solidarité

  • Et le gagnant du concours organisé par la Maison de La Laïcité de Pont-à-Celles est…..

    La maison de la Laïcité de Pont-à-Celles organisait un concours dont le prix principal était deux entrées au festival « Les Solidarités ».

    Pour participer et éventuellement remporter ce concours, il suffisait d’aimer la page Facebook "Laïcité Pont À Celles", de partager la publication et enfin de taguer deux amis.

    Le tirage au sort a eu lieu le mercredi 23 août fin de journée, et la remise du (des prix) ce jeudi matin dans les locaux de la ML de Pont-à-Celles. L’heureux gagnant est Jean-Marie Vandermueren, celui-ci est bien connu dans notre entité et même au-delà grâce à son talent et ses magnifiques photos.

    NB : outre les entrées au festival « les solidarités », il a reçu un sac à dos, un T-shirt et un stylo à l’effigie de la laïcité.

  • Pont-à-Celles: Le PS local organise une opération "Viva For Life" de 10h00 à 17h00

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

    Seulement quelques heures après l’ouverture, les vivres commencent à s’amonceler, mais il y en a jamais assez par ce temps de crise et de froid, vous avez encore le temps jusque 17h00.

    Venez pédaler et soutenir l'opération Viva For Life et venez profiter des ateliers pour faire des économies ! Entrée gratuite et ouvert à toutes et tous ! 

    10 h :     C’était le début de l’activité « Pédalons pour Viva For Life »

    (des vélos d’appartement sont à votre disposition pour pédaler. Chaque kilomètre rapporte 1 € sous forme de parrainage)

     

    11 h :     Il y avait l’Apéro Solidaire  1 vivre apporté = 1 km parrainé et 1 apéro offert

     

    14 h :       Ateliers « astuces et bons plans pour votre portefeuille »

                    Mieux s’organiser pour économiser par Avenue W (Inscription souhaitée)

                    Et toi, à quoi carbures-tu ? (Trucs et astuces pour économiser du                             carburant)

    Adresse du jour: Rues de Ecoles 12 à Pont-à-Celles

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,viva,for,live,vivre,action,solidarité

     

     

  • Buzet: Souper de Solidarité

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    Ce samedi 9 avril 2016 en soirée avait lieu le souper de solidarité organisé au profit de la petite Elena, atteinte d'un cancer.

    La soirée fut aussi belle que chargée d'émotions, et les Pont-à-Cellois ont répondu présent pour faire part de leur sympathie pour la fillette.

    170 personnes avaient réservé un repas, et 180 convives sont finalement venus manger ! Le soir, l'on a pu dénombrer jusqu'à 230 sympathisants.

    Je m'associe aux organisateurs pour remercier l'ensemble des bénévoles, des donateurs et des personnes qui ont répondu présent pour la petite Elena.

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,buzet,elena,souper,solidarité,cander

  • La solidarité n'est pas morte "Sandrine reçoit 213 jours de congé de ses collègues pour s'occuper de son petit garçon atteint d'une tumeur au cerveau"

    cancer cerveau.jpg

    C’est la belle histoire du jour assurément! Elle se passe chez nos voisins français. Sandrine, une mère de famille de la région de Mayenne élève seule ses trois enfants. Parmi eux, Noah, 9 ans qui est atteint d’une tumeur au cerveau. Afin de permettre à la maman de s’occuper au mieux de son petit garçon qui a besoin de soins particuliers, ses collègues lui ont offert leurs jours de congé.

    213 jours de congé c’est ce qu’a reçu Sandrine de la part de ses collègues, raconte le quotidien Ouest France. Noah est suivi depuis quelques mois par une équipe médicale de l’hôpital de Rennes car on lui a découvert une tumeur cancéreuse. La chimiothérapie a débuté très vite.

    Pour s’occuper au mieux de son enfant Sandrine s’est d’abord mise en arrêt de maladie durant trois mois, puis en arrêt de travail pendant une quinzaine de jours. Malheureusement son salaire a été raboté de 15%. Difficile à vivre pour cette mère qui élève seule ses trois enfants depuis que son mari est décédé en 2007. Touchés par ce qui lui arrivait, ses collègues de travail se sont mobilisés pour elle et le petit Noah.

    Les 300 employés de la société Howmet Ciral (une fonderie qui fabrique des pièces pour l’aviation civile) où elle travaille n’ont pas pu rester insensibles. Une loi récente permet en effet d’offrir tout ou en partie les congés à un parent d’un enfant gravement malade.

    Quand la secrétaire lui a annoncé la bonne nouvelle elle n’en revenait pas : « Quand la secrétaire me l’a annoncé, au téléphone, je lui ai fait répéter plusieurs fois. Je n’y croyais pas… […] Je suis contente d’appartenir à cette entreprise et j’ai vraiment été touchée par ce geste. Surtout que c’est toute la société qui a donné : les ouvriers de tous les ateliers, les gens des bureaux, les adjoints, les chefs, le directeur… »

    source : sudpresse

  • Toutes et tous, ils vous nourrissent... mais ils crèvent!

    11907216_10153430012354961_6946572267971205356_o.jpg

    Cette image, relayée par Sébastien Dirick hier matin, a atteint aujourd'hui 2412 partages... La preuve peut-être (enfin, sûrement) que les personnes comme vous et moi ont envie d'autre chose: un changement dans nos grandes surfaces et auprès de toutes ces multinationales qui volent littéralement les agriculteurs.

    Vous le savez, je n'aime pas prendre parti sur ce blog. Mais ici, la situation est différente. On parle de nos parents, de nos voisins, de simples "connaissances" qui vont littéralement crever si on ne les soutient pas (excusez du peu...). Les consciences doivent se modifier. Nous devons soutenir ces personnes qui nous nourrissent, qui se lèvent chaque matin pour que nous ayons de quoi manger. 

    Lorsque vous irez faire vos courses aujourd'hui, demain, dans une semaine... réfléchissez. Payez-vous le prix "juste", celui qui permet à l'agriculteur/producteur de vivre? Ou payez-vous un prix qui vous paraît juste? 

    Ces agriculteurs, ils ne sont pas si éloignés de nous. Vous le savez mieux que quiconque, vous Pont-à-cellois. Ce sont nos parents, nos voisins, nos amis. Sortez dans la rue, regardez autour de vous. Que voyez-vous? Des champs, j'en suis certaine. Vous voyez l'agriculteur qui est dans son champ? Pensez-vous qu'il reçoit le salaire qui lui permet de survivre? L'aidez-vous lorsque vous faites vos courses? Ou dites-vous "je le soutiens" mais qu'en fait vous faites le contraire lorsque vous êtes au supermarché? C'est un vrai changement de comportement qu'il faut à notre pays. Pas seulement dire "je le fais", mais le faire réellement. 

    Vous allez sûrement me dire "oui mais le local, c'est plus cher". Je n'aime pas les phrases qui commencent par "oui, mais!". Vous savez, le principe même de l'économie est basée sur l'offre et la demande. Plus vous consommez d'un bien, plus il devient bon marché. Pourquoi est-ce que le local est plus cher que les produits de grande surface? Parce que les consommateurs en font une denrée rare. En se disant que c'est cher et en n'en consommant pas, la demande des produits locaux n'augmente pas et les prix ne diminuent donc pas. Pensez-y, si tout le monde décidait de s'y mettre... Et en plus, chez nous à Pont-à-Celles, nous avons de supers producteurs et agriculteurs! Les produits sont excellents. Goûtez un peu pour voir! 

    Quoiqu'il en soit, Pont-à-Cellois ou non, réfléchissez à ce que vous faites en consommant certains produits. Aidez-vous les personnes qui nous nourrissent? 

     

    Toutes et tous, ils vous nourrissent... mais ils crèvent!

    Je suis solidaire, et plus encore... et vous? 

    Texte original de Manon B. Lecoq avec son aimable autorisation !

     


  • Liberchies: Participez à cette grande donnerie...

    pont-à-celles,

  • Solidarité entre blogueur: Fanny Callens et IESPP lancent l'opération "bouchons" pour financer l'achat d'un handybike pour Massimo

     

    bouchons.jpg

    Fanny Callens est infirmière au CTR et elle travaille au sein de l'IESPP en tant qu'enseignante. Dans le cadre de ses fonctions au sein du CTR elle rencontre des tas de personnes polyhandicapés (comateux, tétraplégique, paraplégique) et elle a été très touchée par la situation de l'un d'entre eux qui s'est retrouvé paraplégique du jour au lendemain, car pas été opéré dans les temps malheureusement.

     

    Elle a décidé d'essayer d'amener un peu d'aide et d’espoir à cette personne handicapée afin de lui permettre de refaire du sport par l’achat d’un handbike qu’elle voudrait financer, elle ne demande nullement de l'argent au départ, mais souhaite organiser une récolte de bouchons en plastique, il lui en faudrait 40 tonnes pour réunir la somme nécessaire à l’achat du handbike.

     

    La suite ICI sur le blog d'Estaimpuis