vincent

  • Luttre: trois jeunes Pont-à-Cellois créent une start-up

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Vincent, Patrick et Gaëtan, sont trois amis issus de l’ARPAC (Athénée Royal de Pont-à-Celles),.  Le premier s’est installé comme chauffagiste, il est le fils d’un ex-coiffeur bien connu de Luttre, le second, travaille comme employé dans la logistique et enfin le dernier est un publicitaire.

    Mais que font-ils ? Ils se sont lancés dans la construction de meubles originaux, ils associent le métal et le bois brut, d'où le nom de leur entreprise “brute”. Les matériaux sont de l’acier et principalement du chêne Français, celui-ci est acheté avec une période de séchage de 20 ans, ce qui lui donne une bonne stabilité (pas de déformation due au séchage). Les parties soudées le sont par Patrick, ce n’est pas son métier, mais il est autodidacte et il demande parfois des conseils à des pros de son entourage. C’est Vincent principalement qui s’occupe du bois, Gaëtan réalise les maquettes en 3D, tout un travail d’équipe.

    Comment tout a commencé ? Vincent cherchait une table pour sa maison fraîchement rénovée, avec les compétences en soudure de Patrick et les mains de bricoleur de Vincent, ils se sont lancés. Comme le résultat n’était pas mal du tout, ils se sont dit tous les trois " pourquoi pas en construire pour les autres?" C'est comme cela que tout a commencé.

    Par la suite, les projets pour les amis et la famille se sont enchaînés avec comme point commun, le sur mesure. Aujourd'hui, le bouche-à-oreille commence à porter ses fruits et de nouveaux projets de plus en plus ambitieux leur sont demandés. Chez Brute, les meubles créés sont uniques, et d’un design moderne qui est fait pour durer dans le temps.

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Copie d'écran

    Où se situe cette jeune entreprise? Pour le moment, tout le travail se réalise dans un petit atelier de Luttre, si les commandes suivent, ils rechercheront un local plus grand, mais pour l’instant c’est tout juste.

    Outre leur site Facebook et les objets déjà vendus, Ils ont une table en exposition “ Chez Steph” la librairie de Liberchies, et leurs dernières oeuvres sont visibles dans leur atelier ou leurs différents sites.

     

    Plus d’information?

    Facebook: https://www.facebook.com/thisisbrute/

    Instagram : @thisisbrute

    Sur le net: https://thisisbrute.com

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Copie d'écran

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,27,start-up,luttre,vincent,gaëtan,patrick,brute

    Copie d'écran

    Si vous connaissez quelqu’un qui mérite un coup de projecteur, n’hésitez pas à faire appel…merci

     

  • Pont-à-Celles: La pièce belge pour les JO peut-être créée par un Carolo, à vous de voter!

    À l’occasion des Jeux Olympiques de Rio, la Monnaie Royale Belge frappera une pièce commémorative de deux euros ainsi qu’une pièce en argent de 10 euros. Un concours a été organisé pour décider du design de la pièce. Vincent Hontoir, professeur à Pont-à-Celles, fait partie des trois finalistes pour l’épreuve des votes sur internet.

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,

    «  J’ai voulu faire quelque chose de symbolique  », explique le professeur d’éducation physique à propos du dessin qu’il propose. «  Les trois personnages représentent un podium. Le personnage central est évidemment mis en avant car il est le vainqueur. Le personnage à droite est également un peu différent pour ajouter le mouvement, le dynamisme qui renvoi au sport. Si les personnages sont simplistes, c’est également intentionnel. Je voulais faire quelque chose de très général, sans référence à des caractéristiques physiques du à une origine particulière. Les Jeux Olympiques sont une fête du sport mondial.  »

    Le design à l’air de fonctionner car il fait partie des trois dessins encore en lice pour le concours. Ils sont pour l’instant soumis aux votes du public...

    Cliquez ici pour voter

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,hontoir,vincent,pièce,euro,