol qualifié dans une habitation de Liberchies, située à la rue René Bernier. On signale également aux policiers que les auteurs pourraient toujours se trouver dans l’habitation.

    Arrivés sur place, l’équipe a constaté en effet une voiture Dacia Duster immatriculée en France devant la résidence. La police a fait le tour de la maison et a découvert qu’une porte vitrée avait été fracturée. Ils sont alors entrés dans l’habitation et ont entendu du bruit à l’étage. Deux individus sont sortis par la fenêtre du premier étage, ont couru jusqu’au véhicule français et ont pris la fuite. L’équipe s’est lancée à sa poursuite, très vite rejointe par des renforts. Une troisième voiture de police a installé un barrage sur le rond-point de la place de Frasnes. Arrivé à hauteur du barrage, les deux forcenés, qui avaient déjà bien abîmé la voiture et crevé un pneu, ont fait mine de foncer vers le policier, qui a tiré une balle de pistolet. Ils ont alors pris le rond-point en contresens et se sont engouffrés dans une petite rue à perpendiculaire

    Ils ont abandonné leur véhicule et ont continué leur cavale à pied. Ils se sont cependant vite fait rattraper par la police et ont été arrêtés. Un policier a été blessé dans la course-poursuite et deux voitures ont été endommagées

    Il s’agit de deux personnes en séjour illégal, un Libyen de 30 ans et un Algérien de 25 ans. Les deux hommes étaient déjà connus des services de police pour plusieurs vols qualifiés et pour possession d’arme a feu. Ils ont déjà fait l’objet de trois ordres de quitter le territoire

    Il s’agissait bien des voleurs de l’habitation de Liberchies, car les bijoux volés ont été retrouvés dans les sous-vêtements des deux hommes

    Le véhicule immatriculé en France a également été volé, une enquête est lancée pour retrouver son propriétaire.

    Les deux voleurs ont été privés de liberté et le dossier a été envoyé à l’instruction.

    Nouvelle Gazette du 8 juin 2016, article de G.FL.

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 20 février 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 19 février 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • (Obaix et...) Des voleurs qui ne sont pas expulsés, pourquoi ?

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,

    Ce n’est pas la première fois qu’un mineur en séjour illégal, suspecté de méfaits, est relâché après une arrestation. En 2013, la police locale de la zone Brunau avait déjà été confrontée au même problème. Elle avait procédé à l’interpellation de quatre individus, dont un mineur et une femme enceinte à Mellet. Et, la vigilance des forces de l’ordre n’avait pas été récompensée puisque les énergumènes avaient été relaxés le jour même !

    Pas de place en IPPJ pour le mineur en séjour illégal sur le territoire…

    Sur notre territoire, il existe donc des tas de voleurs qui ne sont pas expulsés vers leur pays d’origine et qui continuent leurs méfaits. Mais, pourquoi ne les enferme-t-on pas administrativement avant de les expulser ?

    Cela se fait. Parfois. Au bout de quelques contrôles et de quelques ordres de quitter le territoire, l’Office des Étrangers décide régulièrement d’expulser des personnes en séjour illégal, de les reconduire vers la frontière de leur choix.

    Nouvelle Gazette du 13/02/2016

  • Les ados arrêtées et relâchées deux fois !

    Les deux gamines de 14 ans, en séjour illégal, sont connues pour une série de cambriolages.

     

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,obaix,voleuse,voleur

    Jeudi matin, la police locale de la zone Brunau a interpellé deux adolescentes de 14 ans à la suite d’un cambriolage commis dans une habitation de Buzet. Les jeunes filles, en séjour illégal sur le territoire, avaient déjà été interpellées sur la commune de Pont-à-Celles trois semaines plus tôt à la suite d’un autre vol. Et incroyable : elles ont à nouveau fait l’objet d’une relaxe du parquet de Charleroi !

    L'article d' E.V au complet dans votre Nouvelle Gazette de

    ce samedi 13/02/2016

  • Securité : Attention le système est en Belgique, les voleurs ne brouillent plus les ondes mais utilisent... un appareil qui déverrouille l'auto à distance!

    C’est le vol parfait : aucun bruit, aucune trace d’effraction, et au mieux, la victime pense que c’est de sa faute, qu’elle a été distraite. Depuis le mois de janvier à Verviers, la police enquête sur un nouveau modus operandi des voleurs. Ils n’utilisent pas un brouilleur d’ondes qui empêche votre clé électronique de fermer votre auto, mais bien un nouvel appareillage qui ouvre les voitures verrouillées !

    Les brouilleurs d’ondes qui empêchent votre clé électronique d’actionner le verrouillage central de votre voiture, on connaissait. Mais, depuis janvier, la zone de police Vesdre qui couvre les communes de Verviers, Dison et Pepinster a eu affaire à une trentaine de cas où les vols ont été commis bien après le verrouillage correct du véhicule par les victimes. Les enquêteurs cherchent à identifier l’appareil électronique capable d’ouvrir des voitures verrouillées. La police tient cependant à rassurer : «  l’outillage électronique ne permet pas de démarrer les voitures  ». Et aucune marque ou modèle de voiture ne semble plus touché qu’un autre.