test

  • Révisez votre permis de conduire avec la Nouvelle Gazette, N°3

    Répondez aux questions 5 et 6, les réponses aux questions 3 et 4 en-dessous

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,20,permis,conduire,révision 

     

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,20,permis,conduire,révision

     

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,20,permis,conduire,révision

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,22,permis,conduire,test

     Demain les réponses aux questions 5 et 6.

  • Vous allez (re)passer votre permis de conduire théorique? Une aide appréciable....

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,17,permis,conduire,théorie,test

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,17,permis,conduire,théorie,test

    Depuis ce 1 er janvier, le taux de réussite à l’examen théorique s’est effondré : 20 % dans les centres d’AutoSécurité et 23 % dans les centres d’AIBV. Les candidats qui font deux fautes graves sont automatiquement recalés. Auparavant, il suffisait d’avoir 41 sur 50. « 20 %, ce n’est pas beaucoup. Il faudra sans doute un temps d’adaptation pour faire remonter la moyenne », réagit le ministre wallon de la Mobilité.
    Pas question de remettre en question le retour du principe de la faute grave : «On parle ici de fautes avec des conséquences potentiellement dramatiques, comme brûler un feu rouge ou remonter un sens interdit. Je ne peux pas concevoir qu’une formation théorique soit validée si on fait deux erreurs de ce genre. Une, c’est déjà beaucoup », estime Carlo Di Antonio.
     
    Plus largement, les questions à l’examen ont été modifiées. « La matière à apprendre n’est pas plus difficile. Les questions sont davantage orientées vers l’analyse de situation. Il ne s’agit pas de simplement étudier par cœur des panneaux, mais de se rendre compte de conséquences si on n’en respecte pas un », précise Carlo Di Antonio.
     
    Deux pages chaque jour dans La Nouvelle Gazette pour réviser le code
     
    En partenariat avec l’Agence wallonne pour la sécurité routière, Sudpresse vous propose, dès ce lundi, de réviser le code pendant toute la semaine, avec chaque jour deux pages spéciales dont dix questions comme à l’examen… y compris les fameuses fautes graves, des thèmes tels que les règles de priorité ou les usagers vulnérables et bien entendu des tuyaux. « Certains accidents sont dus à la fatalité, mais beaucoup découlent de comportements dangereux, la vitesse, l’alcool… Cette série sur le permis va aider les parents et les jeunes conducteurs à se rendre compte des risques. L’obtention du permis est une étape importante dans la vie », conclut Carlo Di Antonio.
     
    Source : article Y.H sudpresse
  • Vaste opération " week-end sans alcool au volant " du vendredi 12 au lundi 15 janvier 2018

    La police fédérale de la route, les 128 zones de police locale, les Régions et Vias (ex-IBSR), mèneront de vendredi 18h à lundi 6h une vaste opération de contrôles routiers. L’an dernier, l’édition hivernale de ce «week-end sans alcool au volant» avait mené au contrôle de 40.238 conducteurs, 24.116 via le test d’haleine et 16.122 via l’éthylotest. Un peu plus de 2% d’entre eux avaient été contrôlés positifs à l’alcool, indique la police fédérale de la route jeudi.

    un conducteur averti en vaut deux, roulez prudemment ! 

  • Info budget : Voo augmente le tarif de certains de ses produits dès ce 1er juillet!

    Il y a quelques jours, Proximus annonçait en effet la hausse des tarifs de certains de ses services dès ce samedi. Et l’opérateur ne sera pas le seul.

    En effet, Test-Achats rappelle ce mercredi que l’opérateur VOO augmentera aussi certains prix dès la fin de semaine. Résultat, les factures de nombreux consommateurs vont augmenter dès le mois prochain : « À partir du 1er juillet 2017, VOO revoit à la hausse les tarifs mensuels de la plupart de ses abonnements. Ce sont principalement les formules les moins chères et les plus onéreuses du provider wallon de télécoms qui sont impactées », peut-on lire sur le site de Test-Achats.

    L’association qui vient en aide aux consommateurs a mis en place un comparateur afin que les clients trouvent le service qui leur correspond le mieux, au meilleur prix.

    source : sudpresse ICI

  • Info service : La Wallonie vous permet de tester gratuitement un vélo électrique durant un mois - voici comment l'obtenir!

    le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, a lancé un projet « Je teste l’électrique ». Concrètement, les Wallons peuvent tester gratuitement et ce durant un mois, l’utilisation d’un vélo électrique.

    L’opération « je teste l’électrique » connaît visiblement beaucoup de succès. Selon un communiqué envoyé par le cabinet du ministre Di Antonio ce lundi matin, «  e n moins de 15 jours, toutes les places disponibles pour les mois mai, juin et juillet ont été attribuées. 216 citoyens ont en effet pu se familiariser avec un vélo à assistance électrique durant 1 mois auprès des 36 premiers vélocistes partenaires.  »

    Pour les mois d’août, septembre et octobre, les demandes peuvent désormais s'effectuer sur le site web jetestelelectrique.be ou en se rendant dans l'un des 11 Espaces Wallonie. Le numéro vert 1718 peut également guider les citoyens dans leur démarche

    source (via le blog Mouscron sudinfo, merci Eddy): sudpresse ICI 

  • Pour information: ALERTE SEVESO "Les sirènes vont hurler le 6 avril"

     Résultat de recherche d'images pour "sirène sudinfo"

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas). 

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton. 

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

    Entre 11h45 et 13h15, aura lieu le test trimestriel du réseau des 570 sirènes électroniques placées autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso seuil haut. Le réseau des sirènes peut être utilisé pour alerter la population en cas de situation d’urgence.

    En 2017, les tests sonores auront donc lieu les jeudis (5 janvier), 6 avril, 6 juillet et 5 octobre.

    Toutes les informations sur le site Crisiscentrum, en un clic ICI

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 24 février 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Jeudi 1 octobre, test des sirènes dans l'entité

     

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Aujourd'hui jeudi 2 juillet , test des sirènes dans l'entité

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • Ce jeudi 2 avril, "test des sirènes dans l'entité"

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.

    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be