tavier

  • Pont-à-Celles: les équilibres du futur bourgmestre Pascal Tavier

    Le 14 octobre dernier, les électeurs pont-à-cellois ont confirmé le PS en tant que premier parti de la place et mis aussi Pascal Tavier en orbite. Avec 748 voix de préférence, le Thiméonais l’emporte d’une courte tête, 6 voix d’écart, sur l’échevin Florian De Blaere et le bourgmestre Christian Dupont. Il « héritera » donc du mayorat. Et barrera en majorité avec le groupe Intérêts Citoyens de Luc Vancompernolle.

    En deux législatures à peine, Pascal Tavier a su convaincre. En 2006, il se présente en tant que candidat d’ouverture sur la liste PS. «  Je me suis toujours intéressé à la chose publique. Mais c’est Christian Dupont qui m’a convaincu de m’engager en politique…  ». Pascal Tavier, qui a une formation sociale et qui assure la direction de la maison de repos « La Charmille » à Thiméon, devient conseiller à l’aide sociale. Son président est alors Carl Lukalu.

    Six ans plus tard, il confirme aux élections communales et cette fois, il reçoit la présidence du CPAS. Désigné tête de liste PS cet été, il a rempli la mission. Il deviendra donc bourgmestre de Pont-à-Celles. Une petite révolution de palais après le « règne » de Christian Dupont qui, à 71 ans, nourrit aujourd’hui d’autres aspirations bien légitimes. Pascal Tavier entend apporter sa touche sociale.

    «  On ne se refait pas… Je pense qu’on pourrait aider davantage encore les personnes fragilisées. L’environnement fera aussi partie de nos préoccupations. Ces derniers temps, nous avons connu d’importants problèmes d’érosion sur la commune. Il faudra agir ! L’enseignement reste un autre axe prioritaire. On entretiendra aussi la dynamique culturelle avec le Django festival, le Pacrock et bientôt la nouvelle bibliothèque.  ».

    Vous voulez en savoir plus, c'est ICI

  • Communales 2018: le PS consulte... I.C. et le MR

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,octobre,élection

    Le Parti socialiste a gardé la main en conservant de justesse sa place de premier parti de Pont-à-Celles. Mais même avec 8 élus, il est incontournable... D’autant plus que le MR et I.C., qui totaliseraient ensemble 13 sièges (sur 25), sont eux incompatibles après les événements de cet été. En conflit avec Philippe Knaepen, l’échevin des Travaux Luc Vancompernolle avait démissionné du groupe MR. Parti au combat sous la bannière Intérêts Citoyens, il a décroché 7 sièges et raflé au passage le titre de champion des voix, toutes catégories confondues.

    Depuis 2000, le MR est en majorité avec le PS. Sa progression était constante... jusqu’à ce dimanche. Les réformateurs, qui ont perdu 3 sièges, disposent toujours de 6 élus. Et, Philippe Knaepen, devenu député régional, réalise encore le deuxième score en termes de voix de préférence.

    Qui du MR ou de IC entrera dans la future majorité ? Selon la formule consacrée, le Parti socialiste consulte... Il a engagé les discussions à la fois avec I.C. et le MR. Mais il n’a pas encore choisi avec qui il « pactisera ». « On veut permettre à chacun de se remettre du choc. I.C. est une nouvelle formation qui doit encore se construire autour de Luc Vancompernolle. Et, après les querelles de cet été et les résultats électoraux, le MR se cherche sans doute encore un peu. On veut laisser à chacun le temps de se rassembler », explique Pascal Tavier, qui sera le prochain bourgmestre de Pont-à-Celles. Il compte en effet 6 voix de préférence supplémentaires par rapport à Christian Dupont, qui tient le rôle depuis 30 ans, et par rapport à l’échevin Florian De Blaere très populaire auprès de la jeunesse.

    On retiendra encore de ces élections communales, le maintien d’Ecolo, qui conserve ses 3 sièges. Le P.P. décroche un élu. Enfin, le grand perdant du scrutin est le cdH. Les humanistes ont perdu leurs trois sièges et ne seront donc plus représentés dans la prochaine assemblée pont-à-celloise.

    Article de M-G.D dans la Nouvelle Gazette du 16/10/2018

     

  • Thiméon: Le 9 juin, courir pour le plaisir

    courir.gif21e Jogging ‘’Courir pour le plaisir’’, organisé par le J.C. de Thiméon
    Lieu : Départ de la Place des Résistants : Jeunes à 9h30 – Adultes à 10h30
    Info : P. Tavier – 071 37 54 19

  • Ce samedi 25 janvier à l’ASBL « LA ROSE », avait lieu le traditionnel gouter de la Chandeleur.

    P1250060.JPGLe président G. Bauwens et son équipe ont reçu les convives pour déguster, 3 délicieuses crêpes et un café. La salle était comble, et l’ambiance détendue.

    L’assemblée, à pu compter sur la présence de certains hommes politiques de l’entité, notamment Monsieur Pascal TAVIER Président du C.P.A.S, Florian DE BLAERE Échevin, Monsieur Jacques DUMONGH, et Laurent LIPPE.